mardi 27 septembre 2011

Le mardi...c'est permis !


Pödane nous lance un nouveau défi sur la rentrée scolaire......Une photo et 10 mots.....
J'ai toujours tendance à regarder en arrière, dans mes jeunes années, et pour illustrer cette demande, il me faut expliquer......

Un bond en arrière .......j'ai 7 ans, c'est la rentrée , nous roulons des tickets pour la foire foraine afin de gagner chaque jour de quoi manger.....

Levées très tôt le matin, vers 6h30, nous roulons jusqu'à 8h......J'ai de longues tresses, que ma mère ne coiffe pas tous les jours car je pleure et que ça prend trop de temps......

Nous filons à l'école, après avoir mangé une tartine de pain avec de l'huile d'olive et de la menthe sèche émiettée dessus.....
à 11h30, retour à la maison pour rouler la nouvelle cargaison de tickets.......

et, moi, qui suis la plus jeune, je dois aller faire quelques courses chez l'épicier, qui nous vend les marchandises en marquant "sur le carnet"......
les grandes ne veulent plus y aller, c'est trop la honte...
Ce montage de photos me renvoie à ces moments là....J'aurais pu prendre une petite fille, mais j'ai préféré ces deux petits garçons unis dans l'action. Ils sont intemporels.....Ils sont l'innocence, la pureté.... Alors ma phrase là voilà....


c'est moi l'innocente aux yeux bleus qui vais attendrir l'épicier.......

lundi 26 septembre 2011

et moi, je suis angoissée comme une bête......

Je suis donc allée la voir, le lendemain de son admission.....elle était mutique, coincée par une espèce de barrière de draps roulés pour la maintenir sur le côté....

Pas de perfusion à l'horizon....Sur la table, l'énorme(et quand je dis énorme, c'est monumental que je devrais dire) sachet de médicaments que le médecin lui avait prescrit le lundi lors de son retour....

20 boites de doliprane, 30 boites de liquide pour l' aérosol à 26 euros la boite, la cortisone pour un mois à raison de 6 cachets par jour, les cachets pour l'estomac, pour la diarrhée , les flacons de crème pour la tartiner (quoi??? sait pas! y a rien de précisé...), le diffuK, les cachets pour dormir, les cachets pour l'angoisse....j'en passe ...ça tient dans un énorme sac du supermarché...

Moi, idiote, comme elle rentre en clinique , j'amène tout...inutile que ça reste là...

Ben non! désolée! mais on prend pas me dit l'infirmière...
Mais, je viens d'aller à la pharmacie, ils sont tout neufs...

Non! on commande les nôtres ici...

et ceux là, j'en fait quoi??? plus, la petite armoire de sa chambre qui est remplie....J'en fais quoi? hein? de la confiture peut être???

On parle du trou de la sécu...laissez moi rire ! je ne sais plus quoi faire de tout ce stock que j'ai...

A chaque fois, je dis au médecin : j'ai la liste de tout ce qui lui reste , est ce que vous pouvez regarder et éviter de me prescrire à nouveau???

Non! ça prend trop de temps....
Il écrit donc, consciencieusement la même ordonnance depuis des mois... et quand je dis à la pharmacie, inutile de me donner de "ça" , j'en ai encore....ben, elle me prépare quand même l’ordonnance sous prétexte qu'elle est prise à 100%...parce que , si vous veniez à manquer....comment ferait on hein?

Ce qui fait que je ne discute plus...j'entasse!

Dans le temps, on envoyait dans les pays défavorisés...maintenant c'est brulé...le bel argent de la sécu part en fumée bien épaisse!

je lui demande si elle a vu le médecin....et ce qu'il a dit?...
ben il a rien dit...il a dit que tout va bien...
Tu déconnes là??? tu peux pas te lever, tu peux pas bouger et tout va bien?

Je fonce vers le bureau des infirmières pour discuter....
Ben non, votre soeur va bien, elle se lève, elle marche avec le déambulateur....
Vous plaisantez j'espère?? hier, elle ne pouvait pas bouger, aujourd'hui, elle trotte? c'est Lourdes ici!
ce qu'elle a , c'est qu'elle a peur, donc il faut quelqu'un à côté d'elle chaque fois qu'elle se lève...
J'ai l'impression que je ne parle pas la même langue...Vous êtes sure qu'on parle bien de la même malade???
oui, chambre 73....D'ailleurs son médecin ne veut pas la garder et il va la renvoyer chez elle....
Attendez, vous voulez dire, qu'elle va rentrer, et qu'on va recommencer à la porter??

Vous pouvez prendre une aide me dit elle...
là n'est pas le problème, l'aide pour la journée c'est OK, mais la nuit, on fait quoi? quand elle a la diarrhée 3 fois, quand il faut que je la porte pour se mettre assise sur la chaise percée....

Mais votre soeur est parfaitement capable de se lever toute seule...

Là, la colère est montée et j'ai foncé vers la chambre 73...
Alors, il parait que tu te lèves toute seule et que tu vas aux toilettes toute seule???
Non....je peux pas...
Faudrait savoir; les infirmières viennent de me dire le contraire...
Oui, mais j'ai peur...alors, il faut qu'on m'aide...

là, j'ai fait du chantage, il fallait que je sache...
Écoute, si tu ne peux pas te lever pour poser tes fesses sur la chaise, tu vas être obligée de rester ici...moi, je ne peux pas te prendre.... Je ne voulais pas lui dire, mais le mercredi, je me suis démontée l'épaule droite en la soulevant et depuis je n'ai plus d'amplitude avec....
je lui explique, que j'ai très mal à l'épaule, et que je ne pourrai plus la soulever.....

Ben, comment on fait???
Je sais pas...mais je vais te mettre le déambulateur et tu vas te lever toute seule...

après des efforts énormes, elle réussit à se soulever et à faire quelques pas...Seulement, elle ne peut pas se réinstaller dans le lit...c'est là que le bât blesse...
j'appelle les infirmières, qui lui prennent les jambes, l'allongent, basculent le lit électrique vers le sol côté tête, et roule ginette, une de chaque côté, elles la remontent sur ses oreillers...

Je les regarde faire, les félicite pour leur dextérité.....et moi, leur dis je, vous croyez que j'ai ce genre de lit à la maison??? et en plus, vous êtes deux à la remonter...
Comment je peux faire ça toute seule???

là, je dois avouer que je les ai rendues perplexes....
La plus jeune me dit : Ecoutez, je vais voir le docteur trucmuche, afin de trouver un centre de rééducation pour quelques temps....le temps qu'elle reprenne des forces...
Alléluia ! enfin, on parle le même langage !!...
Je comprends bien, qu'on ne peut pas la laisser entrer chez vous comme ça...

Voilà, elle n' est pas plus malade, elle n'a rien de plus que d'habitude, sinon de la fatigue, du manque de force...Elle ne souffre pas...
Si, peut être, un peu de déprime...elle ne lit plus, ne regarde plus la télé...elle dort une bonne partie de la journée....
et moi, je suis angoissée comme une bête car je ne peux rien faire... J'ai doublé anti dépresseur et anxiolytique, sinon je vais rechuter...

vendredi 23 septembre 2011

Je suis colère.....!

Après une journée et une nuit d'enfer, ponctuée par les coups de canne...je me suis décidée à appeler son médecin...

LUI : (désagréable): qu'est ce que vous voulez que j'y fasse? que je vienne la chercher?

MOI : (éberluée..) : mais, vous m'aviez dit de vous appeler au bout de 48h après le nouveau traitement....ce que je fais...je voudrais simplement savoir, s'il faut que je lui donne autre chose...

LUI: (Encore plus désagréable) : Vous savez , c'est simple ce qu'il faut faire; c'est prendre son téléphone, appeler l'ambulance et la faire aller aux urgences....vous pensez que c'est moi qui doit le faire???

MOI : (coupable, d'avoir dérangé ce gros con) : bien ! j'appelle l'ambulance!
et j'ai pris un plaisir immense à lui raccrocher au nez!

Non mais! Il se croit où ?? un minimum de politesse n'aurait pas été de trop je pense!

Elle est donc repartie ce matin aux urgences....je vais aller la voir cet après midi afin d'avoir quelques explications....

mardi 20 septembre 2011

coups de canne à l'étage.......

Donc hier, la journée a été plutôt calme...cette chaise percée m'a bien soulagée puisqu'elle arrive à se lever seule, à faire un pas et s'assoir dessus...
Repas du soir pris, elle regarde un peu la télé et s'endort.....

4h1/2....réveil en fanfare...enfin plutôt coups de canne violents sur le plancher.....je saute de mon lit, hagarde,( je prends un léxomil le soir pour pouvoir dormir) à poil, (impossible de dormir avec un quelconque tee shirt ou pyjama) , enfile ma robe de chambre et fonce.....elle est dans son lit, elle ne peut plus bouger...le bas de son dos est inerte..

Impossible pour elle de se mettre assise, et d'aller sur sa chaise percée....
j'essaie de la soulever, mais c'est un poids mort....je la prends sous les aisselles, à cheval sur son lit et j'arrive à la maintenir assise, je bascule ses jambes dans le vide tout en la tenant car elle glisse à nouveau dans la position couchée...
une fois calée sur le bord du lit, je baisse son pyjama, sa couche, et la soulève pour la mettre sur la chaise.....
Elle n'a pas mal, elle est juste inerte.... on refait les mêmes gestes dans le sens inverse.....je n'arrive pas à la mettre plus loin que le bord du lit et elle n'arrive pas à se glisser plus loin.....
je la recouvre, et elle s'endort illico.....
Pour moi, reprise d'une moitié de léxomil, télé.....je m"endors il est 6h10.....

7h...coups de canne...rebelote.....
On recommence la gymnastique.......Elle veut un café et que je la laisse au bord du lit avec sa table.....
7h 1/2; je la recouche....ma journée commence... mal ..!.

Je vais appeler son médecin afin de savoir si c'est normal...;elle a fait une hémiplégie du bras droit et de la jambe droite, mais là...le bas du dos paralysé?....
Comme je vais faire avec ça??? l'homme n'a rien entendu, il dort dans son antre deux étages plus bas.....peux pas lui demander de s'en occuper ...de toute façon je serai réveillée par les coups de canne donc le problème sera le même.....

Si on m'avait dit..............

Si on m'avait dit que je reprendrais le sport , un régime et mon métier d'infirmière à mon âge, j'aurais rigolé bien fort !!

Le sport??? je suis une "immobiliste"...je sais , ça existe pas, mais c'est ce que je suis! je préfère lire, surfer sur le net plutôt que de prendre mon bâton de pèlerin et de marcher , comme le préconisent tous les toubibs que j'ai rencontré jusqu'à présent..!
Donc, pourquoi ai je repris le sport???

Hier, ma sœur est rentrée de la clinique....après ses métastases au cerveau, suivies d'un œdème , elle a subit dix séances de radiothérapie , combattu un germe pulmonaire , (qui est toujours présent, donc on doit se protéger)...et est revenue , en toute petite forme dans sa chambre....

Les ambulanciers, ont voulu l'aider à monter à l'étage...
Niet! elle avait envie de rester au salon...à peine, ceux ci partis, elle est prise d'une nausée, vomit et fait pipi en même temps....
Je la lave, la change et l'aide à regagner sa chambre ..
Le problème, c'est que sa jambe droite , après l'hémiplégie, n'a plus le même fonctionnement qu'autrefois...Sa main droite non plus..
En avant pour la montée! c'est une véritable expédition, et je me dis que les ambulanciers auraient été bien utiles!!

Elle s’accroche avec sa main gauche à la rampe, sa canne dans la main droite, et moi derrière pour la soulever....soulever son corps, mais soulever sa jambe aussi, car elle n'a pas la force....
18 marches...1/4 d'heure! on s’arrête toutes les 3 marches; elle est trop essoufflée pour faire plus...
Elle a beaucoup maigri mais c'est un poids mort et j'ai bien du mal à la maintenir debout...
Enfin, nous arrivons dans sa chambre et elle pousse un soupir d'aise à l'idée de retrouver son lit....
Elle s'endort comme un bébé, il est onze heure et demie !
Au réveil, vers midi, elle me dit : tu sais de quoi j'ai rêvé? que je mangeais des frites et des œufs sur le plat...si tu savais comme j'en ai envie !
Me voilà redescendue, préparer son repas préféré....
Ensuite , préparation des médicaments ...elle à 3 énormes sacs de médicaments qu'il faut trier et répartir dans le pilulier.... (voilà! c'est mon boulot d'infirmière!!)
elle mange, pipi, et au lit... tout ça, portée, soutenue par la sœur qui sait pas si elle va y arriver !!

Elle me dit que la nuit, elle se lève trois fois, et qu'elle sera obligée de m'appeler....l'homme est dans les Vosges, et je m’apprête à passer une nuit de veille...

L'après midi, je fonce à la pharmacie louer une chaise percée et une table médicalisée....
L'après midi, elle dort....elle se réveille vers 16h et me dit : tu sais ce que je mangerais bien ce soir??? des huitres, des crevettes et un avocat....
Et me voilà en route, pour trouver des huitres...Les crevettes, ça va!! mais les huitres , j'ai fait deux supermarchés avant d'en avoir...
Plateau repas de luxe pour le soir!! Elle est heureuse et se régale....

Entre les appels (elle tape avec sa canne), les oublis, les courses à lui monter...j'ai dû monter les 18 marches plus de trente fois.... (ça c'est le sport !! )
Ce matin , au réveil, courbatures....c'est sur! c'est des muscles qui connaissaient plus ce genre de traitement !

Il est 7h30 et elle m'appelle....
"j'ai eu de la diarrhée trois fois cette nuit" (pas besoin de me le dire, super sens olfactif est en éveil!!) et juste avant le déjeuner elle me demande de vider le seau....
J'ai déjà fait ce genre de boulot, lorsque j'avais 18 ans, je refais donc les mêmes gestes, sauf que c'est plus pratique de faire ça à l'hôpital qu'à la maison...ici c'est pas étudié pour!
Je me débrouille pour en mettre un peu à côté, rince et désinfecte le seau...lave les toilette en même temps...me désinfecte, prépare ses médoc...et je file préparer son p'tit déjeuner !!

Pas le mien....peut pas! (ça c'est le régime "forcé !!)

Je cours chercher à la pharmacie sa table médicalisée et je rencontre un pôv diable ....qui demande son chemin.....Manifestement, il est paumé, limité et doit se rendre dans une zac du coin, mais il sait pas laquelle!
Je l'emmène à la mairie pour avoir des éclaircissements, et après explications , je l'embarque dans son CAT....il voulait y aller à pied, mais il y a une côte énorme à monter et 5 km à se farcir...
J'allais pas le laisser là en plan!
NAN! j'y ai rien donné!! l'ai juste déposé à son CAT... comment il est redescendu?? j'espère qu'il a trouvé dans la ZAC paumée, une âme charitable qui l'aura déposé à la gare....

Retour à la maison, me suis battu 1 h avec la table pour la monter, ai renouvelé l'opération du matin car encore diarrhée....
Préparation du repas pour ma sœur...pas pour moi...peux pas...
Va falloir gérer! Il est 15h30 et je ne compte plus les aller retour rez de chaussée, chambre....à quoi bon!!!
Quand on aime, on ne compte pas !!!

mercredi 14 septembre 2011

Merci à Pödane.....Hommage à ma mère.......



Pödane a lancé.."Le mardi, c'est permis"....c'est tellement beau, et touchant que j'ai voulu y participer...il suffit de mettre un tableau, un poème qui illustre......

J'adore ce tableau d'Hopper; en le voyant je revois ma mère, cousant et retournant les manteaux des ainées pour les rudes hivers de l'Est de la France......
Elle cousait jusqu'à point d'heure, pour qu'au matin, nous puissions partir à l'école bien couverte.......Pas de repos, pas le temps de s'occuper de soi.....
C'était pour nous qu'elle s'épuisait, qu'elle vieillissait plus vite......
Alors, même si c'est pas dans le ton, je voulais lui rendre hommage.....
Qu’as-tu fait, ô toi que voilà
Pleurant sans cesse,
Dis, qu’as-tu fait, toi que voilà,
De ta jeunesse ?
Paul Verlaine.




mercredi 7 septembre 2011

Happy birthday to you...................

hier c'était mon anniversaire...un pas de plus vers la sagesse....la sérénité !! c'est pas gagné hein?
mais je veux y croire et la méthode Coué va devenir mon leitmotiv pour les mois à venir...
Et quel âge ça te fait à présent????
MOI : l'âge que vous pensez que j'ai.......
telle a été ma réponse aux nombreuses personnes qui me l'ont souhaité...
car c'est vrai quoi? l'âge c'est quoi??? c'est subjectif....non, je mens, c'est vachement concret puisque que l'état civil vous donne un âge et on ne peut pas revenir dessus...
eh bien, moi je peux! j'ai décidé que je ne dirais plus mon âge....car lorsque je le dis , voici les réponses que j'ai :
- Ah ! déjà........
- Oh! tu ne les fais pas..........
- ah ! c'est l'âge de la sagesse...(voir plus haut...!)
- ah! tu es de 19.....! j'ai une amie qui est .......(m'en fout! c'est de moi qu'on cause!)
et il y a ceux, qui me sont proches, qui m'aiment, qui me connaissent et qui me disent : c'est fou ce que tu es jeune, que tu es belle, rayonnante....c'est comme ça que je voudrais être "plus tard"...
et il a deuxième fils qui me dit: "mais au fait, quel âge tu as??? et après ma réponse, car on ne joue pas avec les fistons, il me dit : ben merde alors! tu fais beaucoup plus jeune...."
de lui, je l'accepte, car pour nos gamins, on n'a pas d'âge....!
La preuve, j'appelle toujours mon petit fils de 16 ans, mon bébé ! il râle, mais c'est mon bébé !
Voilà, hier était une journée pleine d'amitié virtuelle, avec mes amis de Facebook et mes enfants...même l'homme, m'a préparé un p'tit repas avec tout ce que j'aime et au dessert : moelleux au chocolat avec une seule bougie.....qui était un chiffre d'ailleurs....c'était le chiffre 7...
Allez savoir pourquoi! mais comme le 7 est mon chiffre favori, j'ai soufflé la bougie en faisant un vœu....