mercredi 22 août 2012

Le choc.....................

Je viens d'avoir le choc de ma vie......l'homme s'est fait opérer ce matin de l'épaule....Une douleur qui le taraude depuis des mois....3 infiltrations qui l'ont  soulagé un petit mois à chaque fois, et il repart dans la douleur....surtout la nuit ...

Revenus d'Arcachon, il a obtenu son rendez vous pour l'opération ....
Depuis notre retour, il est tellement angoissé, tellement dans les choux que je lui ai pourri la vie durant deux jours...Ce fut l'occasion  pour moi de remonter sur trente ans de vie ....et ce fut l’apocalypse... Parce que, quand  ça déborde, je peux être la pire garce qui existe.....

J'ai hurlé durant tout un après midi...reprenant chaque saloperie qu'il m'a faite, le menaçant que s'il ouvrait la bouche, il ne me reverrait plus....Il est resté hébété durant des heures, me suppliant de lui pardonner....

Rien à foutre ! lui pardonner ??? c'est quand on aime qu'on pardonne....Quand il n'y a plus rien, on s'en fous...On ne peux plus revenir en arrière, donc qu'il arrête de me prendre pour sa nounou...sa maman...son doudou.....je n'existe que lorsqu'il va mal.....

Ce matin à 6h30 il est rentré à la clinique......à 14h, il m'appelle, geint qu'il a mal...qu'il a horriblement souffert...je compatis hein ??? suis pas insensible à ce point.....

LUI : "viens me voir cet après midi..."
MOI : mais tu sors demain, vaudrait mieux que tu dormes, que tu te reposes....
LUI : "je voudrais que tu m'apportes des fruits et des yaourts...."
MOI: Ils te donnent pas à manger ???
LUI : Non, mais je suis tellement angoissé, que je ne peux rien avaler.....
MOI : Bon, j'arrive......

Chambre 323........je toque et je rentre.....deux lits : un jeune et un vieux.....J'ai failli dire :" oh excusez moi, je me suis trompée de chambre"...Mais en regardant mieux........Le vieux.....C'était lui....

Bon sang ! ça m'a fait un choc...Il était en caleçon, le bras sous attelle,  en position fœtale.... et la tête qu'il tournait vers moi.....eh bien, je ne l'ai pas reconnue.....la douleur devait sans doute  lui déformer  le visage,  je cherche ......je cherche.... car le choc a été énorme !
 On serait devenus vieux et je ne m'en serais pas rendue compte ???

Je suis restée une heure et je me suis sauvée....oui, sauvée ...c'est bien le terme !

15 commentaires:

  1. mais non t es pas vieille dit donc !

    Bon retablissement a ton malade en esperant que cette fois il ne souffrira plus,prends soins de toi aussi hein !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Audrey ! supprimer la douleur physique, je pense que c'est possible...c'est ce qu'il y a dans sa tête que j'aimerais qu'on guérisse !! bisous!

      Supprimer
  2. J'en ai eu quelques uns, des proches à l'hôpital, et bizarrement je trouve qu'on n'y reconnait jamais les gens du premier coup.

    Je crois que c'est parce qu'on associe les gens à des endroits, des odeurs, des situations, et le changement est tellement radical quand on les voit à l'hôpital que c'est comme si on buguait.
    Un peu comme quand on rencontre un collègue de boulot dans un milieu qui n'a rien à voir avec la choucroute. Sur le moment on se dit "je le connais, mais d'où ?" Euh... de 5 jours/7, au boulot :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lol !! c'est vrai que ce genre de bévue m'arrive souvent ! mais là, le fait de n'avoir pas pu imprimer....ça m'a fait tout drôle ! je me suis même interrogée sur le fait qu'on ne se regarde plus....On vit ensemble toute la journée....mais on ne se voit pas...quand c'est un collègue, ça passe! mais un proche ?? bizarre comme sensation !!bisous!

      Supprimer
  3. Je comprend ta réaction, j'ai eu la même il y a quelques années avec un membre de ma famille, mais la douleur , le lieu y étaient pour quelque chose. Bon rétablissement à ton homme, et ne t'oublie pas ! Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Doro! je ne m'oublie pas! tout ce que j'espère c'est que lorsqu'il va rentrer je n'ai pas à gérer la douleur physique et mentale....

      ça va être du! je le sens !! bisous !

      Supprimer
  4. Hé oui ! c'est ainsi que notre enveloppe nous trahit !
    dedans on est encore jeune, on a 20 ans, on rit, on s'amuse... et un jour, en se levant du canapé on tient son dos, on nous trouve fatigué, mauvaise mine...
    ben non ! ce n'est que la vieillesse et on l'observe d'abord chez les autres, oui c'est un choc !
    Les angoisses et les troubles mentaux n'arrangent pas les choses...
    il parait que les personnes gaies, dynamiques, bien entourées vieillissent moins vite
    Ne te laisse pas entrainer, bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou mamina! un peu de retard dans la réponse! mon ordi est en train de rendre l'âme !!
      c'est vrai qu'on voit les autres avant de se voir soi même....et parfois on s'interroge....Est- on aussi âgée que cette personne qui a le même âge que soi.....? c'est angoissant, et je dois dire que j'ai un peu de mal avec l'âge....c'est un âge entre deux.....Plus assez jeune, pas assez vieille !!
      J'ai hâte d'être très très vieille, afin de ne plus me poser de questions lol ! bises!

      Supprimer
  5. ma belle Ame.....je pense a toi, je sais ta bonté, je sais ta vie, mais malgre ta loyauté ,ne te laisses plus avoir, meme si je n ai pas le droit de t écrire ça !merde ma Danièle pense a toi apres toute ces années a donner donner et encore donner! maintenant pense a toi! soignes le si tu le dois mais tu ne lui dois rien, (je vais me faire sortir je le sens ,pas par toi je sais mais)a la longue les chnatages etc etc c 'est bon, il serait bon qu il grandisse et qu il cesse de te pourir ta vie,...tu ne l 'as pas reconnu , c est parce que tu ne le voyais pas comme ça...et oui on vieilli ma douce, on vieilli....et parfois si on attend trop on fane et on meurt
    bisous de moi

    RépondreSupprimer
  6. ohhhhhhh....tu m'as fait pleurer ma nonna...pleuré sur moi, sans aucun doute ! tu sais , être là, c'est suffisant pour lui....c'est le seul effort que je dois faire....alors, je fais...
    Mais je sais que j'existe, et que s'il le faut je serai capable de prendre la décision qu'il faut lorsque ça sera trop dur...
    Oui, on vieilli;...j'oublie tout le temps!! mais c'est la vie, et là....Pas de solutions miracles !!! on ne peut pas se fuir !! merci d'être là pour moi !! je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
  7. Vraiment, c'est lourd à porter tout ça ! Mais quelque chose me titille : tu dis "Rien à foutre ! lui pardonner ??? c'est quand on aime qu'on pardonne....Quand il n'y a plus rien, on s'en fous" Je ne suis pas si sûre que tu n'aies rien à pardonner, sinon pourquoi lui avoir balancé tous ces reproches ? Ces choses doivent bien te rester sur le cœur, très profondément enfouis peut-être ? Alors, tu t'en fous, ou bien tu ne souhaites pas pardonner ?

    Bises

    RépondreSupprimer
  8. et v'là la quantique qui me titille !!!
    alors je lui balance toujours et éternellement mes reproches car il a tendance à oublier et à me demander l'impossible...alors je pare à tout ça, en lui rappelant les gros cataclysmes de notre vie.....
    tu comprends, il se sent parfait.....il n'est pas coupable, c'est juste une victime....
    moi, je suis pas d'accord..;alors quand il me reproche de ne plus l'aimer, je lui donne les raisons...
    et j'ai pas envie de pardonner...j'ai juste envie de me battre ... de me donner des coups pour avoir vécu "ça" en pleurnichant et en l'aimant bêtement !
    c'est à moi finalement que je ne pardonne pas! donc je lui en veux pour ça!!
    et quand je le vois ébahi...ne comprenant pas pourquoi je ne l'aime plus...J'ai des envies de meurtre !!
    Si je partais et vivais seule, je serais délivrée de ce tourment ! bisous

    RépondreSupprimer
  9. Je m'disais aussi ... c'est toujours plus compliqué que ça en a l'air ... j'espère que je ne t'ai pas trop titillée ... bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais non quantique!! je sais que tu creuses, tu creuses...pour comprendre !! bisous!

      Supprimer
  10. - Il est tellement angoissé, tellement dans les choux que je lui ai pourri la vie durant deux jours..!"
    - J'ai hurlé durant tout un après midi...reprenant chaque saloperie qu'il m'a faite, le menaçant que s'il ouvrait la bouche, il ne me reverrait plus....Il est resté hébété durant des heures, me suppliant de lui pardonner....
    - Belle entrée en matière! Comme Quantique je suis choquée par tant de haine? Difficile à lire sans en recevoir des miasmes.
    - Cela me donne des frissons moi qui suis contre "la rancune" car enfin même s'il s'est mal conduit profitant de AS jeunesse et de TON amour aveugle c'est quant même bien toi qui a choisi ce compagnon et est restée avec NON? Et c'est à TOI SEULE qu'il faut t'en prendre et assumer ta propre vie maintenant.
    Maintenant il demande pardon et il souffre je ne vois pas le plaisir que tu peux avoir à t'acharner sur lui??
    - Le boudhisme dit que garder cette haine s'est empoisonner son coeur de fiel... Tout le reste de ta vie cela te remontera à la gorge! Beurk! Barre-toi! qu'il se démerde mais ne t'inflige pas cette état merdique!!

    Perso: "L'homme à qui j'ai donné 10 ans de ma vie -battue- cocue et j'en passe OUPSS Je suis partie vers une autre vie, ma vie. Résultat sa jeune maîtresse l'a quitté,morte d'une hépatite son fils s'est suicidé, quant à cet homme il est mort ruiné et seul dans une chambre d'hôtel minable! Ce jour là il dût comprendre la sentence et avoir eu bien des regrets. Je crois qu'il a été assez puni NON?? Donc je suis sans rancune et j'ai pleuré sur ce gâchis.Avec le seul souvenir de l'homme que j'avais rencontré et aimé. Car pour le reste c'est MOI qui suis restée 10 ans. Personne ne m'avais enchaînée. Maintenant que j'ai perdu 10 annuités de retraite j'assume sans me plaindre et sans "mot-dire" et sans maudire.Seule mais sereine et surtout l'âme en paix. Au nom de quoi, pour quelle raison plausible tu vas continuer à t'empoisonner l'âme dans cette vie là??
    - Pardon de la véloce réponse qui n'a pour excuse que l'amitié que j'ai pour la femme que tu es et non pour ses "dérives" car je suis sûre que tu est une courageuse guerrière. Vide ta tête de toutes tes "casseroles"

    RépondreSupprimer