mercredi 23 novembre 2016

Péripéties policières !!

Le 30 octobre j'ai eu la peur de ma vie .....Il était 18h, la nuit commençait à tomber et j'étais tranquillou dans ma chambre à me balader sur le net...j'entends la porte d'entrée s'ouvrir, ça brostolle un peu en bas.....je m'affole pas, car je pense que c'est l'homme qui est rentré...Il a passé son dimanche à faire du théâtre de rue avec sa troupe, et je me dis que le froid l'a fait rentrer plus tôt que prévu.....

ça monte dans les escaliers, je lève les yeux et là, dans l'encadrement de ma porte, un mec, immense, 1,90m, tout habillé de noir me regarde et me dis: "je voudrais de l'argent car j'ai pas mangé depuis 2 jours..."

J'vous jure que ça calme! ....malgré ma trouille, je me lève tranquillement sans le quitter des yeux, je n'enfile même pas mes chaussures, pas le temps....et je le rejoins près de la porte...je lui dis calmement : On descend .....Il passe devant moi et je le suis,  pieds nus , jusqu'à la porte d'entrée...j'ouvre et je lui demande de sortir...Il s'en va, sans un mot...je le suis sur le trottoir et je le vois s'éloigner tranquillement.

Lorsque je reviens dans mon entrée, je trouve 3 cartes bancaires par terre, toutes au même nom...Là, je me dis qu'il faut peut être que j'appelle la police pour le signaler....mais comme une idiote, je ne connais absolument pas le numéro de téléphone...J'appelle donc deuxième fils afin qu'il me le donne , quand tout d'un coup j'entends un énorme bruit d’accélérateur ...quelqu'un appuie à fond sur la pédale et je comprends immédiatement qu'on essaie de voler ma voiture !

Je sors à toute vitesse sur le trottoir, toujours pieds nus, et je vois le mec au volant qui essaie de s'enfuir....n'écoutant que ma connerie mon courage, j'ouvre la porte côté passager, me penche et prends les clés...et comme j'ai le téléphone à l'oreille je crie que c'est la police que j'ai au bout du fil et qu'ils arrivent !!

Il sort calmement et s'éloigne ...50 m plus loin, il se retourne et pousse le vice jusqu'à me faire  un p'tit coucou de la main....J'hallucine !
Puis, il disparaît ! mes deux fils qui étaient au téléphone déboulent en même temps mais l'oiseau s'est fait la malle!

Plusieurs voitures de police débarquent....en uniforme, en civil et la police scientifique !!! 
Je passe deux heures à expliquer, à raconter....empreintes, recherche d'ADN....On croirait presque qu'un crime a été commis !!
Ils me demandent d'aller porter plainte le lendemain sans faute ! hein? ....

Le lundi, je me pointe avec le fiston vers 11h1/2 au bureau de police le plus proche...et là, ça devient très compliqué...il ne reste que 20 minutes avant que ça ferme, donc il n'a pas le temps...et puis c'est pas urgent ! "ils l'ont attrapé le mec?" ben non...mais ce sont vos collègues qui m'ont dit de venir quand même!!
Impossible de lui faire entendre raison, il me donne une autre adresse où je peux aller porter plainte l'après midi....


On rentre donc un peu dépités mais à 14h, on repart vers le 2ème bureau de police.....je ne vous parle pas des complications pour y rentrer, c'est pire que d'ouvrir un coffre fort....je raconte encore une fois mon histoire....La femme de l'accueil n'a pas l'air convaincue du bien fondé de ce dépôt de plainte...Elle nous fait attendre ....Une heure passe....On entend un remue ménage dans le bureau d'à côté, toute la brigade défile;..rentre, sort....on nous regarde mais on ne nous dit rien....On apprend une terrible nouvelle, leur imprimante est en panne !! 
Depuis 1 heure ces braves gens essaient de tout leur petit coeur de réparer la rebelle!
Dernier fils piaffe d'impatience...Il arrête un mec en uniforme...On doit une unième fois réexpliquer le pourquoi on est là.....et il nous explique qu'il y a 4 imprimantes dans le commissariat et qu'il y en a deux en panne....
La belle jambe que ça nous  fait !!
Vous pensez qu'on pourra quand même déposer une plainte aujourd'hui? ben oui, mais quand ???  Fiston lui dit : "mais si vous êtes en réseau, vous pouvez tirer les documents sur les imprimantes qui fonctionnent non ???

Il y a eu un grand moment de solitude dans l'oeil de ce gradé.....ah oui a t il balbutié.....je pense que sa journée a été embellie grâce à cette solution miraculeuse....à partir de là, je suis passée dans le bureau...je vous passe  les péripéties de compréhension de mon gendarme ....J'ai failli passer derrière le bureau et remplir moi même ma plainte.....
Ouf....nous voilà sortis avec le double de la plainte dans mon sac....

Une semaine plus tard, deux policiers sonnent à ma porte....Alors, vous n'avez pas porté plainte finalement? Moi, ébahie....ben si ! j'y suis allée le lundi...
Bizarre, nous n'avons rien eu.....Je lui sors donc le double et il se jette dessus comme un affamé....téléphone au poste, donne les références de ma plainte et ils s'en vont...

Coup de fil une semaine plus tard du commissariat central.....je suis invitée cordialement à venir reconnaître mon loustic sur des photos...Je ne sais pas si vous avez suivi, mais j'en suis à la visite de mon troisième poste de police !! Mais celui ci c'est de la bombe! c'est le gros truc, avec des dizaines de bureaux, des flics partout, ça rentre, ça sort, ça discute, ça donne vraiment l' impression que tout le monde bosse avec ardeur !!

Me voila enfin  dans le bureau d'un inspecteur....je réexplique mon histoire....il me pose des questions et je me dis : "c'est bizarre, on dirait qu'il ne connait pas le dossier...." alors, poliment, je lui dis : "mais vous savez que j'ai déposé plainte? "
Il me répond: "Désolé, mais je n'ai pas encore reçu  votre plainte....C'est pourquoi je prends des notes...."

On a beau dire, y'a quelque chose qui cloche dans l'administration.....j'ai l'impression de rêver....le mec, il me convoque pour regarder des photos et il ne sait absolument pas ce qui m'est arrivé...heureusement , dans mon sac, j'ai la copie de ma plainte que je brandis gentiment sous son nez ! Il s'en empare avidement, fait des photocopies et me passe une planche de photos avec 9 mecs  qui ont des gueules de malfrats.....

C'est le numéro 7...Vous êtes sure ?? ben oui, je l'ai vu d'assez près !!

Voila ...enfin, ma plainte est bien prise en compte ! je serai sans doute convoquée pour le reconnaître derrière une vitre sans tain.....Comme à la télé !! c'est pas beau ça ???

Donc, depuis, la porte est fermée à double tour, et mon copain Dom va m'installer un portillon afin qu'on ne puisse plus s'approcher trop près de ma porte d'entrée !!
J'ai passé quelques nuits à guetter tous les bruits, je sursaute encore quelquefois... Et  depuis,  je m'enferme à double tours dans ma chambre ! Deux précautions valent mieux qu'une !! lol




jeudi 17 novembre 2016

Misère, misère !!

Il y a 3 semaines elle a fait une crise d'épilepsie....Elle m'appelle en pleurant et passablement éméchée, me baragouinant son mal être, son malaise, ses éternelles histoires avec ses deux ex maris qui continuent toujours à la maltraiter...
je l'écoute, je râle, je crie même, à en perdre le peu de voix qu'il me reste....
Chaque jour, elle mendie un peu d'attention au téléphone, et chaque jour, je n'ai pas le courage de ne pas répondre.....et durant des heures elle se remémore nos des souvenirs d'enfance,  qui dans sa bouche n'ont rien à voir avec les miens...Elle pleure à gros sanglots et moi, je ne sais pas consoler...je ne veux pas écouter, mais sa voix avinée transperce ma tête et me donne des envies de meurtre ...et j'écoute, les mêmes mots, les mêmes plaintes, les mêmes histoires,  chaque jour....elle est tellement fracassée qu'elle ne se souvient même pas de ce qu'elle me dit.....j'écoute toute la misère du monde....de son monde....qui est vide, seulement rempli  par ses galères , et celles de ceux qui l'entourent...jamais un mot de positif , ne sort de sa bouche uniquement le négatif...tout y passe.....ces ordures de la CAF, ce salaud de médecin, ces pourris de la poste qui sont en travaux, cette salope d'assistante sociale, cette saleté de tutelle qui ne donne pas assez de sous à son ex.....et ce dernier qui vient chaque jour chez elle, qui lui vole tout ce qu'il peut...détail sordide, il lui a volé du vigor l'autre jour....il trimbale une bouteille vide et la rempli avec ce qu'il dégote chez elle....il lui pique de la viande dans son congélo, du tabac à rouler...et comme elle n'a pas toute sa tête, lorsqu'elle s'en rend compte, elle m'appelle...pour pleurer...et moi, j'en peux plus d'entendre cette misère....elle ne mange plus, ou très peu...le peu d'argent qui lui reste du RSA elle s'achète du whisky avec....Il parait que l’alcool nourrit ...c'est sans doute vrai mais que de carences....en 15 jours elle a perdu 3 dents....deux incisives en bas, qu'elle a arraché d'un coup.....et une molaire qui est soi disant tombée toute seule...et je crie, mais bordel, quand vas tu aller chez le médecin?..je peux plus sortir qu'elle répond..j'ai peur dehors....
Alors j'ai essayé de ne plus montrer mon agressivité, j'ai essayé de lui expliquer que c'était grave, qu'il fallait qu'elle se soigne, qu'elle faisait sans doute une dépression...il fallait qu'elle essaye de se faire hospitaliser...j'ai eu droit à tous les clichés les plus cons...du style:"mais je ne suis pas folle....."...SI ! T'ES FOLLE BORDEL! je lui ai parlé de ma dépression et que moi aussi j'avais eu besoin de me faire hospitaliser et que l'on m'avait beaucoup aidée....
après 1 h d'explications elle a accepté d'aller voir son toubib...et puis, sa fille lui a confié ses 2 filles pour les vacances...et je lui ai dit que c'était dangereux, qu'il ne fallait pas les prendre...Elle a quand même voulu le faire....et après les vacances elle a refait une crise.....et elle est tombée et s'est cassé deux côtes...la douleur était telle qu'elle a appelé les pompiers, qui l'ont amenée aux urgences...La prise en charge a été rapide, ils l'ont assommée de calmants et le lendemain, une psychiatre  addictologue est venue la voir.....Elle a refusé de lui parler..."Non mais tu te rends compte, ils sont persuadés que je bois"....ben oui, tu bois...Mais si tu ne veux pas te soigner , tu vas y laisser ta peau.....elle est rentrée chez elle, avec des médocs pour calmer la douleur....on est le 17 aujourd'hui...elle m'a appelée ce matin pour que je lui envoie de l'argent....Son RSA, elle ne le touchera que le 8 novembre.....elle n'a plus rien...et moi, je ne sais pas quoi faire...ses filles ne veulent pas l'aider, et d'ailleurs elle ne veut pas leur demander sinon ça ferait des histoires tu comprends dit elle.....
et je vire de l'argent tout en sachant qu'elle va s'acheter sa merde habituelle....ce n'est pas lui envoyer de l'argent qui me gêne, c'est de savoir que je la tue à petit feu....

dimanche 30 octobre 2016

FICTION.......

Il a regardé par dessus ses lunettes et il a dit ! "les hommes sont devenus fous....quel erreur ai je bien pu commettre  en les mettant sur terre? ai je oublié de leur donner le mode d'emploi? Il faut que je répare rapidement car ces cons là vont réussir à la faire sauter  cette terre, où je les avais pourtant déposés avec amour...."

Il m'a fallu 8 jours pour la construire, je vais donc prendre 8 jours pour la reconstruire....ça va faire juste, mais j'ai bon espoir d'y arriver......

Le mardi 2 Novembre 2016...La terre s’arrêta de tourner.....Il étendit sa main et les 8 milliards d'hommes qui peuplaient cette bonne vieille terre s'endormirent instantanément....Le temps s’arrêta....Il leur enleva toute mémoire de ce qu'ils avaient été....Il donna à chacun le même statut et leur insuffla des sentiments de bonté, d'amour et de respect....Chacun allait devenir responsable de la vie des autres....
Et comme il était quand même un peu en colère, il fit une liste de ces millions de personnes extrêmement riches, indifférentes au sort des autres, les  écrasant même au passage, exploitant leur faiblesse pour toujours plus de profit....Ceux là, Il leur réservait un chien de sa chienne......

Il prit chaque pays un par  un....

La Chine par exemple..Il les avait vu devenir toujours plus nombreux, ils les avait suivi un à un, avait vu les inégalités, la dictature, la misère pour certains et l'imposante richesse d'autres.....Il avait vu des vieillards vivre dans des conditions affreuses, survivants dans des caves avec un espace vital de 3 m2, subissant la faim, le froid....
Il avait vu la richesse d'une élite qui écrasait tout sur son passage....Il avait vu des enfants marchant des heures pour accéder à l'école, évitant mille dangers, marchant  sur des arêtes de roc tellement étroites que plusieurs étaient précipités dans le vide.....Traversant des fleuves en tyrolienne pour accéder à l'autre rive où se nichait l'école...hiver comme été....Tombant parfois dans les eaux tumultueuses ...et les mères pleuraient leurs petits tout en sachant qu'il faudrait, demain , recommencer...car pas de route pour accéder au village....

Il a dit STOP......Il a détruit les villes surpeuplées, il a redistribué les cartes....Il a reconstruit la vie ....et pendant qu'il y était, il supprima INTERNET, ce truc débile que l'AUTRE avait placé entre les mains des hommes....Il leur murmura à l'oreille qu'ils n'avaient nul besoin de se parler par robot interposé.....qu'il suffisait de se rencontrer, de se parler, de se sourire et tout prendrait une autre dimension...

Il donna des terres à cultiver à chacun, bannit toutes les formules de pesticides, d'engrais chimique de la tête des hommes....il fit même plus, comme il savait que certains petits malins essaieraient d'en inventer, il se jura que dès que l'idée apparaîtrait dans la tête d'un homme, celui ci deviendrait immédiatement amnésique ....et il serait atteint instantanément d'une névralgie pudendale...ben oui, bordel, faut que la punition vaille la peine....

Il décida aussi, que tous ces hommes ne prieraient plus qu'un seul Dieu...car à force d'en avoir plusieurs,  ils en arrivaient à se foutre sur la gueule et ils en devenaient même extrémistes ! donc, basta ! un seul Dieu !

Finis les guerres, la famine, et son cortège de douleurs.....Le climat allait redevenir clément pour tous...Finis les inondations, les tsunamis, les tremblements de terre...Parce que , faut bien le dire, vous me foutez tellement en rogne parfois que je vous envoie toutes ces calamités pour vous faire réfléchir...
Dorénavant, la paix régnera sur terre .....Finies les inégalités, les banques n'existeront plus.....Un autre système sera mis en place..Un système d'échanges, de troc...L'argent existera mais pas pour écraser les autres.....

Ils ne seront pas parfaits tous ces hommes, car la vie seraient bien triste, mais en leur enlevant leurs joujoux précieux, en les rendant responsables du bien être  des autres, peut être deviendront ils heureux ??? 

Et à la tête de chaque pays je mettrai  les plus sages, j'enlèverai de leur tête toute idée de profit....je les rendrai ouverts et plein de compassion , je leur inculquerai la manière de guider fermement mais avec douceur tous les hommes, quelque soit leur race, leur couleur, ou leur genre.....

Plus besoin de prisons, plus besoin de mouroirs..plus besoin de guerre ..la Paix régnerait pour tous.....

Et ces millions de gros richards qui avaient profité impunément du système, il les transforma en rats.....des rats qui se bouffaient les uns les autres car ils vivaient dans des lieux fermés....dans des égouts qui ne servaient plus et dont ils ne pouvaient pas sortir....Comme ils n'avaient aucune nourriture, les plus forts boulottaient les plus faibles....et les plus faibles étaient ceux qui avaient causé le plus de mal sur cette bonne vieille terre....et ce qui était terrible, c'est qu'Il leur avait laissé un peu de conscience...parfois, des éclairs de leur vie passée leur revenaient et ça les rendaient fous....



ça.....C'est quand ils se souviennent !! 


mercredi 12 octobre 2016

Dispositions .....

J'ai vu le toubib la semaine dernière...Renouvellement d'ordonnance, rien de nouveau.....
Lui : et votre Pudendal, comment il va ?
Moi : comme d'hab ! je déguste mais je gère autant que je peux !  
Vous savez ce qui me tracasse, c'est que si un jour,  je me retrouve en maison de retraite, ou si je suis placée pour cause d'Alzheimer , le personnel de l'endroit va vouloir à tout prix m’asseoir sur leurs fauteuils et chaises inconfortables .....

Parce que j'y ai bossé moi, en maison de retraite, et la consigne était : "Personne dans son lit, on les assoit tous sur leurs fauteuils, ou on les emmène jouer à la belote ou au scrabble dans la salle commune ...



ou alors, on les range comme au concert et on les oblige à  écouter un chanteur vieillissant qui chante tristement "Marinela"...."...oui! je sais, lorsque ça m'arrivera, ça ne sera plus Tino Rossi qui aura la cote.....peut être qu'ils me forceront à chanter sur Richard Anthony....et j'entends siffler le train......ou sur Mireille Mathieu "oui, je crois...qu'une vie ça commence avec un mot d'amour..." beurk !


Le pire ça sera sans doute les exercices pour garder la forme.......J'en ai pas fait quand j'étais à peu près vivante, imaginez ce que ça va donner avec ma merdalgie.....j'en frémis d'avance !!


Si je divague, et qu'il n'y a plus personne autour de moi pour s'en inquiéter...Comment je vais survivre et supporter cette souffrance ?

Il m'a regardée d'un air interloqué, puis il s'est mis à taper frénétiquement sur son ordi....Voilà ! Dorénavant c'est inscrit dans votre dossier...PAS DE POSITION ASSISE POUR CAUSE DE MALADIE INVALIDANTE! 

Faut pas déconner hein? il vaut mieux parfois prendre des dispositions avant que la foudre ne nous tombe dessus !! lol




dimanche 2 octobre 2016

Problèmes avec Blogspot......

En voulant aller sur mon blog cet après midi......je me suis rendue compte que plusieurs articles avaient disparus....

Je ne sais pas si ce que j'écris va paraître...

Je vais essayer d'aller sur le net pour contacter la plateforme .....


mardi 26 juillet 2016

Fatiguée.......

Je n'ai plus de mots pour dire ma fatigue.....morale, physique.......Le monde est tellement fou que j'ai envie de me retirer du NET un moment....J'en peux plus de toutes ces horreurs sur Facebook.....toute cette haine me bouffe, me pollue l'âme et l'esprit......
Amies blogueuses, je vous quitte pour faire le vide.....





Alors je baisse les bras, oublie les infos, méprise les médias....Je glisse mes écouteurs dans les oreilles et je vais me saouler  avec les plus belles chansons françaises......écouter le chant des oiseaux et regarder mes fleurs pousser......

jeudi 21 juillet 2016

RIP.....

Amie.  avait 12 ans 
Yannis 4 ans
Laura était une jolie adolescente de 13 ans et demi...
Medhi avait 12 ans.
Killian avait 4 ans. Il est mort avec sa maman Olfa Bent Souayah Khalfallah
David Bonnet 44 ans
Véronique Lion, avait 56 ans
Michaël Péllegrini, 28 ans
François et Christiane Locatelli, 82 ans et 78 ans.
Gisèle et Germain Lion
Mathias Billiez , Odile Caléo, Jocelyne Caléo
Myriam Bellazouz. Elle avait 29 ans
Léa Mignaçabal,  avait 68 ans.
Lionel Deforge, 70 ans, Sylvie Noailland Rault Roux, 79 ans
Christiane Fabry, 67 ans, Hugues Mismaque, 49 ans
Bruno Villani,  42 ans, 
André R, 17 ans
Emmanuel Groult, 48 ans
Camille Murris, 26 ans
Ludovic, 15 ans et Ludivine, 25 ans
Laurence Rasteu, 46 ans
Raymonde Maman, 77 ans
Fatima Charrihi 62 ans
Mino Razafitrimo
Mohamed Toukabri 50 ans
Silan Aydin, 19 ans
Selma, 18 ans
Saskia Schnabel, 29 ans
Mykhalo (dit Misha) Bazalevskyy,  22 ans,
Nicolas (Nick) Leslie, 20 ans
Magdalena et Marzena Chrzanowska, 21 et 20 ans, 
Alina Bogdanova 27 ans
Rickard Kruusberg, 20 ans
Rachel Erbs  39 ans
Timothé Fournier, 27 ans
Françoise Hattermann 55 ans et son fils Elouan 12 ans
Robert Marchand, 60 ans
Adib Bousfiha 51 ans
Céline Bousfiha, 46 ans
Viktoria Savtchenko, 20 ans
Lyubov Panchenko, 59 ans, sa fille Marina Panchenko, 33 ans et sa fille Silvia, deux ans et demi,
Aldjia Bouzaouit, 42 ans,
Linda Casanova Siccardi, 54 ans
Roman Ekmaliyan, 56 ans
Natalia Otto, 57 ans
Zahia Rahmouni, 72 ans
Carla Gaveglio,  48 ans
Mario Casati, 90 ans et sa compagne Maria Grazia Ascoli, 79 ans
Igor Chelechko, 47 ans, 
Cristian Coman, 34 ans
Sean Copeland, 51 ans avec son fils Brodie, onze ans. 
Elizabeth Cristina de Assis Ribeiro, 31 ans Kayla, sa fille aînée de six ans
Tatiana Muhamedova
Angelo d'Agostino, 71 ans et Gianna Muset, 68 ans,
Nasrine Gasparyan, 34 ans
Alina ...............
j'en ai oublié sans doute......et puis, il y a tous ces blessés, tous ces enfants, hommes,femmes qui souffrent dans leurs chairs.....
Je n'ai pas de mots assez forts pour leur dire à ces enfoirés qu'ils ne sont pas des hommes, mais des lâches, des sous-hommes......

Reposez en paix.........Et devenons des artisans de la Paix en restant unis....



mercredi 29 juin 2016

Je fais des listes !!

Je pleurniche sur mes maux avec des mots...mais j'oublie trop souvent de trouver du positif à cette merdalgie qu'est la névralgie pudendale....

Dimanche, nous sommes allés manger dans un resto indien avec toute la famille...plein de jeux pour les enfants qui ont pu s'éclater pendant que les grands étaient à table...Il faisait 21°, pas trop chaud, pas trop froid...nous étions donc en terrasse....Qui dit terrasse, dit chaise ultra dure et qui dit chaise,  dit douleurs...

Je le savais, donc j'ai parfaitement assumé cette sortie, même si le soir, la douleur m'a tenue éveillée jusqu'à 3 heures du matin....deux nuits de suite...et deux journées à maudire le ciel....

Ce matin, alors que je me vautrais dans un réveil non douloureux, je me suis dit qu'il fallait que je liste le positif et le négatif....oui! je sais, je fais des listes, tout le temps! sur l'humeur de l'homme, sur la hauteur de mes douleurs, sur ce qui va...ce qui va pas ! j'ai besoin de l'écrire, de le lire et de le relire encore....

Donc, quand j'étais plus jeune, encore dans le monde du travail, j'avais plein de petites merdouilles...allez savoir pourquoi ! Les lumbagos et les entorses  m'adoraient, les débuts de sciatiques étaient légion, je faisais œdème sur œdème, mes jambes lorsqu'il faisait chaud  étaient tellement enflées que j'avais du mal de marcher en fin de soirée......
Mal au dos, mal aux articulations...

Toujours un p'tit bobo pour m'occuper...Si je marchais un tant soit peu, je transpirais abondamment, aucun maquillage ne tenait...Vous me direz, t'avais pas besoin de te maquiller ! ben, même la crème de jour ressortait aussitôt posée..Je luisais dès le plus petit effort ou rayon de soleil...

Mais ça...c'était avant !!

Quand la NP a frappé à ma porte, elle est  venue s'ajouter à tous ces petits désagréments...J'ai voulu continuer à vivre normalement, et les douleurs sont devenues insupportables....Un cinoche me faisait grimper aux arbres, un trajet en voiture me faisait grincer des dents, un resto un peu lent à la détente rendait mon humeur tellement maussade, que ça rendait mal à l'aise les personnes autour de moi....Je suis devenue agressive, surtout parce que je ne connaissais pas la raison de ce mal....
Quand le diagnostic fut posé, j'ai à la fois pleuré et respiré ...enfin, des mots étaient dits, on connaissait ce mal et j'ai su rapidement qu' il n'y avait guère d'espoir pour y remédier...
Je me suis inscrite dans un groupe, où plus de 500 personnes parlaient de leurs maux, de leurs trucs pour soulager la douleur...de leur peine, des galères que chacun traversait....et j'ai commencé à relativiser....

J'ai fait des listes....encore ! et je me suis rendue compte, que les 3/4 vivaient allongés....que les jeunes femmes ou hommes atteints traversaient des épreuves bien plus chiantes que les miennes....Certains ont perdu leur boulot, leur couple a explosé, certains ont perdu leurs enfants, obligés de les donner à garder aux grands parents...certains galèrent le jour, mais aussi la nuit, car pour eux ils n'ont pas que la NP...viennent s'y ajouter parfois fibromyalgie, sciatique, cruralgie...Ils vivent un véritable enfer....

Alors je me suis dit :"Chaourcinette...CAMEMBERT !" prend ton stylo et fait une liste ! De tous les avantages que tu as récoltés depuis ta NP.....

Depuis que je vis allongée, fini les maux de dos, lumbagos, sciatique, arthrose et compagnie !!
Les œdèmes ont disparus eux aussi, j'ai perdu 15 kg sans m'en rendre compte, il parait que la douleur change parfois le métabolisme...
Comme je ne mets pratiquement plus le nez dehors, les problèmes liés au froid et à la chaleur n'existent plus....je suis toujours de bonne humeur en regardant la météo !! Qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige, je suis bien au chaud à la maison...
Finis les rhumes, les angines...sauf quand mes enfants ou petits enfants viennent me refiler leurs vieux microbes.....et quand ça m'arrive, je plonge sous la couette avec ma fièvre et je navigue à vue toute la journée.....

Plus besoin de faire les magasins, je vis en robe d'intérieur tout le temps...
Et puis, comme je suis une vieille sauvage, j'ai une excuse supplémentaire pour ne pas voir les personnes qui viennent à la maison....Il y a des gens, ça fait des années que je ne les ai pas vus...et si ça arrive, comme dimanche dernier, où une amie de l'homme est venue prendre le dessert, je me racrapote sur mon divan, l'écoutant me dire à quel point c'est merveilleux de me revoir enfin et de s'extasier sur ma bonne mine !! 

Bien sûr que j'ai bonne mine, bien sûr que la douleur ne se lit pas sur le visage, bien sûr que je fais d'énormes efforts pour être polie et souriante, je ne peux quand même pas étaler mes douleurs sur la table......

Heureusement les vrais amis comprennent...Ils savent à quel point c'est pénible et lorsqu'ils viennent me voir, ils s'installent près de moi, sans juger.....Juste pour le plaisir de me voir et ça me réjoui le coeur de ne pas être obligée de "jouer"....

Donc, je termine en disant que finalement, je m'estime heureuse par rapport à d'autres...Le fait de rester allongée, divise ma douleur par deux..J'ai appris à l'apprivoiser, je lui donne des notes.....Si on réfléchit bien j'ai mis de côté toutes les p'tites merdouilles pour n'en garder qu'une seule.....et c'est bien suffisant !!

Je n'ai pas d'obligations de vivre, de travailler, de m'occuper d'enfants.....
Je suis une privilégiée....Je fais les choses lorsque j'ai une accalmie.....L'autre jour , pas de douleurs...eh bien, j'ai pris plaisir à faire mes vitres, à repasser....
à coudre plein de bricoles que j'entassais depuis des mois ! car lorsque la douleur est absente, même la position assise ne me fait pas mal....alors j'en profite...!

Bien sûr que parfois, je n'ai pas le choix et que je suis obligée de me bouger...Quand tous les enfants viennent déjeuner à la maison, je suis bien obligée de cuisiner.....Mais je me fais une raison....La joie de les voir tous ensemble, me permet de supporter la douleur....Je mange à côté d'eux, allongée sur le divan, pendant que les fils font le service...

Donc si je fais le calcul.....eh bien, je suis largement dans le positif !!!

mercredi 8 juin 2016

Innondations.....

Cette année encore, la nature s'est fâchée ...Elle a inondé villes, villages...provoqué l’exode de milliers de personnes...C'est effrayant de voir avec quelle force elle nous a contraint à l'humilité....



Vous me saccagez, vous construisez à tort et à travers, je vous rends la pareille en inondant ce qui fait votre fierté: vos maisons...vos foyers...vos voitures...
Certains ont tout perdu, des récoltes entières sont saccagées par l'eau.....


La solidarité se met en branle...tout le monde aide, donne ses surplus de vêtements...héberge "cette nouvelle vague de migrants"...ben oui ! ce sont devenus des migrants climatiques ! et ce n'est que le début je pense....

Pour une fois, La Bretagne et l'Est ont été épargnés....Les orages sont prévus pour nous aujourd'hui ! l'homme est dans sa maison à la campagne, je viens de l'avoir au téléphone...Il est époustouflé par la beauté du jardin en ce moment...
"prends vite des photos lui ai je dit... Cet après midi, ça va tonner et il risque d'y avoir de la grêle et de la pluie... et le jardin va disparaître sous les intempéries."
Il a ri, mais il a pris des photos !

Une petite anecdote pour dédramatiser.....(comme je suis un peu gâteuse ces temps ci, il est possible que je vous l'ai déjà racontée ! lol )

Dans notre maison, chaque journée de pluie me rendait soucieuse....En effet, une immense mare se formait dans le sous sol..impossible de savoir d'où cette eau provenait...on a fait recimenter les murs qui donnaient sur l'extérieur, fait intervenir une entreprise pour venir "déboucher" un regard qui n'était même pas bouché ....cherché  d'où pouvait bien venir cette satanée eau....Mystère !

ça a duré des années ! l'homme épongeait au fur et à mesure que ça montait... L'eau était propre, claire....pas des eaux usées quoi! C'était énervant au possible !

J'ai même fait intervenir un technicien de la mairie qui m'a dit, qu'il y avait des sources sous terre, et que nous en avions sans doute une sous la maison qui débordait quand il pleuvait trop....

Un jour, comme je voyais l'homme s'épuiser à enlever l'eau, j'ai décidé d'acheter un aspirateur à eau...qui ne servirait qu'à ça.....

Il est fièrement monté au sous sol....depuis 3 ans....et il attend vaillamment la pluie...
Ce qui est incroyable, c'est qu'il a continué de pleuvoir, faut pas oublier qu'on est en Lorraine, hein ! , mais depuis que l'aspi monte la garde, l'eau ne monte plus....pas la moindre petite flaque d'eau depuis 3 ans....et comme je suis un peu superstitieuse, j'interdis à quiconque de bouger cet aspirateur...

S'il le faut je coulerai un bloc de ciment dessus, mais personne n'y touchera !!





dimanche 29 mai 2016

Pour Daisy !

Pour Daisy qui avait aimé l'histoire du cimetière Corse !!





Tu comprends pourquoi j'étais en rogne de le savoir enterré dans un aussi bel endroit !!

mardi 24 mai 2016

Réflexions grisouillantes......

Lorsque je vais sur les blogs des copines, il y a parfois des écrits  qui font que ma petite cervelle se remémore des choses qu'il vaudrait mieux laisser enfouies au plus profond de soi même.....
Ce matin, ma copine Passion a écrit de bien jolies choses.Je ne sais pas si c'est d'elle...quelques phrases ont fait écho......

"J'ai pardonné des erreurs presque impardonnables..
J'ai essayé de remplacer des personnes irremplaçables et d'oublier des personnes inoubliables...
Des personnes m'ont déçu alors que je pensais qu'elles ne pourraient jamais me décevoir...
J'ai souri quand je n'en pouvais plus...".............

Je voudrais pouvoir dire que c'est ma réalité, que j'ai fais tout ça....que je suis devenue suffisamment sage pour adhérer à ça...mais je ne peux pas....

J'ai quand même fait des progrès immenses , et quand je relis ces quelques mots écrits après ma TS je me sens presque effrayée d'être passée par là....c'est comme si je lisais le récit d'une autre personne......


J'existe toujours...Mais en pointillé, entre parenthèse....Toujours sous le coup de folie qui m'a prise...Non !  pas coup de folie...ou alors programmé..J'ai mis 3 jours pour me préparer, donc c'était un crime prémédité...c'est toujours là, au fin fond de ma tête, dans une petite case que je m'obstine à recouvrir chaque jour...avec du bon, avec du mal...
Je suis toujours en instance....curieux comme sensation...On dit instance de divorce, mais en instance de mort...pas souvent entendu cette réflexion, et pourtant c'est là, ça remonte à la surface, et je me débats avec ce problème insoluble...
Que dire? que faire? Dans ma vie, tout va bien...enfin, les gens qui m'entourent vont bien, vivent bien, sont souriants, heureux, malheureux...
Et moi, je suis là, sans savoir ce que je suis...juste cette envie de ne plus exister...même pas malheureuse, même pas révoltée, inexistante je suis...On m'entoure, me regarde vivre et je force sur le sourire, je hausse la voix....Tiens ! elle râle c'est qu'elle va mieux! Je sais qu'ils pensent ainsi, alors je leur donne ce qu'ils veulent voir et entendre...
Parfois, au cours d'une discussion, je me mets à pleurer...écœurée qu'on me contrarie...alors que je ne devrais plus être là! C'est injuste pour les autres je sais....mais je leur en veux d'être intervenu...
Misère de putain de vie que l'on me force à vivre.....J'ai des cachets vachement forts qui me donnent cette apparence de vie...Quelle connerie! j'ai envie d'en parler à mon psy la prochaine fois...Bien sur, j'ai l'air d'aller mieux et je le clame haut et fort, mais au fond, la p'tite musique de mort est toujours là..comment faire pour s'en débarrasser ?
j'ai peur que si j'en parle, on ne me refasse faire un séjour en clinique...1 mois et demi ...J'ai assez donné! Alors que faire ? Je suis là, au bord du gouffre, en équilibre instable, et j'entends la petite voix qui me murmure à l'oreille tous les avantages de la vie et de la mort.....La balance penche nettement du mauvais côté...Ce qui est bête c'est que j'ai pas de raisons...C'est eux qui disent ça...et c'est vrai, j'ai pas de raison, j'ai juste envie de ne pas exister...qui peut comprendre?

Aujourd'hui la vie que je mène est une forme de non-existence....couchée, sans vie sociale, une douleur quasi permanente et pourtant je suis heureuse...ça semble bizarre, mais c'est pourtant vrai....

Donc si je suis heureuse, je devrais pouvoir pardonner....
Alors, faut que je réfléchisse très fort, parce que ces sentiments négatifs qui encombrent mon cerveau doivent influer sur ma douleur....Je vais donc faire des listes....de tous ces gens qui m'ont fait du mal, je vais essayer de les extraire de force de ma mémoire et je vais les faire mourir ...En plus, tous ces gens à qui je ne peux pardonner sont morts...il va donc falloir que je revive les événements, que je les fasse revivre un moment pour mieux pouvoir les tuer définitivement..

Oui....c'est un boulot de titan...mais j'ai tout mon temps !

jeudi 28 avril 2016

Petites nouvelles en passant.........

Depuis le 14/04 l'homme est dans un état "proche de l’Ohio"...il a le moral à zéro.. comme chantait Adjani....



Comment je sais que c'est depuis le 14 ? parce que je me suis fais un superbe tableau excel où je note les humeurs de Môssieur.....Pour pouvoir lui mettre sous le nez les jours où il me dit, qu'il est de mieux en mieux et que c'est moi qui exagère.....

Je ne vous raconte pas les symptômes, ce sont toujours les mêmes.....envie de mourir, je ne vaux rien, je suis bon à rien, personne ne m'aime, je ne rencontre que des hystériques, je veux que mon passé me laisse tranquille, je suis harcelé par mes fantômes, ne t'inquiète pas si tu m'entends hurler....si !  je m'inquiète parce que c'est peu commun et que ça peut faire peur aux voisins...voili...voilou....

Et moi ,? ben finalement, je suis pas trop mal...je ne m'implique pas, je ne cherche pas midi à quatorze heures, je le laisse me piquer mon Lexomil, en espérant qu'il n'avale pas le tube, je me lève de plus en plus pour me préparer des soupes délicieuses  avec ce truc merveilleux que mon amie Manuela m'a offert....t'épluches une patate, une carotte un bout de poireau, et tous les légumes qui te tombent sous la main...un peu d'eau et vogue la galère ! la machine se met en route, cuit, mixe et y'a plus qu'à déguster......je dis "me", car il n'aime pas mes soupes ! trop épaisses....Il se fait les siennes et tout le monde est content ! Dans le frigo, le saladier du haut...c'est le mien, celui du bas...le sien....
comme dans une coloc' !! 

Il a fait un stage de deux jours (qui n'a duré qu'un jour finalement!) le week end dernier.....Ne me demandez pas un stage de quoi...il me l'a sans doute dit, mais ça n'a pas imprimé...toujours est il, qu'il est rentré avec une personne qui l'a écouté se plaindre....et à qui il a parlé de ses fantômes , de sa médium, du harcèlement qu'il subit ....Cette jeune femme, chrétienne, lui a dit , très sérieusement, que sa médium avait ouvert la porte à des esprits malfaisants...et que c'était ceux ci qui le rendaient malade...Qu'il fallait qu'il se fasse exorciser, et elle lui a donné l'adresse d'un diacre qui faisait ça très bien...... 

Le lendemain, il voyait sa médium et après une longue explication houleuse, les liens se sont distendus.....
Il est rentré en me disant que c'était une hystérique, comme toutes les autres, et qu'il ne voulait plus la voir.....

Et le voilà reparti vers un autre combat....Ce qui est bien avec l'homme c'est que je ne m'ennuie jamais !! y'a toujours de nouveaux chemins à explorer....

Ah ! hier,  il m'a dit : "Finalement, si je réfléchis bien, tu es la seule femme que je connaisse qui n'est pas hystérique......J'ai quand même eu de la chance de t'avoir rencontrée "
J'ai pouffé de rire dans mon coin, en me disant que mon hystérie n'avait pas la place dans cette maison !! Il est bien suffisamment  hystérique pour deux  !

Et mon Pudendal ? il en est où ? ben finalement, il est assez sympa en ce moment...j'ai de belles plages de répit la journée, les crises se pointent le soir et durent quelques heures intenses.... J'évite toujours de m’asseoir, mais je peux  quand même aller traîner quelques heures avec ma copine, en sachant que je le paierai le soir mais ce n'est pas grave, le plaisir que j'ai à sortir vaut bien quelques heures de douleurs en plus.....


mardi 19 avril 2016

Un p'tit bout de jardin.....

Un petit tour dans le jardin....qui n'est pas très prolifique !

Mais il est où le soleil ?

Pour l'instant l'homme soigne sa dépression en cultivant ses carrés de jardin.....C'est tout un art ! on ne fait pas n'importe quoi.......






Les bâtons plantés  dans le  premier carré c'est pour éviter que les chats ne  viennent s'installer dans la terre !!

Ils prennent possession d'un carré de 30 cms sur 30 et roupillent comme s'ils étaient dans leurs paniers ...ça , c'est quand la terre est sèche et chaude !!

Il a semé radis, carottes et basilic.....Planté choux , salades,herbes aromatiques et œillets d'inde pour éloigner les vilaines bestioles....


quelques petites taches de couleurs avec les tulipes   .....












On sent qu'il fait encore trop froid le matin....Tout semble encore endormi...

Allez !! Demain sera un autre jour !! Ils annoncent 18 à la météo !! 














 

samedi 2 avril 2016

J'y ai cru.......

Voilà ...c'est ce que je voulais dire !! J'ai cru en tout ça, et en bien d'autres choses encore !
et pourtant, je croyais en moi....même adolescente, période où on doute, où on se cherche j'avais une "foutue" confiance en moi.....

Nous étions 5 filles, et nous n'étions pas élevées de la même manière....Les 3 aînées n'ont jamais été valorisées, elles ont subi les situations  que mon père imposait et personne ne leur a dit qu'elles existaient, qu'elles étaient des personnes à part entière...Ma mère subissait la dictature de son mari, acceptait l' inacceptable et elles ont cru que c'était la marche à suivre...

On leur a fait comprendre très tôt qu'elles n'existaient pas, qu'elles étaient faites pour faire des enfants et plier sous le joug de l'homme et elles y ont cru... Elles se sont mariées selon ces principes, ont été malheureuses et même si elles ont toutes divorcé un jour, la suite de leur vie n'a pas été plus heureuse.....

Allez savoir pourquoi mon père a changé son fusil d'épaule  quand je suis née ?
Je vivais dans la même famille mais c'était deux poids deux mesures.....On m'a insufflée l'idée dès mon plus jeune âge que j'étais la plus belle, la plus intelligente, que j'étais  celle qui allait être quelqu'un.....

5 ans après moi, est née ma sœur.....On aurait pu penser que ça allait continuer , qu'elle serait elle aussi  la dernière merveille du monde...ben non ! Ce fut celle qui a été le plus niée par mon père...la plus rejetée...Dieu merci ma mère compensait mais ça n'a pas fait évoluer les choses dans le bon sens.....

Tout ça pour dire que la parole bienveillante ou malveillante  des parents ,  peut faire que des  individus élevés dans la même maison soient complètement différents les uns des autres...

Pour mes soeurs , il est normal que ma vie soit différente, plus facile,  puisque je suis la plus "intelligente"...Quelle connerie !! mais quelle connerie !!
ça n'a rien à voir avec l'intelligence..! je continue à me battre avec ma dernière soeur lorsqu'elle me prend pour ce que je ne suis pas....

J'ai simplement cru en moi très tôt, puisque mon père croyait en moi...Puisqu'il le disait, l'affirmait....

Elles n'ont pas eu cette chance, et c'est moi qui me sent coupable....





samedi 26 mars 2016

Souvenirs de Pâques.........

Demain c'est Pâques !! Repas de famille avec enfants et petits enfants ......



Il va y avoir du mouvement dans la maison...Tous les "grands" petits enfants, jouent le jeu, et  guident les petits , vers les chocolats cachés dans le jardin....Les oiseaux font eux aussi la fête ; y'a pas de raison !!



Cette année, Amalia fait sa première chasse aux œufs....Elle a déjà les oreilles de Minnie pour l'accompagner......




Arthur, 7 mois se contentera de la regarder...L'année prochaine ce sera son tour de gambader...

Mes grands loustics,  cachent eux mêmes les œufs pour les petits..ils y mettent tellement d'ardeur, que l'on retrouve parfois quelques semaines après Pâques, les œufs oubliés ...pas pour tout le monde! ils ont fait le bonheur des fourmis et autres petits insectes !!

Tous les ans, je suis prise d'une boulimie d'achats en chocolats...J'en achète toujours trop, sans doute pour compenser le fait  que nous n'en n'avions pas lorsque j'étais enfant ? ma mère cuisait des œufs qu'elle colorait avec des pelures d'oignon, de la betterave....mais de chocolat...point !!!

Un matin, j'ai piqué les œufs de Pâques sur le paillasson des voisins....la grand mère de mes copains, avait sans doute déposé  des chocolats très tôt le matin, afin que ses petits enfants les trouvent au réveil.....Pas de chance pour eux...je m'étais levée très tôt, je devais avoir 6 ans, et je croyais dur comme fer que les cloches déposaient les œufs en chocolat dehors.....C'était sûr et certain puisque j'en avais trouvé !! j'ai grignoté dans tous les petits sujets...une poule, un lapin, un œuf...et suis remontée à la maison en criant : "venez vite !! les cloches sont passées !! j'ai trouvé plein de chocolats....Mes sœurs se sont précipitées et ont croqué allègrement , sans trop se poser de question sur cette manne providentielle !!

Quand j'ai vu la tête de ma mère j'ai compris que j'avais sans doute fait une bêtise...Elle était partagée entre l'idée de crier et l'idée de réduire mes rêves en miettes quant à l'existence des cloches.....

C'est mon père qui s'y est collé.....D'abord, il y a eu une engueulade générale sur les deux grandes sœurs qui avaient participé , et qui elles,  connaissaient la vérité sur les cloches...et puis, il m'a regardée gentiment et il a dit : " Les cloches n'existent pas, c'est les parents qui mettent les chocolats dans les jardins......et comme ce n'était pas suffisant comme traumatisme, les deux grandes ont hurlé :" et pis d'abord, le Père Noël non plus, il n'existe pas...ni la p'tite souris....." 
j'ai pleuré toute la journée sur mes illusions perdues et pour parachever le tout, j'ai vomi tout le chocolat que j'avais mangé ....

Depuis, je ne mange plus de chocolats....Nous n'avons jamais osé dire aux voisins qu'on avait mangé leurs chocolats.....Nous n'avions pas les moyens de les remplacer donc la consigne fut stricte :" Interdiction d'en parler....."

Je vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de Pâques !!