mardi 21 février 2012

Et si je continuais ?? rêve, désirs, réalité ......

Donc, je suis là, avec des clés...des clés pour ouvrir des portes ....des portes secrètes, pleines de surprises, mais aussi pleines d' interrogations, de perplexité, de peur.....



Je sais comment ça fonctionne, mais je sais pas encore utiliser l'outil merveilleux que je viens de découvrir.....

Le charme, l'intelligence, la "beauté"...ça fait des mois et des années qu'on me dit que je ne suis pas grand chose, que j'aurais été une laissée pour compte si "l'homme des bois" n'avait pas été là...et je découvre que c'est faux! 
Ma première réaction est de lui en vouloir, pour tout ce temps perdu .....et ensuite, je l'oublie....je me déconnecte de lui ...Il  était pour moi un père rassurant, sécurisant, mais il n'est pas l'homme que j'attendais...
Je l'aime bien, mais pas d'amour.....J'ai 21 ans et je suis coincée dans une relation amicale avec un homme, qui lui,  n'est pas amical....
Lui est amoureux...et je me débats avec cet amour qui me pèse car il s'accompagne d'actes qui n'ont plus lieu d'être......

Je ne peux pas lui faire de mal...il est gentil , travailleur, aimant...alors je suis gentille, travailleuse et amicale...
Il ne voit aucune différence, mais moi, je la vois.....oh! je ne suis pas la seule, je le sais....des millions de femmes sont coincées, elles aussi, dans ce truc tiédasse ....elles restent car elles n'ont pas le choix...
Ma mère, toute sa vie a vécu ainsi....avec un homme qui la trompait, qui buvait, qui la battait.....et elle restait! car 5 filles à la maison, c'était impossible de faire autrement...

Toi, tu as de la chance me dit elle souvent ! il ne boit pas, ne sort pas,ne te trompe pas, il  bosse comme un fou...
"Estimes toi heureuse, me répète t elle tout le temps ! regardes tes sœurs.....elles ont pris le même homme que ton père, et elles sont malheureuses de ce choix...."

Elle a raison...faut que je m'estime heureuse et que j’arrête de rêver....

Il n'y a pas longtemps, je parlais sur un autre blog de mélancolie.....ma mère était dépressive, mais elle n'avait pas le temps de s'écouter....c'était trop cher  la dépression...alors, on disait un autre mot : mélancolique....
je suis mélancolique.....Je pense l'être devenue à ce moment là...un état dépressif léger mais permanent...J'ai porté un million de masques pour cacher cet état.....
Il y avait le masque du sourire, de la sérénité, de l'écoute........et avec tous ces masques .....Je me suis perdue...j'ai oublié qui j'étais et je suis devenue ce que les autres voulaient de moi.....docile, souriante, posée, gentille.....alors qu'au fond de moi sommeillait "la bête"...celle que je cachais , pour ne pas faire peur aux autres....

Personne ne s'est rendu compte que je souffrais...personne n'a pu le comprendre car mon colmatage était parfait...je n'étais plus moi; j'étais quelqu'un qui se fabriquait au gré des envies des autres....

à l'usine, j'étais celle qui détonnait mais qui était sympa, aimable, rendant service......Je me suis mise à fumer..Moi qui n'avais jamais eu envie de le faire, j'ai clopé jusqu'à 2 paquets par jour.....ça anesthésiait durant quelques minutes mon mal de vivre....

Et puis, j'ai pris des responsabilités syndicales...j'en avais pas envie, la politique , le syndicat , pour moi ça n'avait pas de réalité...je me suis sentie obligée d'y aller, car personne ne voulait du poste...je me suis retrouvée déléguée syndicale, secrétaire du CE et trésorière en même temps! un cumul de mandats qui m'a donné durant quelques années l'impression d'exister.....



Je me suis battue, avec mes armes...la négociation, la communication, l'obtention de droits pour les femmes...J'ai dû parler plus fort que les hommes, j'ai dû en écraser quelques uns pour exister....
J'ai rencontré "le pouvoir"....et j'ai un peu perdu la tête...

Car le pouvoir, faut être armée pour en user...et je ne l'étais pas....C'était grisant, c'était exaltant ,  c'était euphorisant.....
Mais c'était aussi quelque chose qui me faisait peur, qui pouvait détruire....et lorsque j'ai senti que ce n'était plus moi qui fonctionnait , ce n'était plus moi qui parlait......j'ai compris qu'il fallait que je me sauve....

Et je me suis sauvée !!!

11 commentaires:

  1. un "etat" que j ai connue,connais ?? bien,ton poste resonne en moi et sur mon histoire familiale passee...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense que c'est ce qui nous rapproche ....cette similitude de vie, d'expériences......
      mais on s'en sort ! crois moi! bisous!

      Supprimer
  2. je t aime tout simplement parce que tes mots ont le mérite d etre vrai, sincère droit et .....ils reflettent tant de verités et de non dit valable pour beaucoup d entre nous....juste pour te dire que dans certaines famille on ne quitte pas l homme ça ne se fait pas.......alors on reste et on s habitue...on est aimé donc on accepte(pas les coup il n y en a jamais eu non plus chez moi )on se dit parfois lorsque les enfants seront grands je volerais de mes ailes neuves (tu parles charles) les ailes restent a l interieur et on s envole dans les reve!!bisous.mais ceci dit je sais que je l aime mon zhomme des bois a moi..bosseur , chharmeur, casse burette,amusant...mais un peu trop loin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je sais que parfois on ne quitte pas...pour des tas de raisons....moi, je me suis mise en veilleuse durant une quinzaine d'années...avec une double vie malheureusement...mais pour continuer à vivre, il le fallait....en tentant de faire souffrir le moins possible...mais nous ne sommes pas tous sortis indemnes de la situation...
      j'aime ton petit bout de vie.......ton zhomme et votre relation...continue de rêver ma belle !!!

      Supprimer
  3. j'aime votre histoire merci pour cette générosité j'attends avec impatience de vous lire

    RépondreSupprimer
  4. 10 commentaires!!!!! 10 commentaires que j'effaçe.... j'ai peur de me découvrir... un jour peut-être..... mais que j'aime te lire.....

    RépondreSupprimer
  5. qu'est ce qui te fait peur chafinette ?? la similitude de nos vies...ce qui est caché au plus profond de toi et que j'étale impudemment sur la toile.....
    ça me fait un bien fou de mettre au grand jour des pans de ma vie qui ne sont pas jolis , jolis.....j'espère qu'un jour, toi aussi tu te livreras...peut être sur un blog plus intimiste que le tien....car il y a trop de monde qui passe....j'aime y passer pour sa légèreté...mais où es tu ???? et ma nonna ??? où se cache t elle???

    RépondreSupprimer
  6. j'suis là j'suis là mais mon autre moi est dans ma tête et tourne tourne tourne..... notre Nonna?????? c'est encore autre chose....j'espère que son we va la calmer un peu.... bizzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
  7. hummmmmmm! tu crois que tu le laisseras sortir un jour cet autre "moi"....? je crois qui si je n'étais pas sortie de ma tête j'aurais étouffé !
    Mais je suis "moi" et tu es "toi".....et c'est la vie qui décide !
    la nonna a l'air mal en point....J'espère que l'Italie va lui faire du bien......Bon we à toi Chafinette !!

    RépondreSupprimer
  8. Alors, il faut payer pour avoir l'épisode suivant ? ;o)

    RépondreSupprimer