vendredi 3 mai 2013

Suite.....et fin........

Voici venu le temps des " je n'aime pas..."

Vaste, vaste sujet !! On peut ne pas aimer un tas de choses, d'évènements, de futilités....et je n'y échappe pas !

Mais il y a aussi ces sentiments intenses que je ressens et qui se situent plutôt dans : "je déteste, je hais, je méprise".....Avant d'attaquer les "je n'aime pas", je vais parler de sentiments extrêmes......

Mon blog est le reflet de ma vie, je n'y cache pas grand chose....mais certains sentiments que je ressens  me font peur...car je prône toujours la tolérance et la communication....et j'ai toujours préféré discuter que de me battre....

J'ai toujours accepté certaines positions chez les autres  afin d'éviter les conflits, même si je ne suis pas d'accord avec la personne, je peux accepter ses faiblesses, car discutailler et imposer arbitrairement mon avis ne fait pas partie de ma personnalité....

Enfin...quoique! je trouve qu'en vieillissant, j'ai fait beaucoup de progrès et que j'ose,  parfois, affronter certaines réalités ....Mais je lâche vite, car le conflit pour le conflit, c'est plus de mon âge !!

Donc, tout ça pour dire que je hais, je déteste et je méprise une personne qui fait partie de ma famille....c'est un sentiment peu honorable, mais que je ne peux m’empêcher d'éprouver....

Et  je vais dire une chose immonde, une phrase qui me ferait bondir si quelqu'un d'autre que moi la prononçait, et pourtant je vais la dire  : "C'est une pièce rapportée".......Elle n'est pas liée à moi par le sang.....Et c'est tant mieux!

J'ai pour certaines personnes de ma famille des sentiments mitigés, mais jamais, au grand jamais, je ne leur ferais, ni ne leur souhaiterais  le moindre mal....

Eh bien, là.....je crois que si je pouvais lui faire du mal...je le ferais....C'est à la fois terrifiant et à pleurer....ça me fait une telle peur, que chaque fois que je sors, je prie le ciel de ne pas la mettre sur mon chemin.....

Ce n'est pas quelque chose dont je me glorifie, croyez moi...je voudrais bien éprouver de l’indifférence, et oublier son existence....Mais c'est impossible...c'est un fardeau que je porte, qui me bouffe et je crois que je serais grandement soulagée si je pouvais lui donner la raclée qu'elle mérite.....

 Ces sentiments que je ressens pour elle  sont tellement forts que je ne peux en parler à personne...Lorsque la conversation vient sur elle, je tempère, je suis calme, je lui cherche même des excuses parfois,  pour ne pas avouer ma haine...
Je pense que si les gens qui me sont proches connaissaient mon état d'esprit, on ne me comprendrait pas....c'est un sentiment moche, dégradant, odieux , insensé......Je regrette de le ressentir, je regrette de vous le faire lire, mais c'est peut être le seul endroit où je peux me soulager....

Ou aller voir un psy et lui déverser ma haine sur son bureau....suis pas sure d'être capable de le faire...

Je ne vais pas attaquer les "je n'aime pas"....

je ne vais d'ailleurs plus écrire pour le moment...ce billet me laisse un goût amer dans la bouche et il me semble que je dois,  pour un temps, tirer un trait sur ce que j'écris...je laisse donc ce blog au repos....
je crois que tout a été dit......


10 commentaires:

  1. kikou
    puisse ce que tu ne veux plus nous ecrire, je te mettrais un dernier post.
    il ne faut pas avoir peur de ces sentiments, il arrive à tout le monde d'en avoir.
    je me souviens d'une èpoque ou parfois je me disais: si seulement il disparaissait ! j'avais cette pensée affreuse, immorale pour mon second fils qui a force de drogue, d'arrestation,de fugue ...etait venu au bout de mes forces.je souhaitais seulement le paix, le repos.et puis 10 ans plus tard, je me dis, comment ai-je pu penser de telles infamies.
    Laisse le temps, pense à ceux qui t'aiment, à cet enfant à venir et puis ecrit nous encore parce qu'on aime te lire, tout simplement, sans jugement.
    je t'embrasse
    sabine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sabine! je te reconnais bien là...indulgente, ouverte....et quand je lis ce que tu as écris, ça me rassure quelque part....c'est fort ce que tu as dis là, et que tu ais pu me l'écrire me fait un bien énorme....
      Je laisse passer le temps, en espérant que cette plaie ouverte puisse un jour se refermer et me donner la paix que tu ressens à présent....
      je t'embrasse !! et merci encore!

      Supprimer
  2. Elle doit quand même avoir fait des choses bien graves, cette personne que tu détestes. C'est courageux d'avouer un tel sentiment. Il y en a beaucoup qui n'oseraient pas, même sur un blog. Et puis, on a tous un côté sombre, tu sais. Mais que peux-tu y faire ? On ne peut pas nier un ressenti. On peut tout au plus maîtriser toute pulsion négative. C'est ce que tu fais. Un psy, pourquoi pas ? Dans le temps, il y avait la confession. Enfin, ça existe toujours. Maintenant il y a les psys ... et les blogs ...

    Bises et bon repos, Chaourcinette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je penses que "détester" est un mot trop faible pour expliquer mon ressenti.... j'ai hésité des jours avant de poster ce billet....se dévoiler, accepter d'être ce que l'on est, avec ce sentiment infâme qui est niché au fin fond de moi....ça n'a pas été simple....Mais il fallait que ça sorte, et que je l'avoue...que je me l'avoue...et que ç ne m'étouffe plus...
      ça règle rien de l'avoir dit, mais peut être que c'est un premier pas vers l'oubli....
      bises quantique!

      Supprimer
  3. non ma douce,tu n as pas tout dis, et je peux comprendre ta colere, ...moi je suis là pour toi, et pas que moi...nous on t aime avec tes bons cotés et tes coleres...bahhh moi aussi je hais....je deteste au point parfois d en avoir mal..et puis ohhhhhh tu vas etre mamy non ?? donc zou celle qui te bouffe tu lui dis bien haut(en pensée) qu'elle aille se faire voir,qu elle ne te detruira pas plus et basta cosi et tutti canti...lol bisoussssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma nonna!! Pour l'instant, j'ai l'impression d'avoir tout dis...en sortant ce "truc" infâme!! ça m'a fait du bien de l'écrire et il faut que je le digère......
      ça ne m’empêchera pas de continuer à faire des visites sur les blogs ....mais comme tu dis : basta et tutti canti ! lol! bisous!

      Supprimer
  4. je te trouve très courageuse , cette "confession" t'honore Chaourcinette, c'est le début pour accepter la réalité de tes sentiments, et c'est tellement apaisant de pouvoir jeter sa hargne et les plus terribles de ses pensées pour avancer.
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Josette! oui c'est apaisant de dire....de sortir ces sentiments négatifs....
      mais le courage, pour moi, ce serait de l'affronter et de lui dire ! mais ça c'est impossible! car je risquerais de passer en première page dans les journaux pour avoir commis un crime ! lol!
      je t'embrasse moi aussi!

      Supprimer
  5. Tu vas bien nous manquer... mais si ces derniers mots sont ceux qui vont te permettre d'avancer alors tu as bien fait ! garder trop de choses au fond de soi ce n'est pas bon, il faut que ça sorte pour ne pas te contaminer... tu te sauves en l'expulsant...
    J'ai une idée qui va peut-être te faire rire (et je ris en l'écrivant mais ça peut marcher !): fabrique toi une poupée-vaudou et fais lui plein de mal, ça te fera du bien !
    Et pourquoi n'aurait-on pas le droit d'être un peu fofolle de temps en temps ????
    Allez ! courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elle est dans ma tête cette poupée! et je la crible de coups chaque jour que Dieu fait !! c'est peut être ça qui fait que j'ai du mal à "l'oublier".....
      pour l'instant, j’arrête d'écrire car j'ai l'impression d'avoir expulsé sans le vouloir, une énorme chose qui bloquait mon estomac.....
      attendons des jours meilleurs....et un peu plus de sérénité! Bises Mamina!

      Supprimer