vendredi 2 mars 2012

Un peu de mal à reprendre le cours de ma vie......

 Ce pierrot lunaire prend trop de place, et je commence à avoir des remontrances des chefs……il n’a pas la tête à son travail, et plusieurs fois, il met la vie des autres en danger…..pour aller plus vite, il entasse une quinzaines de caisses les une sur les autres sur un trans- palette et comme il est incapable de calculer le poids, la charge et la stabilité du tout……il renverse allègrement son chargement en roulant et manque de tuer quelques personnes…. ça craint ! Et on me demande d’éviter de troubler ce pauvre garçon…je risque d’avoir des morts sur la conscience…
La bonne blague …. ! Rien ne peux plus arrêter ce qui a commencé…. Ni moi, ni lui…

 L’usine, c’est tellement merdique, qu’on a besoin lui et moi, de s’échapper dans des rêves sans fin…
On est même tellement pris dans nos discussions qu’on éprouve le besoin de se rencontrer à l’extérieur…

Après le boulot, nous partons nous promener en forêt, il me lit des pages et des pages de ses livres préférés, me fait écouter Mozart, les grandes chanteuses d’opéra, me parle avec passion de la Callas, de la Grèce, d’architecture…

 Je découvre l’art roman, je regarde à présent avec ses yeux…. chaque endroit de la ville où l’on se trouve est décrypté….
Ici, quelques maisons renaissance, là une église romane….. Je plane ; j’apprends vite…….










Pourquoi je n’arrive pas à me contenter de cette amitié ? Pourquoi ai-je envie d’autre chose ? Pourquoi bouleverser cet univers parfait ?
 Parce que je suis une fille… parce que j’ai l’impression que cette science apprise depuis peu, (l’art de la séduction), ça ne fonctionne pas avec lui…..
Et ça m’indispose de ne pas me sentir désirée…. Ça ne marche pas comme d’habitude, alors je vais gâcher quelque chose de précieux…. Je vais mettre en route quelque chose que je ne pourrai plus contrôler….je vais tenter de le séduire, je vais faire le premier pas…..
Maladroitement, je glisse ma main dans la sienne, maladroitement je me serre contre lui…..et lui me repousse fermement….
« Il faut que tu comprennes que tu ne m’intéresses pas de cette façon… »




 Là, je rougis, bafouille, je recule et lui dis que je comprends…… au fond de moi, c’est l’effondrement….Je suis de nouveau moche, grosse, sans charme…. Je ne peux plus le regarder en face, j’ai honte de mon comportement…
Lui, temporise, me rassure, me dit qu’on est amis…qu’on est proches, grâce à tous ces liens que nous avons forgé depuis que nous nous connaissons….
Je me dis que c’est terminé, je ne veux plus continuer cette relation…. même si nous avons partagé de bons moments, à présent ça va être plus difficile…Il y aura toujours cette tentative entre nous, ce rejet de sa part......je veux rentrer chez moi, retrouver mon bébé, l'homme des bois....je veux être rassurée, je veux être loin de ses yeux.....
Je suis perdue et je veux que tout s’arrête là....qu'il ne me parle plus....

2 commentaires: