vendredi 24 juin 2011

Je suis dans le noir......

Fils ainé a licencié deuxième fils.......
cette situation est Cornélienne....je me trouve dans l'obligation d'aider le 2ème pour qu'il ne se fasse pas rouler par le 1er.....
Lorsque que j'ai su que c'était dans l'air, qu'il voulait se séparer de lui, je suis allée chercher sur Internet tout ce qui correspondait au type de contrat auquel 2ème fils était lié...CAE...contrat d'aide à l'emploi...l'employeur, touche de l'argent tous les mois et est exonéré des charges sociales....
que se passe t il en cas de rupture??? Théoriquement il doit rembourser, sauf s'il trouve un vice de forme....et pour ça; fils ainé est très doué !!
Je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit, lorsque j'ai su qu'il le convoquait.....
deuxième fils, est cool...super cool, naïf, innocent....pas contestataire pour deux sous, faisant confiance sans retenue....
1er fils est roué, doué pour embobiner, bon vendeur...et s'il a décider de rouler son frère dans la farine, nul doute que la gêne ne va pas l'étouffer...! et moi, je suis là, entre les deux, à devoir aider le second, de peur des conséquences.....
et je me sens mal...c'est comme dans la bible, où deux mères se disputent le même enfant..c'est quand le roi Salomon menace de le couper en deux et d'en donner un bout à chaque mère, que la vraie mère abandonne le combat...
plutôt que de voir mourir son petit, elle est prête à le laisser partir...
et moi, je suis devant un choix.....ai-je fait le bon choix ????? j'ai conseillé le deuxième comme si son employeur m'était étranger.....
Finalement il l'a licencié pour faute, même s'il n'y a eu aucune faute...c'est juste pour qu'il n'ait pas à rembourser...
Maintenant , reste à savoir, si deuxième fils va pouvoir être au chômage....Avec ce genre de contrat aidé, rien n'est moins sur !
Heureusement, il n'a pas l'intention de rester sans rien faire, et il a déjà envoyé des CV dans les différentes brasseries de la ville, il va reprendre son ancien métier de serveur......
Pourquoi doit on être confronté à ce genre de dilemme??? Fils ainé s'est débarrassé de son frère pour pouvoir couper un peu plus les ponts avec la famille...
Je voudrais qu'on me dise que j'ai bien fait...je voudrais qu'on m'explique ce qu'il fallait faire...
Aurais je dû ne pas prendre parti ?

4 commentaires:

  1. c'est très dur comme situation.... Je ne crois pas qu'il y ait en l'occurence une bonne ou une mauvaise réponse tu sais... Tu as fait our le mieux , en ton ame et conscience

    RépondreSupprimer
  2. en conseillant ton 2nd fils comme tu l'as fait, tu as pris la meilleure décision car tu es restée neutre somme toute. Si ton fils aîné veut couper les ponts comme ça, c'est son affaire, tu n'es pas en cause, c'est SA décision, pas la tienne. Tu as fait ce qu'il fallait.
    Je t'embrasse ma zaubette!

    RépondreSupprimer
  3. Merci les filles...c'est une situation à ne pas conseiller aux mères...!
    Nékochan, même si je sais que fils aîné veut rompre avec la famille, je sais aussi que c'est ma belle-fille qui pousse à la roue....elle a déjà rompu avec toute la sienne, il ne restait plus que nous...à présent c'est fait....Mon petit fils, 5 ans, avec qui j'avais une relation super en fait les frais malheureusement....

    RépondreSupprimer
  4. Je pense que tu as fait le bon choix. Tu as conseillé le fils qui avait besoin d'être conseillé, d'être soutenu. Et, franchement, si un de mes proches roulait un autre de mes proches dans la farine il est certain que je conseillerais la victime comme si je ne connaissais pas l'autre, parce que c'est comme ça que je le ressentirais. Il en faut pour que je considère quelqu'un comme l'un des miens alors un comportement comme ça je ne le reconnaîtrais pas.

    Maintenant, sincèrement, ton premier fils a de la chance de ne pas avoir face à lui quelqu'un de plus "mordant" que ton second fils (enfin, si je comprends bien). Un licenciement pour faute imaginaire ? Ben voyons. Une faute ça se prouve.

    Pauvre second fils... Pauvre petit fils...

    RépondreSupprimer