mardi 19 février 2013

Ne me laisse pas........

Hier, j'ai eu ma soeur au téléphone...la dernière de mes soeurs... Elle est plus jeune que moi, mais elle a galéré toute sa vie...d'hommes violents en hommes alcooliques...
Elle est à droite sur la photo....ma mère la regarde et mon père tient la main de sa petite fille.....

Elle n'a jamais bossé de sa vie...a toujours estimé que c'était à la société de la prendre en charge! une assistée quoi...

je me suis battue durant des années, à lui expliquer qu'il fallait qu'elle bosse, qu'elle pense à l'avenir....
Nan! "y'a pas de raison que je bosse alors que "L’ÉTAT" paye des logement luxueux aux "arabes" et leur donne chaque mois de quoi vivre...." ELLE, elle est Française, et c'est elle qui doit avoir des aides...j'ai bataillé des années contre ce genre de jugement...Jamais elle n'a entendu.....

Elle a vécu quelques années dans la même ville que moi, et je ne compte pas le nombre de fois où j'ai dû la dépanner...sous différents prétextes :" j'ai plus de lait pour nourrir la petite.....on a rien à manger pour la semaine...." et j'ouvrais le porte monnaie au lieu de lui apprendre à pécher...

Dieu merci, elle est repartie dans le Sud, et a continué sa vie d'assistée là bas....Mon beau frère, ex légionnaire, toujours entre deux vins, lui a fait connaitre l'enfer...Mais comme le premier mari avait déjà  fait de même, ça ne changeait pas beaucoup pour elle...

N'empêche que le premier mari, même après le divorce a continué à l'entretenir ...comme pour se faire pardonner ce qu'il lui avait fait subir...et il continue toujours d'ailleurs!

Après avoir divorcé de "son légionnaire", je pensais qu'elle allait enfin pouvoir se mettre au boulot... Pas du tout! Elle touche le RSA (460 €), son loyer est payé par les APL..et roule ma poule ! l'Assistante sociale prend souvent en charge les factures edf et les restos du coeur sont là pour combler les trous....

Depuis quelques années, elle s'est mise à boire.....Beaucoup...je m'en suis rendue compte lorsqu'elle est venue passer 2 jours chez moi, et que nous avons été obligé de passer au magasin lui acheter 2 bouteilles de whisky ...j'ai parlé, fait la leçon, car elle est épileptique et qu'elle prend du gardénal tous les jours...je lui ai expliqué que ça ne faisait pas bon ménage d'associer les deux....rien à faire...
"c'est ma vie, j'ai que ça de bon....." En plus, elle fume comme un pompier, et je pense que la plupart de son argent est dépensé  ainsi...
elle doit aller chez le médecins car des analyses de l'année dernière lui diagnostiquait 3,98 g de cholestérol....je peux pas y aller, j'attends ma carte CMU... 

Je lui enverrais bien de l'argent, mais je sais que ça serait dépensé d'une toute autre façon.... Vous me direz:" qu'est ce que j'en ai à faire qu'elle le dépense en alcool ??? "...eh bien ça m'ennuie de lui offrir son poison favori....

hier, au téléphone, elle était fortement alcoolisée...et quand c'est comme ça, elle remonte dans le passé et elle pleure...."Papa ne m'aimait pas...il ne m'a jamais aimé, il m'a dit que j'étais un boulet....que je ne valais rien...(lorsque mon père est mort, elle avait 12 ans...je ne suis pas certaine, qu'en phase terminale comme il l'était, il ait pu lui dire ce genre de choses....)"...
Je la rassure, lui dit que c'est faux...que papa l'aimait....mais elle hurle que c'est faux....qu'il n'aimait que moi.....Il n'a jamais aimé les autres, toi seule avait tout son amour.....tout ça en beuglant et hoquetant comme une désespérée.....
Et puis, toi non plus tu ne m'aimais pas....tu ne voulais jamais jouer avec moi...tu me repoussais tout le temps...

Que dire devant tant de désespoir ???  Lâchement, j'ai eu envie de lui raccrocher au nez....écouter les propos fous d'une femme soule me donnait envie de vomir.....Et c'était ma soeur qui était là....J'avais beau lui parler, la rassurer...elle n'écoutait pas!
Alors je me suis mise à hurler, et presque à l'insulter...Car malheureusement , c'est le seul langage qu'elle comprenne et entende ...Toute sa vie on lui a crié dessus, toute sa vie, on l'a battue, traitée plus bas que terre....Elle ne sais plus entendre les personnes qui raisonnent....Il faut hurler ....
Je l'ai menacée de ne plus lui répondre au téléphone, de la rayer de ma vie....

Et là, elle s'est calmée.....En reniflant, elle m'a dit : " ne me laisse pas...." et moi, j'ai répondu..."je suis là"..
Mais je sais que c'est faux...je sais que je mens..Je ne suis plus là depuis longtemps...Et même si ma mère se retourne dans sa tombe, je ne peux plus rien pour elle.....

16 commentaires:

  1. saisissant témoignage d'une vie détruite, notre impuissance devant une attitude si négative depuis si longtemps une hospitalisation avec désintoxication et après ?Combien de personnes se retrouvaient dans des "asiles" misérables. je plains ta soeur et je te plains aussi car c'est une croix bien lourde à porter.
    mille pensées Chaourcinette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle ne vit que dans le passé...dans des souvenirs ...40 ans après , elle parle toujours de cet homme qui l'a mise enceinte à 14 ans....un homme adulte (28 ans) qui crevait de trouille à l'idée que ma mère ne porte plainte....Il nous a laissé nous débrouiller ma mère et moi, avec cette gamine qui jouait encore à la poupée....
      qui a eu une petite fille;..qu'elle a laissé dans un coin pour continuer sa folle vie....
      Et....elle continue toujours à me parler de l'amour qu'elle a pour cet homme....
      Et moi....j'ai envie de hurler.......
      Bises Josette!

      Supprimer
  2. On ne peut pas aide des gens qui ne se remettent pas en question et n ont pas envie d etre sauves...je me suis longtemps epuisee pour plusieurs personnes,au bout d un moment mm si c est triste j ai laissee tomber,ca glisse sur eux et toi tu te mines...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison...c'est épuisant! et je ne veux plus m'épuiser....ses filles sont grandes..et même elles, ont abandonné...
      Alors, je suis au téléphone et j'écoute;...J'avais pensé le faire comme bénévole dans une association...finalement, j'ai pas besoin de m'inscrire! je lui ouvre mes oreilles de temps en temps!! bises Audrey

      Supprimer
  3. Difficle ce texte, mais tellement humain et commun.Je me suis souvent penchée sur "les autres" ceux qui ne peuvent se prendre en main... la litanie est toujours la même, se donner de bonnes raisons de boire, s'inventer une enfance malheureuse etc... Toi comme moi sommes fortes, hélas ce n'est pas le lot de tous. Comme-toi j'ai du mal a comprendre, j'évite de juger, je me fâche. Mais tu as raison il faut toujours crier plus fort et surtout dire à l'autre qu'on l'aime et qu'on sera toujours là dans la mesure de notre possible. Mais rajoute bien que sans sa participation tu ne pourra jamais la sauver et que malgré les apparences c'est de notre volonté que notre vie se compose ou se décompose. L'alcool ne peux QUE la détruire plus encore - Courage. Mais ne l'aide plus car elle ne s'accroche qu'à cela et que il n'y a que cette "abqndon" qui puisse la toucher enfin je crois Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours évité de la juger car sa vie fut vraiment très difficile...Elle aurait pu se mettre à boire bien avant! car supporter ce qu'elle a dû supporté ....je ne sais pas si j'aurais pu...
      Elle s'est mise à boire lorsqu'elle n'a plus été maltraitée...physiquement et moralement...
      J'en avais parlé dans un autre blog, sa fille ainée a été assassinée ( une gamine perturbée qui a été matraquée autant que sa mère....)...et elle avait vécu l'évènement assez sereinement....
      Comme si c'était une évidence...
      Et puis, elle buvait déjà à l'époque...donc, elle a continué...un peu plus chaque jour....
      Que faire ? que dire ???
      Bises Claire!

      Supprimer
  4. il est touchant ton article... je te rejoins sur la fin, tu ne dois pas te sentir coupable, elle a choisit sa route, à un moment donné, c'est à elle de se prendre en main.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, mais je crois qu'elle ne le peut plus...tant que ses filles vivaient avec elle, elle avait une raison de se battre...
      à présent, elle est seule et l'alcool l'aide à ne plus exister !! à bientôt !

      Supprimer
  5. quelle tristesse,, jesuis de tout coeur avec toi, apres tout je viens de rompre avec une soeur et je vais mieux , bien mieux....ma prise de conscence enfin m a reveillé.. et toi toi tu donnes tu donnes tu ne cesse de donner a tous tout le temps! maintenant basta ,tu vas peut etre dire mais qui es tu toi nonna pour me dire ça, elleetait ou hein cette soeur quand tu as eu la tristesse de t occuper de ton autre soeur.....elle devait cuver! je suis mechante, mais pourquoi l,aiderais tu encore, une bonne fois pour toute qu elle se prenne en charge.....ma soeur aussi m a reproché d etre la preferé de mon pere, quel gachis...... je t aime fort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ma nonna! je ne vais pas te demander qui tu es! car je sais que tu es une personne pleine d'amour et de bon sens...
      ça me fait mal de la voir se détruire, mais je sais que je n'y peux rien...hormis la prendre à la maison (son vœux le plus cher! qu'enfin je la prenne en charge!)..mais si je fais ça, c'est moi qui me perd...Alors je l'écoute et je ronge mon frein ! moi aussi je t'aime fort ! bisous!

      Supprimer
  6. Je ne sais que dire!
    Ce sont des choses très difficiles à vivre de part et d'autre!
    On a chacun nos boulets à traîner!!!
    On choisit ses amis mais pas sa famille...hélas!

    ***
    Bises et bonne soirée****

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui...la famille nous est imposée...mais je me donne le droit de cesser certaines relations mortifères....car ce n'est bon pour personne de remâcher les erreurs de nos parents...
      j'ai coupé le cordon avec eux, très jeune....mais pas mes soeurs! elles ont vécu les mêmes problèmes qu'eux....
      Et je refuse de me laisser entrainer dans ce malaise...!
      Bises Mildred!

      Supprimer
  7. eh bien que dire de plus sinon que je rejoins le point de vue de Mildred, on ne choisit pas sa famille :( hélas et chacune de nous aurait à y redire mais bon. C'est vraiment pas une situation facile que tu vis là et sans volonté de sa part rien ne se fera. Bon courage à toutes les deux et espérons qu'une solution durable puisse être trouvée ou qu'elle puisse se faire aider par une association spécialisée dans ce problème. Bon dimanche à toi, j'étais ravie de te lire, cela faisait un bail que je n'étais pas passée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème c'est qu'elle estime ne pas avoir de problème! donc pas de soins à espérer....
      Merci d'être passée ! bises Mélodie!

      Supprimer
  8. C'est un temoignage terrible
    la vie est vraiment un enfer pour des personnes comme pour cette soeur
    Une vie qu'on ne souhaite a personne

    RépondreSupprimer
  9. merci Claude pour ton passage! c'est vrai qu'on ne souhaite cette vie à personne....et pourtant! j'ai bien essayé, aidé et fait au delà de ce que je pouvais faire parfois (hébergement durant des mois ...) mais rien n'y a fait...
    Elle connait toutes les façons de se faire aider, assister...et elle les exploite crois moi! Elle est trop âgée à présent pour changer quoique ce soit dans sa vie...
    alors....j'évite d'y penser....pour avoir l'esprit tranquille...

    RépondreSupprimer