lundi 3 décembre 2012

Je reviendrai bientôt!

3 ème semaine de sevrage  aujourd'hui....hier matin, j'ai pleuré pendant plus d'une demie heure...pleuré de souffrance physique...je me suis crue revenue au temps du caillou dans ma vésicule....

profond désespoir de ce craquage devant l'homme, impuissant...qui ne sait dire qu'une chose :" je t'en prie, reprends tes cachets...;"
je peux même pas lui en vouloir, je lui dis la même chose quand il est en crise d'angoisse....

pleurer devant dernier fils, qui est dépassé lui aussi....

Pourquoi, je me fais souffrir comme ça???

l'après midi, nous devions fêter l'anniversaire de mon petit fils et aller manger le gâteau chez eux.....Impossible pour moi de bouger...l'homme a donc appelé pour leur dire de se transporter à la maison et qu'on le ferait chez nous....2 heures avec eux, 2 heures à sourire et à faire comme si....

Deuxième fils et sa femme ont été très proches, très sensibles...ont parlé de ce mal qui me rongeait.....
et j'ai eu envie de m'excuser car ....
La belle soeur de ma petite belle fille, la quarantaine, belle comme le jour a un cancer du sein.....et moi, je suis là, à me lamenter, alors que cette jeune femme s'angoisse du traitement lourd qu'elle va devoir subir.....chimio, perte des cheveux, perte de sa féminité....elle voulait faire un bébé, son premier....c'est reporté et elle en souffre bien sur.....

Une amie de l'homme a appelé il y a deux jours....cancer du sein , elle aussi....

Bordel! mais pourquoi je me plains ? pourquoi je geins sur mon sort ? Ce n'est que du manque....c'est de la souffrance, mais je ne suis pas malade...Il faut que j’arrête de me plaindre comme  ça...Il faut que je trouve une solution...peut être avec un acuponcteur ou un homéopathe (merci ma nonna pour m'y avoir fait penser..!)

Je n'ai même plus le courage de venir sur l'ordinateur....alors, je m'excuse auprès de mes amies blogueuses si je ne commente pas..... si je ne vous lis pas.....Parfois, lorsque le souffle revient, vite, je me branche et lis.... et puis, j'abandonne.....Ne m'en voulez pas....Je reviendrai bientôt!




19 commentaires:

  1. Désolée de revenir là-dessus, mais cette histoire de sevrage aussi douloureux ne me plaît pas. D'accord, il y a pire que toi, mais est-ce que ça diminue ta douleur ? Ça ne fait que te culpabiliser sur le fait que tu te plains et que tu "embêtes" ta famille !

    Tu m'as dit que tu ne pouvais pas diminuer moins vite parce que tu prends des gélules. Je ne sais pas si tu parles de ces capsules qu'on peut ouvrir et dans lequel le médicament est sous forme de poudre. Pourquoi ne pourrais-tu pas prendre par exemple 3/4 du contenu et le lendemain le quart restant + 1/2 de la gélule suivante et ainsi de suite. C'est du chipotage, je le concède, mais cela n'en vaut-il pas la peine ? S'il s'agit de pastilles, tu peux faire la même chose en les divisant. Tu peux même trouver un système encore moins abrupt, non ?

    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui quantique...ce sont des capsules ...je vide la moitié de la poudre...peut être aurais je dû commencé par le quart....sais pas...je résiste encore une semaine et j'aviserai....homéopathie;...tout ce que je veux c'est ne plus avoir mal....bises à toi et merci !

      Supprimer
  2. Remets-toi, prends soin de toi et ne culpabilise pas, tu as le droit de te plaindre. Ce n'est pas facile de se défaire d'un manque, c'est douloureux psychologiquement et physiquement. Surtout, tiens bon, je t'envoie plein d'amour et de Lumière !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est drôle avant d'avoir ton com' , j'avais rêvé de toi.....ça m'a fait tout drôle de te lire.....
      Merci pour la lumière et l'amour que tu m'envoie!
      bises!

      Supprimer
  3. il n'y a pas de petites souffrances, la culpabilité en ajoute une inutilement, il ne faut pas avoir honte de souffrir, c'est facile à dire bien sur mais je suis sincère mille fois oui pour l'accupuncture et l'homéopathie une aide qui peut aider à passer ce Cap Horn en pleine tempête.
    je suis de tout coeuprès de toi, et je sais que tu y arriveras.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je sais qu'il n'y a pas de petites souffrances....mais là,je me suis trouvée ridicule en apprenant la nouvelle des deux cancers....
      c'était.....comme indécent...je ne sais pas si tu vois..
      Mais tu as raison, la culpabilité ne doit pas en rajouter, c'est déjà bien assez compliqué comme ça à gérer...
      Merci Josette de ta gentillesse!

      Supprimer
    2. oh que si je vois, quand on nous annonce subitement le cancer d'un proche , surtout jeune, on se retrouve sans voix, et quand on a la chance d'être en bonne santé (au moins à ce moment) on se sent même honteux et indécent !
      je t'embrasse Chaourcinette

      Supprimer
  4. Bonjour,
    ça n'a pas l'air d'être la grande forme en ce moment à la lecture de ton dernier article. Je ne sais pas de quoi tu souffres mais ne culpabilise pas, en regardant autour de soi c'est clair qu'on trouve toujours plus grave et surtout ça n'enlève pas ta douleur. Je viens vers toi pour une chose bien futile, c'est l'échange gourmand organisé par la nonna. Si tu ne te sens pas capable ou l'envie de le faire dis le moi, je comprendrais.
    A bientôt Kougelhopf.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à toi! bien sur que je ferai l'échange gourmand prévu par mon amie nonna! et si c'est avec toi que je suis en tandem, je suis ravie de le savoir!...je vais aller faire connaissance avec ton blog....
      C'est pas la forme effectivement, car je suis en plein sevrage d'antidépresseurs...et je déguste comme une droguée en manque...
      Merci de ton passage! à bientôt !

      Supprimer
    2. Coucou, merci pour tes compliments concernant mon blog. Moi je suis admirative de ta verve et de ton verbe, tes articles sont super bien écrits. Tu m'as bien fait rire avec tes collègues bénévoles.
      Il me semble que les colis doivent être envoyés le 15.
      Je te souhaite d'aller mieux rapidement
      à bientôt

      Supprimer
  5. Nous t'attendrons en pensant fort à toi !
    Moi aussi je suis effarée de tant de souffrance, fais-toi aider...
    Affectueusement,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Mamina Je ne pensais pas non plus déguster ainsi...car je crois que je ne l'aurais pas fait si j'avais su ....
      à bientôt Mamina...bises!

      Supprimer
  6. Prends bien soins de toi,ca me fait mal de te lire comme ca...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je laisse couler le temps et chaque matin je me dis que c'est un jour nouveau...un jour de plus où j'ai tenu....aujourd'hui, la douleur est supportable, comme étouffée.....vais je vers le mieux ??? sans doute et je m'y cramponne!
      bises à toi Audrey et merci d'être là;..toujours attentive à chacun....

      Supprimer
  7. Coucou Chaourcinette!
    J'espère que ça va mieux! Tiens bon et tu finiras par avoir le dessus!
    Et ne culpabilise pas car les maux de l'esprit peuvent être aussi dévastateurs que les maux physiques!
    Suis les conseils de Nonna et occupe-toi l'esprit à 100% en faisant des choses que tu aimes et en créant!
    Merci pour ton passage et ton petit mot chez moi;o)
    Bon courage et à bientôt.

    ***
    Bises****

    RépondreSupprimer
  8. Oui, le cancer c'est difficile. Et ce que tu vis aussi, malheureusement. Pour moi, il n'y a pas de hiérarchisation de la souffrance, et pas de honte, pas de culpabilité, non plus.

    Tu n'as pas à culpabiliser, pas à t'excuser. On attendra le temps qu'il faudra pour que tu ailles mieux, en croisant les doigts très forts.

    Bisous dame Chaourcinette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Lalwende....je te sais fidèle au poste et à l'écoute de mes "bobos".....je tiens le bon bout, il me faut juste un peu plus de patience....
      je t'embrasse!

      Supprimer
  9. Le cancer est vraiment une sale bestiole qui n'a pas de sentiment et peut toucher toute personne peu importe son âge, c'est bien triste pour la belle-soeur de ta petite belle fille mais ce que tu endures ce sont les douleurs de l'âme, elles font aussi souffrir et cela se répercute sur ton état général et entraîne ces douleurs et ce vide intérieur. Il te faut absolument trouver une solution qui puisse te redonner de l'énergie et tout rentrera très vite en ordre avec des pensées plus positives, j'en suis presque certaine. Aujourd'hui il faut penser à toi avant tout pour reprendre du poil de la bête même si cela prendra du temps. A force de se consacrer aux autres tu t'oublies toi-même, j'ai connu cela aussi.
    Moi qui ne passe pas souvent, j'ai toujours plaisir à te lire mais je préfère te savoir en meilleure forme mais cela ne se fait pas en un jour. Gros bisous pour toi et tiens bon ne te laisse surtout pas abattre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Mélodie....ça va de mieux en mieux, et j'espère que pour Noël ça sera terminé...
      Moi non plus, je ne commente plus beaucoup....mais je passe te lire!
      ce qui me chagrine le plus pour le cancer c'est la jeunesse des personnes concernées....
      bises et à bientôt !

      Supprimer