mercredi 31 août 2011

Les paris sont ouverts........

Je sors de chez mon toubib, pour mon ordonnance habituelle...Il ne m'a pas ménagée pour ma soeur...Il est du genre à dire ce qu'il faut et tant pis si c'est dur....

Juste comme je remontais dans ma voiture , un monsieur, maghrébin, arrive en courant et m'interpelle..
J'ouvre ma vitre...
LUI: madame, madame, je suis papa depuis midi, et je suis en panne d'essence au bout de la rue...Vous pouvez me dépanner et m'emmener?

MOI : pas de problème, montez...on va aller à superU...vous avez un Jerrican?

LUI: non, je voudrais que vous m'ameniez à Pompey (20km), pour aller chercher ma carte bleue...

MOI : Bon....allons y ! je suis rendant service, ce nouveau papa, d'un certain âge, m'attendrit.... Il monte dans ma voiture, je fais 10 mètres et il me dit: "vous savez, si vous me faites confiance, pas besoin d'aller à Pompey, il suffit que vous me donniez 25 euros, et je me débrouille pour aller chercher de l'essence...Vous me donnez votre adresse, et je vous ramène l'argent ce soir...

MOI: Vous êtes sur? vous voulez pas qu'on aille à superU et on prendrait un jerrican là bas...?

LUI: Non, car il faudrait le payer...et moi, je vais me débrouiller pour l'avoir gratuitement....

MOI: bon, c'est comme vous voulez...je cherche mon porte monnaie, et il me reste 30 euros...je les lui tends et il me dit : promis, juré ce soir je vous rends l'argent...vous savez c'est la fin du ramadan, et je vais pas me rendre voleur pour 30 euros....

Il sort de la voiture et s'éloigne....

Les paris sont ouverts...vais je récupérer mon argent??? ou me suis je encore fait avoir comme avec ces rom's dans Auchan, qui voulait juste du lait et du pain et pour qui j'ai payé un caddy de 108 euros?????

mardi 30 août 2011

Suite....et fin !

J'ai donc passé le week end à l'hôtel ainsi qu'une partie du Lundi.....
J'ai téléphoné au médecin de ma soeur, afin de lui expliquer la situation dans laquelle je m'étais fourrée !! il m'a donné rendez vous le lundi à 17h30.....

Là, j'ai vu à sa tête que le diagnostic n'était pas bon....des métastases au cerveau....on peut pas dire que ce soit l'idéal.....mais je la trouve en pleine forme lui ai je dit..
ça le fait sourire...le taux de corticoïdes que je lui donne la rende excitée comme tout, mais c'est juste pour le confort...! faut pas rêver !
Moi qui avait retrouvé un peu d'espoir ....

Alors, lui dis je, comment dois je faire? j'ai quitté la maison, et suis à la recherche d'un appartement..doit il y avoir des caractéristiques spéciales pour les soins palliatifs à domicile? et est ce que ma soeur va rester à la clinique durant ses séances de radiothérapie, le temps de mes démarches????
Là, il m’arrête et me dit : " je pense que vous n'avez pas une idée très nette de la situation....votre soeur est apaisée, souriante, en forme parce que vous êtes là et parce qu'elle a un cocktail calmant dans sa perfusion...elle ne parle que de vous, que du bonheur qu'elle a à vivre chez vous...si vous la changez d'environnement, elle risque de ne pas supporter....elle a besoin de ses repères, de sa chambre, des personnes qui l'entourent...si vous partez, il faudra qu'elle reste ici, dans l'unité de soins palliatifs...

je suis assommée....et il est assez sympa pour me laisser reprendre mes esprits...alors, lui dis je, ça veut dire qu'elle n'en n'a plus pour longtemps? il baisse la tête et me dit : "je n'ai pas dit ça, je dis juste que si vous aimez votre soeur, évitez de la troubler.....

J'ai compris...faut que je rentre n'est ce pas?
Je ne peux pas répondre non plus à ça, c'est à vous de décider.....
Retour dans la chambre, le sourire est jaune mais il est là...alors, il t'a dit quoi????
Il m'a dit que tu réagissais super bien au traitement, que ta jambe et ta main redevenaient opérationnelles, et qu'il commençait les rayons demain....
Elle exulte ! si tu savais comme j'ai eu peur d'être paralysée...si tu savais comme j'ai eu peur de ne plus pouvoir rentrer chez nous.....je ne dormais plus, tellement ça me tracassait....

ça va aller, maintenant! dès que la radiothérapie est terminée, tu rentres à la maison!
le sourire et la chaleur de son regard me réconforte....Va falloir faire avec! il n'y a plus le choix...
Je repars vers le domicile conjugal ...Il n'est pas là...le lundi c'est théâtre toute la journée....
Je défais ma valise, et je pleurniche un p'tit coup sur moi.....
Il rentre vers 20 h avec dernier fils, qui le soutient .....ben oui quoi, le plus malheureux c'est papa, hein ! la mère, elle est forte, elle a besoin de personne !

quelle ironie ! aujourd'hui , les deux fils venaient passer l'après midi avec lui, au cas où je ne serais pas rentrée....!!!
je me suis acheté un téléphone portable , le jour de mon départ....et croyez moi, c'est énorme pour la vieille réfractaire que je suis de m'acheter cet instrument du diable....
Mais fallait que j'appelle les enfants pour les rassurer, et leur dire qu'ils ne s'inquiètent pas....
bof ! depuis que je l'ai acheté, il n'a pas sonné...hormis mon amie, qui m'a joint...personne ne s'est inquiété....Bon! je cherchais pas à être plainte hein? mais un p'tit coup de fil, ça ne fait pas de mal..... je reste donc convaincue de l'inutilité du téléphone.....

Un bon coup de gueule avec l'homme...je lui avais laissé une longue lettre où je mettais en place les lois de notre nouvelle vie.....Après de plates excuses par rapport à ce qu'il avait dit sur la situation, il est maintenant prêt à tout...à laisser le salon, à dormir à côté d'elle, à lui donner le plat bassin, à m'aider dans tous les gestes du quotidien.....
Que demande le peuple?

dimanche 28 août 2011

Un peu de douceur et d'espoir....

Je viens de passer deux heures avec ma soeur et c'est bonheur!
J'y crois pas! elle a récupéré partiellement l'usage de son bras et de sa jambe! bon, elle peut pas encore faire le marathon, mais elle bouge sa jambe et les doigts de sa main!
bien sur, je ne lui ai pas parlé de mon départ, et lui ai donné consciencieusement des nouvelles de l'homme, des enfants et petits enfants....
TOUT VA BIEN........

En plus, elle qui était fatiguée comme tout, est toute requinquée....je sais pas ce qu'ils lui filent dans la perfusion, mais en tout cas, ça fait de l'effet !
Elle a parlé, a expliqué à la famille de la malade à côté d'elle , ce qui s'était passé dans la matinée....en effet sa compagne de chambre a fait un AVC ce matin, et c'est ma soeur qui s'en est rendue compte et a appelé toute la cavalerie ! ça m'a fait plaisir de la voir réactive, éveillée, et pleine d'entrain....

C'était comme avant la maladie......

Elle m'a raconté en détail, le cyclone "Irène" et a ironisé sur ce qu'elle était capable de faire, tout en étant sur un lit d’hôpital... Ensuite , elle est passé à DSK...et l'analyse était sensée, drôle....on a ri sur le fait qu'il sautait sur tout ce qui bougeait...Tu sais m'a t elle dit, une chèvre avec un tablier, je suis sure qu'il lui sauterait dessus.....!

voilà....ça m'a confirmé dans le fait que je ne devais rien lui dire....

samedi 27 août 2011

Je suis en colère.......

un petit moment que je n'ai pas écrit....
Il y a 15 jours, après beaucoup de difficultés pour faire admettre à ma soeur qu'il fallait que je me sauve une semaine chez mon petit fils qui ne pouvait pas venir en vacances pour cause de boulot, j'ai réussi enfin, à la faire admettre dans une maison de repos à Baccarat....
Superbe château magnifiquement fleuri, grand parc...personnel d'une grande patience, et d'une grande gentillesse.....je l'ai donc déposée dans ce magnifique endroit où elle va pouvoir sortir sur une chaise roulante, ascenseur à sa disposition et surtout du personnel pour l'aider....
dans ma tête, je suis tranquille, car le personnel médical est à demeure : médecins, infirmières, kiné...je sais qu'elle sera entourée, qu'elle va pouvoir profiter du jardin splendide....
Je sais que tout va bien se passer!

j'aurais pu demander à l'homme de s'en occuper, mais j'ai très vite compris que c'était inutile....MONSIEUR a ses activités, qui sont bien plus importantes que de s'occuper d'une malade!
le lundi : théâtre toute la journée, le mardi, copine, sortie, psy.....le mercredi : visite aux malades qui sont en soins palliatifs (que personne ne rigole !!!) et le reste de la semaine est consacrée aux amis , à sa maison dans les Vosges etc....etc....
Ma soeur est en trop dans ce magnifique programme....donc, je gère avec les moyens du bord!

Le 15, je dois prendre l'avion à Strasbourg.....je compte sur l'homme pour me déposer à l'aéroport...Mon avion est à 18h30 donc on a même le temps de se faire une petite virée sur la ville (que je ne connais pas!) et de tranquillement se rendre à l'aéroport.....
Je sens que ça ne lui plait pas...Nancy-Strasbourg en voiture, c'est l'enfer pour lui.....mais bon, il va faire un effort surhumain et il va le faire....
Moi, je le sens pas...direction :INTERNET, horaire des trains , et achat des billets...Pas question de me sentir coupable de le faire bouger, je vais me débrouiller....j'ai un train à 14h15...
Je lui demande donc de me déposer à la gare, et je sens son soulagement!

Naturellement, il me fait rater mon train...jamais prêt à partir ....je prends donc le suivant à 16h30, ce qui ne m'arrange pas car ça va être très très juste pour l'avion....
Pas grave! je gère ! j'ai dû prendre un taxi afin de ne pas rater le départ ....ça m'a couté plus cher que l'aller-retour Nancy-Strasbourg !!!
enregistrement des bagages, (en retard!) et je suis enfin dans l'avion!

ça y est! c'est les vacances ! 1h20 plus tard, j'embrasse ma petite belle fille , qui elle, m'attend, fidèle au poste!
J'ai passé une semaine merveilleuse, entourée par Laure, Bruno, Théo et mon petit fils.....j'ai un petit fils de plus, Théo, qui m'a adoptée immédiatement....Bruno, le mari de Laure est adorable, attentif...je me sens bien avec eux...il y a plein d'amour dans cette petite famille, et Bruno a élevé mon petit fils comme si c'était le sien..avec beaucoup d'amour, de complicité...
Il a fait du beau boulot avec lui, et je l'ai remercié d'avoir été un vrai père pour Hugo...
chez eux, j'ai vraiment posé les valises...j'ai oublié les soucis, la maladie...
Malheureusement la maladie m'a rattrapée...le 25,jour de mon départ, coup de fil du médecin de la maison de repos: Votre soeur a un petit problème d'hémiplégie du côté droit...elle ne peut plus se servir de son bras droit et de sa jambe droite....je pense qu'elle a des métastases qui ont migré au cerveau...
Affolement immédiat, crise d'angoisse qui monte.....comment ça? elle a eu un scanner du cerveau au mois de juillet, et il n'y avait rien....
Ben oui, mais vous savez, ça va vite, et nous ne pouvons plus la garder, nous ne sommes pas équipés pour ce type de pathologie...
Je m'écroule, car je ne suis pas là...J'explique au toubib que je rentre le soir même, mais il me dit qu'il va la faire transférer à la clinique où elle a son pneumologue.....elle part l'après midi même!

ça y est! les vacances sont finies...Deux jours avant, je m'étais disputée avec l'homme, car je pensais qu'au retour de ma soeur, il serait bien de la mettre au rez de chaussée, dans le salon, afin qu'elle n'ait plus les escaliers à descendre...
Il m'avait répondu par un NON, catégorique! Il n'est pas question qu'elle prenne le salon, c'est la pièce où je me tiens le soir, où je regarde la télé....
Je l'avais traité de tous les noms, d'égoïste, de pauvre type, même pas capable de sacrifier quelques petits plaisirs afin que sa belle soeur soit mieux, et je lui avais raccroché au nez!

Là, il allait devoir céder, puisqu'elle était paralysée du côté droit....eh bien, j'attends encore la réponse....on va en discuter à ton retour m'a t il dit....
Discuter de quoi?
Voilà un homme qui lit des millier de livres sur Dieu, sur la religion, sur le don de soi, sur l'amour qu'on doit porter aux autres, sur la charité que lui seul comprend....il aide tout ce qui lui semble malheureux, misérable...il entretient des familles égyptiennes, paie un boeuf à un gabonais, une machine à coudre à une africaine, et j'en passe et des meilleures!
Il me fait même la morale sur ce que je devrais faire pour aider ce pauvre monde qui sans lui mourrait de faim....
et là, dans les petits actes, dans les petits renoncements, MONSIEUR, s'accroche à son salon, comme la pauvreté sur le pauvre monde...
Je suis dégoutée...

Dès mon arrivée, je prends des nouvelles de ma soeur...elle était aux urgences , mais là, ils l'installent en médecine....ils lui ont déjà donné un petit cocktail calmant, ce qui fait qu'elle a l'air d'être en forme....
Nuit blanche....
la dernière de mes soeurs est à Nancy....elle est de Gap et est venue au mariage de sa meilleure amie.....c'est vendredi, le mariage est le lendemain, et elle n'a pas de robe, ni chaussures...
On fouille dans mes fringues, mais les chaussures ne lui vont pas...expédition dans les magasins, où j'en profite pour la rhabiller pour l'hiver car elle n'a pas un sou....elle est venue avec 20 euros, et elle se demande si c'est suffisant pour mettre dans l'enveloppe des mariés...
Je complète la somme, achète des fleurs pour sa copine et nous rentrons...
je lui demande de m'accompagner pour voir ma soeur, (qui est aussi la sienne bien sur...) mais elle n'a pas le temps....les préparatifs....et tout le zinzin;..
je la laisse et file à la clinique, j'achète des gâteaux dont elle est friande....Elle a bonne mine, mais elle m'accueille en me disant : je vais mourir tu sais !
je râle, l'engueule, la bouscule...il n'est pas question que tu meurs....qui t'a dit ces conneries?
Ils ont dit que mon cerveau est atteint...
et alors? ils vont faire des séances de radiothérapie, c'est prévu...donc, tu te calmes, je suis là, et on va pas se laisser faire comme ça !

elle sourit enfin, et nous nous goinfrons de gâteaux ....
je lui dit que sa dernière soeur est là...elle me dit qu'elle ne veut pas la voir...ça tombe bien me dis je !
S'il m'arrive quoique ce soit, je ne veux pas les voir (j'ai 3 autres soeurs)...je ne veux pas que tu les prévienne, elles m'ont fait trop de mal...
pour l'instant, on ne dit rien....tout va bien se passer.....
Je rentre et l'homme est dans les Vosges, parti pour deux jours avec des copines......
je peux enfin pleurer en paix....
j'appelle mon amie Manue, pour lui confier ma peine, et là, j'apprends, que l'homme va souvent se réfugier (nan! vous avez bien entendu: RÉFUGIER) dans une famille qui habite près de chez Manue.....j'ai du mal à comprendre le mot : réfugier....ben oui, à la maison, c'est tellement pesant avec ma soeur, c'est tellement désagréable une malade, qu'il va se réfugier chez ces gens pour se plaindre de la situation...

Alors, je l'appelle, afin d'avoir des explications....et lui me crie: que oui, il en a marre, que oui c'est pas supportable comme ambiance, que oui, il ne peut plus supporter de m'entendre me plaindre de ma soeur.....

qu'est ce que c'est que ce bintz??? alors, parce que je parle à mes enfants de ma vie avec ma soeur, des moments difficiles comme des moments drôles, des difficultés que j'ai, de sortir parfois, parce que j'ai peur qu'elle ne se casse la figure dans les escaliers...de toutes ces petites choses qui font notre quotidien....pour lui, c'est une plainte perpétuelle?????

Lui qui se plaint depuis 40 ans auprès de psy et surtout auprès de moi?...lui qui est le plus malheureux que la terre ait porté, lui qui porte la misère du monde et qui me fait chier chaque jour que Dieu fait pour me la faire supporter aussi.....
TROP...C'EST TROP....je lui raccroche au nez ..me lève d'un bond, remplis ma valise, prends ma voiture et file....
je l'appelle: messagerie...tant mieux! quelques mots:" je suis partie, bon vent!"
Je suis à l'hôtel et j'attends lundi avec impatience pour pouvoir prendre mes dispositions avec ma soeur....il faut que je rencontre son toubib...Il faut que je sache comment m'organiser avec elle....
Il faut surtout que l'homme soit débarrassé de nous, afin qu'il vive sa vie de bisounours.
ah! j'oubliais! la semaine dernière il s'est renseigné pour reprendre le boulot deux jours par semaine comme auxiliaire de vie....oui! vous avez bien lu...il veut aller faire des toilettes et s'occuper de malades à domicile...incroyable! me suis dit lorsque je l'ai entendu! il y a une malade à la maison, qu'il pourrait aider...mais non, c'est quand même plus facile et gratifiant de faire ça à l'extérieur hein? Minable !!

mardi 2 août 2011

Il fait plus de 40°....mais il fait froid !

Il fait 30° sous le parasol ....ma soeur ayant toujours froid, je lui dis de venir manger sur la terrasse, ça va la réchauffer....
Elle est toujours harnachée d'une multitude de couches de vêtements, plus un bonnet d'hiver, chaussettes et chaussons fourrés.....

On s'installe, et je me dis qu'elle ne va pas tarder à enlever son épaisse robe de chambre...je suis en maillot de bain, et je crève de chaud!

Que nenni ! au bout de 5 minutes elle me dit : " tu sens pas le vent?"
le vent??? quel vent??? à peine une petite brise mutine qui vient caresser mes jardinières de pétunias...
Tu sens du vent ? lui dis je??
elle me répond :" oui, j'ai le dos gelé...."
Là, je sens que je vais aller me pendre !!
Attends, c'est pas possible que tu aies froid avec 30°....
je sais qu'elle a un cancer, mais, je ne savais pas que la température corporelle pouvait descendre comme ça...
Alors mets toi au soleil ! lui dis je!
Non, je peux pas , il fait trop chaud...
je mets le thermomètre au soleil , on frôle les 45°...

Alors, il y a une question que je me pose : comment allons nous faire cet hiver pour mettre dans sa chambre une température entre 30 et 45° ???

Impossible! ma chaudière ne va pas résister ! et même avec son appareil de chauffage électrique en plus, ça va être intenable !
j'ai beau réfléchir, j'ai pas de solution! En plus, nous ne sommes pas frileux du tout et l'hiver on met le thermostat à 17° pour la nuit et on s'en trouve bien...

Alors petit calcul....admettons qu'elle puisse avoir 35° dans sa chambre (avec ses deux appareils de chauffage), si elle sort pour aller aux toilettes, elle va nous faire un choc thermique ! entre 17 et 35°, c'est pratiquement le double!

Dire qu'il fait un temps caniculaire et que je suis déjà obligée de réfléchir à des solutions pour l'hiver prochain !!!
si quelqu'un a des idées, n'hésitez pas à me les soumettre !!

lundi 1 août 2011

Où est passé mon humour ??? coup de blues....

Il parait que c'est les vacances....si! si! tout le monde le dit....Moi, je suis contente de ce "petit "mois de juillet...un coup beau...un coup pas beau...juste comme moi !

Pas besoin de vous dire que je ne pars pas en vacances...déjà, "AVANT" (quand j'étais jeune ! lol !) ça m'horripilait...alors maintenant, c'est carrément vouloir déplacer le Mont blanc ! Et encore, je suis sure, qu'avec le caca climatique, il bouge plus que moi !
ah si! pour moi, les vacances c'est aller voir mes petits enfants....Margot avec qui j'ai passé une semaine, et là, je pars voir Hugo petit fils aîné 16 ans, le 19 août car il ne peut venir nous voir...alors, l'iceberg se déplace...! En général, je fais une croix dans le calendrier, c'est tellement rare qu'il faut le signaler!!

L'homme qui est parti en Tunisie avait sans doute encore des choses à se prouver..."à mon âge, suis je toujours capable de.:

Faire semblant avec les autres
Supporter 45° sans attraper une merde...
Séduire....eh! oui, la séduction fait partie des bagages...et pas des moindres !
Manger sans attraper de gastro..eh oui, on devient vieux..!

J
e guette, inlassablement les affronts du temps sur son corps (il n'y a pas si longtemps...) d'adolescent . Et le temps fait des ravages....sur le mien, sur le sien......N'est ce pas Georges? (Brassens...)

"
Marquise, si mon visage
A quelques traits un peu vieux,
Souvenez-vous qu'à mon âge
Vous ne vaudrez guère mieux.
Le temps aux plus belles choses
Se plaît à faire un affront
Et saura faner vos roses
Comme il a ridé mon front.

Le même cours des planètes

Règle nos jours et nos nuits
On a vu ce que vous êtes;
Vous serez ce que je suis.
Peut-être que je serai vieille,
Répond Marquise, cependant
J'ai vingt-six ans, mon vieux Corneille,
Et je t'emmerde en attendant.
Oui jolie marquise...On a eu 26 ans, et le temps passe.....super vite....On a été, et on n'est plus...Est ce qu'on s'en remet un jour? j'essaie de faire comme si, en me cachant, en trichant...mais, l'homme a plus de mal! Alors il faut qu'il aille se rassurer....ailleurs....Grand bien lui fasse!
Non, je mens...j'm'en tire pas mieux que lui...seulement, je refuse d'aller me rassurer ailleurs..J'ai au moins cette sagesse là....Mais ce refus de vivre qui fait partie de moi, n'est sans doute pas étranger à ça...
Que c'est futile! me direz vous! à chaque âge ses plaisirs...ça me fait rigoler! je lisais un truc l'autre jour, sur une magnifique écrivaine qui parlait de ses rides avec sérénité, et même bonheur...
JE NE PEUX PAS....je suis futile ! d'accord! mais je ne peux pas dire, haut et fort que la vie ne prend de la valeur que lorsqu'on a déjà parcouru un longue route...
Je refuse de capituler...Tout du moins, dans ma tête, car côté corps, ça fait belle lurette que j'évite les miroirs! ça fait rien! je continue à râler et à penser qu'à partir "d'un certain âge"....on devrait porter le voile..on garderait un peu de mystère....
et tout autour de vous, on vous rassure, on vous dit, ou, on dit de vous..."ça a dû être une belle femme" quelle connerie...!Je ne m'en remettrai jamais!
Comment faites vous pour supporter le temps qui passe? C'est le grand test de l'été.....Donnez moi des recettes...!