vendredi 24 février 2012

Et j'ai perdu.......

Mais  me sauver ne m'a pas servie à grand chose.....j'étais dans une relation "craignos" avec l'homme des bois, faisant semblant de partager une vie qui n'était plus la mienne.....
en porte à faux tout le temps, naviguant dans la culpabilité et l'angoisse.....car bien sur, les portes, je les ai ouvertes...et j'ai rencontré un tas d'hommes,beaux,  qui m'ont fait me sentir "femme", qui m'ont donné une grande confiance en mes pouvoirs de séduction...

mais une fois ce côté là exploré, que restait il ??? un peu d'amertume, peu d'amour, peu de partage.....Ils ont été les révélateurs de ma féminité, mais pas d'amour dans ces relations.....

Et un jour, j'en ai rencontré un, qui était différent....qui n'était pas intéressé par mon physique, mais par autre chose....Nous avions les mêmes goûts, nous discutions des heures durant, de littérature, peinture, musique.....
Il était paumé dans cette usine, sorti tout juste du service militaire, un bac en poche, deux années de fac , mais pas de projets d'avenir....il est donc rentré à l'usine comme manutentionnaire....

Un mec loufoque, perdu dans les nuages, un intello plongé dans un univers inconnu....c'est sûr, qu'il faisait tache au milieu de tous ces gros bras....! filiforme, immense, il me faisait penser à un personnage de Tati : Mr Hullot...
C'était à se demander s'il n'avait pas servi de modèle !!

Nous étions une usine qui prenions un certain pourcentage d' handicapés et les ouvriers ont longtemps cru qu'il l'était...
Il a eu son lot de moqueries et de mesquineries, les bonnes grosses blagues bien crados...c'était pour lui !!
le pire, c'est qu'il ne s'est jamais rendu compte de rien....il passait,les yeux dans le vague,  dans les allées, ravitaillant les postes en pièces, subissant les railleries avec bonne humeur...
J'avais mal pour lui! c'est sans doute ça qui m'a fait le prendre sous mon aile....j'ai eu envie de le protéger de toute cette crasse....



Nous avions une relation très platonique et j'étais contente chaque jour de le retrouver...c'était une mine de trésors pour quelqu'un qui a soif d'apprendre !! il m'a fait connaitre et partager ses goûts, son savoir.....L'usine n'était plus un endroit pénible, c'était l'endroit où je le retrouvais, où nous pouvions parler sans tabous de tout....
Nous nous faisions remarquer, car lorsqu'il n'était pas appelé sur un poste pour ravitailler, il passait son temps à côté de moi....à parler....à reconstruire le monde !

En plus, j'étais toujours convoitée par la gent masculine, et  il subissait la jalousie des autres.... Pour qu'on lui foute la paix, je ménageais la chèvre et le chou...partais au distributeur avec l'un, distribuant des sourires à d'autres, fumant une cigarette ici  , discutant syndicat avec les militants ailleurs....

Il fallait gérer, me disperser, pour qu'on le laisse tranquille..... et lui, ne voyait rien....il survolait le tout avec un air " idiot" ....tout le monde me disait : "mais qu'est ce que tu lui trouves? tu vois pas qu'il est zinzin? tu vois pas qu'il est "pas fini" ? en plus, il n'est même pas beau....




Et moi, je riais....je disais qu'il ne m'intéressait pas....que c'était juste comme ça...pour passer le temps! je rentrais même dans leur jeu, je poussais le trait et le décrivait comme un  Pierrot la lune, comme un loufoque...mais gentil quoi....on nous a foutu la paix un moment.....
J'avançais toujours masquée...j'étais plusieurs....j'étais multiple.....j'étais cachée sous des couches de mensonges, de non-dits......Même avec lui, je gardais un masque..je ne pouvais pas être moi-même, trop peur qu'il prenne la fuite....

J'étais insatisfaite....il ne rentrait pas dans les critères connus, ne me draguait pas, ne flirtait pas...rien...
J'ai commencé à reperdre mon assurance....comme si, pour exister, il me fallait absolument être courtisée, désirée......
Et j'ai perdu une partie, qui n'aurait jamais dû commencer.............


mardi 21 février 2012

Et si je continuais ?? rêve, désirs, réalité ......

Donc, je suis là, avec des clés...des clés pour ouvrir des portes ....des portes secrètes, pleines de surprises, mais aussi pleines d' interrogations, de perplexité, de peur.....



Je sais comment ça fonctionne, mais je sais pas encore utiliser l'outil merveilleux que je viens de découvrir.....

Le charme, l'intelligence, la "beauté"...ça fait des mois et des années qu'on me dit que je ne suis pas grand chose, que j'aurais été une laissée pour compte si "l'homme des bois" n'avait pas été là...et je découvre que c'est faux! 
Ma première réaction est de lui en vouloir, pour tout ce temps perdu .....et ensuite, je l'oublie....je me déconnecte de lui ...Il  était pour moi un père rassurant, sécurisant, mais il n'est pas l'homme que j'attendais...
Je l'aime bien, mais pas d'amour.....J'ai 21 ans et je suis coincée dans une relation amicale avec un homme, qui lui,  n'est pas amical....
Lui est amoureux...et je me débats avec cet amour qui me pèse car il s'accompagne d'actes qui n'ont plus lieu d'être......

Je ne peux pas lui faire de mal...il est gentil , travailleur, aimant...alors je suis gentille, travailleuse et amicale...
Il ne voit aucune différence, mais moi, je la vois.....oh! je ne suis pas la seule, je le sais....des millions de femmes sont coincées, elles aussi, dans ce truc tiédasse ....elles restent car elles n'ont pas le choix...
Ma mère, toute sa vie a vécu ainsi....avec un homme qui la trompait, qui buvait, qui la battait.....et elle restait! car 5 filles à la maison, c'était impossible de faire autrement...

Toi, tu as de la chance me dit elle souvent ! il ne boit pas, ne sort pas,ne te trompe pas, il  bosse comme un fou...
"Estimes toi heureuse, me répète t elle tout le temps ! regardes tes sœurs.....elles ont pris le même homme que ton père, et elles sont malheureuses de ce choix...."

Elle a raison...faut que je m'estime heureuse et que j’arrête de rêver....

Il n'y a pas longtemps, je parlais sur un autre blog de mélancolie.....ma mère était dépressive, mais elle n'avait pas le temps de s'écouter....c'était trop cher  la dépression...alors, on disait un autre mot : mélancolique....
je suis mélancolique.....Je pense l'être devenue à ce moment là...un état dépressif léger mais permanent...J'ai porté un million de masques pour cacher cet état.....
Il y avait le masque du sourire, de la sérénité, de l'écoute........et avec tous ces masques .....Je me suis perdue...j'ai oublié qui j'étais et je suis devenue ce que les autres voulaient de moi.....docile, souriante, posée, gentille.....alors qu'au fond de moi sommeillait "la bête"...celle que je cachais , pour ne pas faire peur aux autres....

Personne ne s'est rendu compte que je souffrais...personne n'a pu le comprendre car mon colmatage était parfait...je n'étais plus moi; j'étais quelqu'un qui se fabriquait au gré des envies des autres....

à l'usine, j'étais celle qui détonnait mais qui était sympa, aimable, rendant service......Je me suis mise à fumer..Moi qui n'avais jamais eu envie de le faire, j'ai clopé jusqu'à 2 paquets par jour.....ça anesthésiait durant quelques minutes mon mal de vivre....

Et puis, j'ai pris des responsabilités syndicales...j'en avais pas envie, la politique , le syndicat , pour moi ça n'avait pas de réalité...je me suis sentie obligée d'y aller, car personne ne voulait du poste...je me suis retrouvée déléguée syndicale, secrétaire du CE et trésorière en même temps! un cumul de mandats qui m'a donné durant quelques années l'impression d'exister.....



Je me suis battue, avec mes armes...la négociation, la communication, l'obtention de droits pour les femmes...J'ai dû parler plus fort que les hommes, j'ai dû en écraser quelques uns pour exister....
J'ai rencontré "le pouvoir"....et j'ai un peu perdu la tête...

Car le pouvoir, faut être armée pour en user...et je ne l'étais pas....C'était grisant, c'était exaltant ,  c'était euphorisant.....
Mais c'était aussi quelque chose qui me faisait peur, qui pouvait détruire....et lorsque j'ai senti que ce n'était plus moi qui fonctionnait , ce n'était plus moi qui parlait......j'ai compris qu'il fallait que je me sauve....

Et je me suis sauvée !!!

mercredi 15 février 2012

Un mot anonyme...sur une note! ...j'y réponds ....

 à propos d'une note que j'ai écrite, elle s'intitulait  : "ah ! oui, j'oubliais".................j'ai reçu ce mot et je voudrais y répondre plus longuement......


Et ben moi ça me fait pas rire du tout ces histoires là. Celles de haines quotidiennes, de désamour, de frustrations... Je suis enfant de gens comme vous, et j'en ai bavé d'avoir des parents pareils, toujours à se chercher, en permanence dans le conflit. Ça a même gâché une partie de ma vie ces histoires là... Alors pensez à vos enfants, et faites un effort, allez voir un psy, ou séparez vous. Détester l'autre n'est pas NORMAL.

 oh  anonyme ....désolée! je n'avais pas vu ton commentaire!alors, je le reprends, doucement, car j'ai beaucoup de peine pour toi.....j'ai relu toutes mes notes à la recherche de ce qui t'a fait mal....je n'ai pas trouvé..;alors simplement je voulais te dire :

1) je ne connais pas la haine...je sais pas ce que c'est! surtout en famille.....
le désamour, les frustrations...oui, je connais..mais ça fait partie de la vie...et c'est pas parce qu'on ne "s'aime " plus, qu'il ne reste pas la tendresse, le respect....

Lorsque j'ironise sur les travers de l'homme ce n'est pas le détester...c'est en rire ! nous sommes très joyeux en famille, car nous avons tellement de souvenirs drôles à raconter.....
Et l'homme voit un psy depuis 40 ans.....moi, j'en ai vu un durant 3 ans....et ça ne règle pas ce que nous sommes.....Je ne le déteste pas....c'est l'homme que j'ai adoré durant 38 ans...simplement l'amour est parti...de mon côté surtout...mais nous continuons à vivre avec beaucoup de complicité.....

et si tu me lis avec attention, tu verras que mes enfants sont grands, le dernier a 23 ans, et je ne pense pas qu'il voudrait qu'on se sépare.....Ils vivent leurs vies, avec des hauts et des bas....comme nous et beaucoup d'autres !

Tu parles du conflit....Tous les deux, nous avons horreur de ça...et tu sais, j'en viens à regretter qu'on ne se soit pas affrontés plus souvent ! car on aurait réglé des choses plus vite.....Moi, j'intériorise tout...et quand ça déborde, j'écris....sur mon blog ! j'essaie d'être légère pour ne pas plomber l'atmosphère, j'ironise beaucoup , je geins, je me plains....et j'avance ! 
oh! je pourrais partir.....et vivre autre chose....et ça déstabiliserait toute la petite famille! Parce que vois tu, j'ai déjà essayé de le faire...je suis partie presque 1 an...et il était à ma porte tous les jours...et mes enfants détestaient ça, ils craignaient pour leur père.....

Alors si je devais partir, ce serait sans adresse et sans téléphone......et je me priverais de beaucoup de choses...de la présence de mes enfants et petits enfants....et lui, serait malheureux....

J'ai donc choisi ce qui me semblait le moins perturbant...Nous vivons chacun à un étage différent, nous partageons les repas, la lecture, les discussions......et le reste , je le crache sur la toile....il ne me lit pas...Il pourrait pourtant, mais ça ne l'intéresse pas...  et, je vais te faire rire, il n'aime pas mon écriture.....c'est un intello, et ce que j'écris, la manière dont je l'écris , ne lui convient pas....lol! j'ai une écriture de midinette, de romans de gare.....!

Voilà....je ne sais pas quelle fut ta vie, mais je vois ta souffrance et je la respecte....je tenais à te le dire, car chaque personne est importante  pour moi, et si ce que j'ai écrit t'a blessée, j'en suis désolée....

mardi 14 février 2012

Taguée par mon amie "la Nonna".......

Faut donc que je réponde sérieusement au tag de ma coupine !! lol !

1) aimes tu le mélange sucré-salé en cuisine ?...Oui, j'aime tout  ce qui sort de l'ordinaire....et sucré-salé...ce sont mes deux saveurs préférées ! demandes à mes hanches !! elles causent pour moi !

2)serais tu capable de faire 20..30 kms pour trouver l'ingrédient  que tu as besoin, là, maintenant, parce que tu as une idée de recette?.....Alors....je crois pas....suis trop raisonnable ! j'me débrouille pour avoir ce qu'il me faut .....faut que je précise que mon métier d'économe gestionnaire , c'était prévoir les ingrédients qu'il fallait pour les repas que faisait  la cuisinière de l'établissement où je bossais !!

3)As tu déjà menti en ne révélant pas certains ingrédients de ta recette parce que c'est justement "ta recette de famille"?   Jamais...je donne même les tours de mains, fais la démonstration....suis une pôv fille qui révèle tous ses secrets ! 

4)Quel est le dernier livre ou film que tu as vu ? le dernier livre...c'était sur les macarons...hum !!! mais le film c'était "les intouchables"......j'ai adoré !!

5)Préfères tu la mer, la montagne ou la ville ??? euh......pour les vacances??? j'aime pas les vacances !! j'ai peur de l'eau; alors pour la mer......bon! uniquement parce que c'est beau.....finalement j'aime bien être chez moi, dans ma maison...alors qu'elle soit n'importe où...ça me va !!

6) En vacances tu es tongs, serviette , jus de fruit et carpette ou sac à dos et crapahutage intensif....? j'ai répondu au dessus je crois, mais pour le crapahutage intensif...laisse moi rire!! suis d'origine corse moi ! alors, "c'est aujourd'hui peut être.....ou alors demain......."

7) Râles tu si pour ton anniversaire tu reçois un truc que tu n'as pas forcément envie ? (sans mentir!!)...eh bien, en général, je me débrouille pour faire une liste....mais si on m'offre quelque chose c'est généralement un truc que j'aime.....ah si, y'a un truc..une fois à Noël, j'avais dis, on ne fait pas de folies, et si on fabrique les cadeaux c'est aussi bien ! personne ne doit faire éclater son budget.....ben là, j'ai été gâté par une belle fille (qui ne me cause plus! donc pas de scrupules!!) qui est très très très douée de ses 10 petits doigts... Sans rire, elle fait des trucs merveilleux......Mais ce jour là, elle devait me détester car elle m'a fait un cendrier en plâtre (tu sais les trucs Mako-plâtre) et en plus, il était cassé......y'en manquait un bout !!
J'ai failli le mettre à la poubelle...j'ai juste attendu qu'elle soit partie !! lol !

8) Qu'est ce qui te fait fondre au quotidien ???  mes petits enfants...ma dernière petite fille, qui adore le roooooooooooose et qui choisi mes fanfreluches et mes bijoux quand je dois sortir !!

9) Es tu du genre à stresser quand tu reçois du monde pour la première fois?... ben non...car je suis organisée dans ce que je dois faire : pas de prise de risque, des recettes que je connais, des trucs faits d'avance......tu vois, je suis clacla !!

10) Ton dessert préféré : ouahhhhhhh! j'aime le saint honoré.....les sorbets....

11) l'aliment que tu ne peux pas du tout, mais pas du tout , avaler ni même regarder......Ben j'en ai pas! j'ai beau réfléchir j'aime tout....sauf si un jour on doit manger des criquets et des larves....là, je peux pas! ah si, ya un truc: j'ai horreur des câpres!

12) Transmettre le tag......Alors, je vais pas l'imposer;..que ceux qui en  ont envie  le fasse !!
et là, comme je ne  suis pas chocolat, café ou thé.......et bien je  vais me prendre une douche !!

mardi 7 février 2012

Suite ......l'apprentissage de la vie....

L'usine, la chaine, la promiscuité avec des personnes déjà dans le monde du travail depuis longtemps...les premiers mois furent rudes !! Il a fallu apprendre leur langage...car oui, l'usine a un langage et si vous ne parlez pas la langue, vous êtes mise de côté....

j'y suis rentrée avec 30 kg de trop......avec naïveté , avec les bras ouverts...car je ne connaissais pas l'exclusion.. On m'a jeté mon poids à la figure tous les jours, obstinément....on m'a rabaissée, on m'a raillée parce que j'employais des mots qu'ils ne comprenaient pas....On m'a fait comprendre que j'avais intérêt à changer si je voulais travailler en paix......j'ai entendu les pires grivoiseries, les détails de toutes leurs coucheries...et il a fallu que je me contrôle en permanence pour ne pas laisser paraitre l'étonnement sur mon visage......

Fallait aussi garer ses fesses, car même avec les kilos en trop; de nombreuses mains d'homme avaient tendance à s'égarer...Durant quelques mois, j'ai perdu mes rêves....mes désirs....
Et le pire, c'est que j'avais personne avec qui en parler ! l'homme des bois aurait été trop heureux si je m'étais plainte !! alors je serrais les dents....et je bossais; la tête dans le guidon.....

Les filles avaient des transistors à leur poste de travail, et chaque jour, j'avais une oreille sur RTL et l'autre sur Europe 1...à fond la caisse! c'était à qui imposerait ses choix la première...
j'avais la tête qui tournait, la cacophonie était plus infernale que le bruit des machines.......
Je me mis à rêver à nouveau.....


oui, j'en voulais un moi aussi, mais avec des écouteurs....je suis allée faire un tour dans un magasin spécialisé ( ben oui, les supermarchés.......je sais même pas s'il y en avait !!) , ça coûtait la peau des fesses.....Il était tout petit, gris et on pouvait mettre des écouteurs...je suis tombée en amour devant.....
Inutile de demander à la maison, il était encore trop en colère du fait que je bossais....Pourtant, pour avoir la paix, je faisais virer ma paye sur son compte bancaire...

Après six mois de travail, nous avons dû acheter une machine à laver...me revoilà chez le marchand....je file droit sur le transistor...Il m'attendait, il m'appartenait déjà, il se lovait dans mes mains comme un petit chat.....
L'homme discute avec le marchand sur les qualités de la machine à laver et moi je n'en avais rien à faire!...pouvait prendre ce qu'il voulait, moi, j'étais accrochée au transistor..... je le prenais, le soupesais, le posais...le reprenais.....au bout d'un moment, c'est l'homme qui s'est approché pour voir ce que je faisais...

"c'est quoi?"
Un transistor....je le trouve sympa...il est petit mais il a un bon son.....
"t'as pas besoin d'un transistor! y'a la radio à la maison, et y'a même un tourne disques, un magnétophone.....t'as tout ce qu'il te faut......"
Ouais.....mais à l'usine, tout le monde a le sien....je suis la seule qui n'en ai pas......
"t'as vu le prix?? pour un p'tit truc comme ça?? c'est trop cher !

Nous sommes donc repartis avec la machine à laver dont il me vantât les mérites tout le long du chemin...

J'en ai eu gros sur la patate, mais je ne  pouvais pas lui expliquer cette terrible envie de meurtre qui me prenait lorsque toutes les radios au boulot se mélangeaient....
J'ai essayé les boules quiès...mais ça me donnait mal aux oreilles..

Jusqu'au jour où j'ai entendu deux nénettes qui expliquaient comment elles réussissaient à faire faire le ménage à leur mari, même s'il n'en avait pas envie....."il repasse le gros, et il la ferme, sinon le soir c'est l'hôtel du cul tourné...." et l'autre s'esclaffait et disait : " pareil pour le mien, l'autre jour je voulais une robe, lui voulait pas, il a compris sa douleur....j'ai dormi sur le divan une semaine! et je l'ai eue ma robe!!"

Nom de bleu.....ça existait ça? le chantage au lit? et si j'essayais??? 

Le soir, je reparle avec nostalgie de mon transistor....
Manifestement il est toujours du même avis et ne me répond même pas...
Vers 22h, je pars me coucher dans la chambre avec mon fils, munie d'une couverture et d'un oreiller, je m'allonge sur le divan, et éteins la lumière...
"Tu dors là, me demande t il? oui, je me lève tôt demain (3h30) et tu ronfles , ça m’empêche de dormir..."
Il a l'air perplexe, mais va se coucher...
Une semaine, il m'a fallu...j'ai dû repousser ses avances chaque soir, fermement mais gentiment...Non, merci !

Un soir, un cadeau m'attendait sur la table....Mon merveilleux petit transistor! Comme quoi, on apprend partout! à l'usine comme à l'école !!Les filles m'avaient donné une belle leçon !!
Maintenant, je savais comment l'homme fonctionnait....à moi de jouer !!

Il m'a suivi durant quinze ans mon petit transistor, fidèle ami, France inter dans les oreilles, j'étais au paradis...on m'a isolée un peu plus, mais je n'étais plus seule, je pouvais tout supporter...

et puis, sans le vouloir, sans le savoir, je suis passée de "ça".......



à "ça"....



Et là.....Il  a fallu compter avec MOI.....car tout d'un coup, l'attitude  des jeunes hommes a évolué....
On m'a regardée, flairée, caressée du regard comme si j'étais  un jeune chiot qui venait de naître....
Je venais de naitre....débarrassée je ne sais comment de tous ces kilos, je suis devenue une marchandise hautement recherchée....une denrée rare !! 

J'avais trouvé le "truc" à la maison, pour faire avancer l'homme, j'ai trouvé le truc au boulot pour les faire baver.....à moi les nouvelles fringues près du corps, à moi le maquillage, à moi  de les regarder de haut et de les faire marcher.....
à moi, la Paix ! car, quand on en impose aux hommes, les femmes ont de vous une toute autre opinion....Je suis devenue quelqu'un de fréquentable, quelqu'un dont on demandait l'avis, quelqu'un qu'on écoutait, quelqu'un ....et j'ai pu avoir quelques bonnes amies (que j'ai toujours d'ailleurs!!)..

Et voilà, comment, un jour, l'esprit vint aux filles !!!!.


jeudi 2 février 2012

La suite.................des rêves !

J'ai quitté l'adolescence....j'ai 17 ans, et je rêve de l'homme  avec lequel j'aimerais passer ma vie......

Il ressemble un peu à ça....grand brun, aux yeux bleus.....sportif, plein d'humour, plein de charisme.......Le fantasme à l'état pur.............

Et j'ai rencontré....un homme, 12 ans plus âgé que moi, chauve, 1,65m.......sportif!!! ça il l'était ! Il ne faisait que ça d'ailleurs! Athlétisme, course à pied........l'humour...bof! des blagues à 10 sous.....Gentil......
J'aurais voulu un mariage de princesse avec une robe de princesse.... enfin avec tout le tralala quoi...



Je me suis mariée à l'économie...car l'homme était très économe;..(pas avare, mais économe! avait il coutume de dire !! ah! ah! ah !) enceinte, et malade comme un chien...(40° de fièvre....) heureusement qu'il a filmé le mariage avec sa caméra super 8; car je ne me souviens de rien.......Passons......

Un bébé est très vite arrivé...et ça, ce fut BONHEUR.......


mes désirs furent comblés pour un sacré bout de temps! Car fallait pas trop désirer avec homme des bois;..l'était dans la réalité LUI....et moi, dans l'ailleurs.......

Alors, je me suis mise à désirer des choses futiles,comme  ce robot : Je n'ai jamais eu suffisamment d'argent ni d'arguments pour me le faire offrir ! c'est drôle, car j'en ai rêvé durant une trentaine d'années...


Maintenant, j'ai l'argent.....mais malheureusement je n'ai plus l'envie ! c'est bête hein? il y a des jours, au super marché, je le prends, le mets dans mon caddy, fait un tour...........et reviens le poser.......A quoi bon ?



et ça....ce fut le manteau de la rupture, de la décision qui changea une partie de ma vie.....En gros, j'avais mon bébé, je vivais cloitrée dans un petit appartement d'une pièce, et un jour de grand froid, j'ai dis à l'homme des bois qu'il fallait m'acheter un manteau.....et dans ses yeux, j'ai lu que c'était la dernière chose à demander......"tu veux un manteau pourquoi????"   Ben, pour sortir.......quelle question!!
"tu gagnes l'argent qu'il faut pour t'acheter ce manteau????"  moi, ébahie : " ben non...puisque je reste à la maison...." eh bien, tu n'as pas besoin de sortir et donc pas besoin de manteau......

Le ciel m'est tombé sur la tête......à l'époque, 19 ans; pas de réparties....pas de révolte...mais des idées !
Dès le lendemain, alors qu'il partait pour toute la semaine en déplacement, j'ai fait garder mon bébé par ma mère et j'ai cherché du boulot.....3 usines...embauchée dans les trois...j'ai choisi celle où il y avait un car de ramassage.......

La fin de la semaine, je l'attendais de pied ferme......."j'ai trouvé du boulot! à présent, je vais gagner de l'argent...." ce fut un week end d'enfer...mais j'ai tenu bon et le lundi, j'étais au boulot.........

Oh j'avais rêvé d'un travail différent.....j'avais travaillé un an dans cette branche !!

Et je me suis retrouvée comme ça.........................


à la chaine...à fabriquer des rétroviseurs......C'est peut être pour ça que je regarde toujours en arrière !!
Presque 20 ans à me regarder "changer" dans les miroirs...................


    

mercredi 1 février 2012

Désirs........................et réalité .........


Ce matin je me suis amusée à lister tous mes désirs, toutes mes envies depuis aussi loin que je peux me souvenir...
Mon premier désir, je m'en souviens comme si c'était hier...j'avais 4 ans.....j'en rêvais tellement fort que j'étais persuadée, chaque Noël, de l'avoir.....Malheureusement le Père Noël, inlassablement oubliait notre cheminée.....

Ensuite, j'ai eu 6 ans....et mes prétentions ont baissées...la poupée, ça marchait pas, mais peut être que le père Noël pouvait me déposer des collants rouges......je voulais des collants rouges, parce que la fille du docteur trucmuche avait des collants rouges, et qu'on était ébahies devant tant de modernisme.....elle devait avoir chaud avec ça, la fille du docteur trucmuche....et moi, je voulais avoir chaud aussi............
Alors le soir, je priais le Bon Dieu, le Père Noël.......je les voulais.....je les voulais....! et je les eus....comment ma mère a t elle fait ???? je ne saurai jamais......c'était du luxe insolent ça!!

 et puis, j'ai grandis, vers 7 ans j'ai désiré plus que tout,  un truc qui allait permettre à la famille de faire des économies énormes........et c'était........ un critérium.....! j'ai pleurniché durant deux ans pour l'avoir, leur prouvant par A+B que je n'aurais plus besoin de crayons de couleurs...qu'il me suffirait de ramasser les mines de couleurs des copines......NIET.....Donc, depuis que mes mômes ont su écrire, ils ont eu des critériums en veux tu en voilà.....à ne savoir qu'en faire !! c'était pas leur rêve ! c'était le mien.......

Après, en vrac......ce fut : Une bibliothèque avec des millions de livres....et UNE TÉLÉVISION......et je vous mets la télé d'époque hein ! je vous le dis tout de suite, nous n'avons jamais eu de télé....Il a fallu que j'attende de me marier pour voir mes premières émissions.......




Ensuite, j'ai eu 16 ans, et j'ai commencé à rêver sur des sujets plus sérieux.....c'est normal hein? on fait des rêves qui peuvent (peut être), être enfin exaucés......
Et puis, y'a les copines, les copains, qui eux aussi ont des désirs et qui nous les font partager.....Nous avons eu nos idoles, je rêvais de ressembler à Liz Taylor........

et je n'étais qu'une jeune fille comme les autres......mais avec une couronne de nénuphars en plus! hein?!


Demain, je parlerai de mes désirs de femme..........