mercredi 28 novembre 2012

4 petites mésanges......


J'ai accroché sur les lamelles de mes volets 2 petites  boules de graines......et ce matin, du fond de mon lit, j'ai eu droit au ballet incessant de quatre petites mésanges affamées......
Elle sont polies, et attendent sagement leur tour.....quand celles qui mangent exagèrent un peu et restent un peu trop longtemps, les deux qui attendent les rappellent à l'ordre.....et elles volètent, se chamaillent, piaillent...
Dès que je bouge....Pffftttttttttttttttt...elles s'envolent et lorsqu'elle reviennent, elles jettent un coup d'oeil inquiet avant de se remettre à manger....
J'en oublie cette douleur lancinante qui traine au creux de mon estomac.....





C'est mieux que la télé....

18 commentaires:

  1. un ballet pour tout l'hiver quel spectacle que les oiseaux qui se chamaillent , un peu de douceur et qq minutesd'oubli...toujours ça de pris !
    douce soirée et bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Josette! ce matin il y en une qui tapait au carreau.....toc...toc...toc! le menu ne leur pas ?
      ou alors, elle me disait bonjour! bises!

      Supprimer
  2. les mesanges sont là pour te faire penser a autre chose .. un moment et c est comme tu dis ,tellement mieux que la tele! bisous ma belle(j ai fermé mis mon autre blog en berne) bsiius

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui nonna ! de les voir me réjouis le coeur! ça m'occupe! j'en ai mis sur les volets du salon...comme ça, bouffe à tous les étages!!! c'est pas beau ça!!
      bises ma belle !

      Supprimer
  3. Oh qu'elles sont belles ! Je ne connais pas les noms des oiseaux, mais il n'empêche que je les trouve tous beaux. Et ils sont bien plus jolis en liberté qu'en cage, je trouve.

    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi aussi je les aime en liberté...elles sont insolentes et drôles! ça me fait du bien! bises!

      Supprimer
  4. Les oiseaux, mes petis affamés de mon paradis perdu, comme il me manque! J'accrochais des grappes de millet sur mon mur que je nommais mon restaurant du coeur. J'en ai compter jusqu'à 30 un vrai régal mais toujours cette énigme.
    -Des milliers d'oiseaux dans le ciel et pas de cadavre ? Où se cachent les oiseaux pour mourir?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne veux pas qu'ils meurent !!!! donc ils ne sont là que pour le plaisir des yeux, et quand ils s'en vont ils filent tout droit au paradis !!!
      bises!

      Supprimer
  5. Joliiii ! Moi aussi je suis fan. Pendant des années, je ne voyais dans mon jardin que des merles, des pies, des pigeons ramiers et des tourterelles turques. Mais depuis que nous avons placé une arcade à laquelle j'ai suspendu une mangeoire en hiver (j'aime bien le terme "resto du cœur" de Claire), j'ai eu le plaisir de découvrir plein d'autres espèces : mésanges bleues, charbonnières et à longue queue, pinsons, rouges-gorges, et hier, justement, pour la première fois, ce que je crois être une sitelle, mais je ne suis pas sûre. C'est vrai qu'on oublie tout pour un moment, quand on les observe.

    J'aime bien aussi l'idée que les oiseaux qui ont fini de vivre s'en vont tout droit au paradis. C'est vrai que déjà ils ont des ailes ! :o)

    On dirait que tu tiens le coup, Chaourcinette. Pas que j'en doutasse, hein !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je tiens le coup......je m'étonne moi-même! chaque matin qui se lève est une petite victoire....
      il fut un temps où il y avait toutes sortes d'oiseaux dans les jardins....les chats qui en avaient fait leur territoire privilégié ont dû en grignoter quelques uns..!!
      depuis deux mois environ, plus de chats....où ils ont changé de coin, où ils sont au chaud chez ma voisine! lol!
      c'est peut être pour ça que les petits oiseaux reviennent !! j'attends les rouges gorges, car avant, il y en avait à foison.....
      bisous quantique!

      Supprimer
  6. Vive les mésanges alors qui allège un peu ta souffrance et colorent la vie!!!

    RépondreSupprimer
  7. oh comme j ai adoré ces 2 heures a papoter avec toi, tu es une dame tres bien, une battante qui va y arriver!! merci de tes mots,;, bisosu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi ça m'a fait du bien....quant à savoir si je vais y arriver...j'ai de moins en moins de conviction là dessus...mais je m'accroche!
      je t'embrasse!

      Supprimer
  8. Chez moi aussi les oiseaux savent venir chercher leur pitance mais il parait que c'est encore un peu tôt, il faut aussi qu'ils sachent chercher tout seul... le plaisir est toujours là de les observer...
    Courage pour le reste, tu es forte ! bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois qu'égoïstement, c'est plus à moi que je pense qu'aux oiseaux! ....de les voir toquer au carreau, voleter et pépier....ça m'aide!
      je vais acheter des petites maisons en bois, pour les jours où il fera plus froid! bises mamina! et merci !

      Supprimer
  9. eh bien dis donc il t'en arrive de belles, je ne savais pas que tu souffrais autant, cela fait un bail que je ne suis pas passée ici. Trop mimi ces mésanges, et c'est très bien qu'elles te font penser à autre chose du fond de tes ennuis. Suite à de graves problèmes de santé j'ai décidé d'avoir des oiseaux chez moi et lorsque je suis immobilisée ou en mauvais état, ils m'apportent tellement par leur présence comme mon chien d'ailleurs que j'en oublie le reste :). Bon courage pour ton sevrage, les médocs c'est du poison à fortes doses, ma moitié doit en prendre tellement pour son diabète et suite à son AVC de l'oeil que je me demande parfois si tout est vraiment utile. Bon courage pour toi et tiens bon surtout. Gros bisous :)

    RépondreSupprimer
  10. Merci Mélodie!! je tiens bon, car si ça se trouve, je m'empoisonne avec des antidépresseurs, alors que je ne suis plus dépressive....c'est le comble non! ce qui me fait mal ressemble à des crises d'angoisse, mais ce ne sont que des crises de manque....
    alors, je m'accroche!! bises à toi et à tes petits oiseaux!!

    RépondreSupprimer