vendredi 18 octobre 2013

Chez mes amis..........

La vie est difficile........j'ai une amie qui vit de plus en plus mal sa situation familiale...et je ne sais pas quoi faire pour l'aider ???

J'ai beau tourner et retourner la situation dans tous les sens , je n'y trouve pas d'issue....ça me fait mal de penser que je ne peux l'aider plus efficacement....

Elle vit en couple, avec deux enfants...Un de 25 ans d'un premier mariage et l'autre de 12 ans....
Un couple qui est en train de foutre le camp, par lassitude, manque de communication, manque d'envie, manque de désirs.....

Ils se sont figés dans une situation qu'ils ne peuvent plus changer...Leur mode de communication ne se fait plus qu'à coups d'engueulades, de brimades, de non dits, d'amertume...

Chacun de leur côté, ils sont englués dans une vie qui ne veut presque plus rien dire....et pourtant ??? 

Lorsqu'ils se sont rencontrés, ils avaient la tête pleine de projets, pleine d'amour...Mon amie sortait d'un divorce et vivait seule avec son petit garçon...."IL" est arrivé dans sa vie, et comme son précèdent mariage l'avait déçue, premier mari inconsistant, égoïste et buveur; " IL" était tout ce qu'elle recherchait....

Un homme, grand, beau, bon avec elle et son fils, sur lequel elle pouvait se poser, se reposer..... Il a été là, rassurant , l'aidant autant qu'il le pouvait....Ils parlaient encore à l'époque...Ils se regardaient aussi, ils s'écoutaient.....
Elle vivait dans son petit appartement et lui, venait la rejoindre chaque soir....Comme il vivait avec sa maman, il rentrait au petit matin déjeuner avec elle....Tout semblait rouler.....

un jour, ils ont voulu s'installer ensemble ....Elle s'est retrouvée enceinte, ont acheté une maison...et là, l'enfer a commencé......Quand je dis l'enfer, le mot est un peu gros, mais je n'ai rien d'autre sous la main....
Déjà, ce bébé qui s'annonçait....ce n'était pas le moment....enfin! pas le moment pour elle, car lui, était ravi de savoir qu'un petit était en route....

Une grossesse difficile, des nombreux, très nombreux kilos en trop, une maison en travaux, un compagnon qui ne "sentait" pas l'urgence ...car il y avait URGENCE....ça , je pense que les mecs ont du mal de le comprendre.....une mère qui attend un bébé a besoin d'un nid....et le nid n'était pas près...Il lui disait :" Je te jure, que le bébé aura sa chambre de faite, lorsqu'il arrivera....."
mais les paroles ne sont pas les actes....et jusqu'à son départ à la maternité, il lui a fait la promesse que la chambre serait là, prête à accueillir l'enfant lorsqu'elle rentrerait....

Malheureusement, ce ne fut pas possible.....trop de boulot, personne pour l'aider.....et le bébé dut vivre dans leur chambre durant un grand nombre de mois....
C'est là, qu'il y a eu, que j'ai senti, la déchirure.....C'est comme si on l'avait trompé sur l'homme qu'elle aimait....Elle le voyait, fort, entreprenant capable de tout, et ce n'était qu'un homme, pas un géant......

Le malentendu a commencé là....et depuis, il a continué, et ils se sont enlisés dans une relation où ils se font du mal, où les gamins sont mal dans leurs pompes et d'où ils n'arrivent plus à sortir...

Tout est prétexte à engueulades...l'éducation des gamins, le boulot à la maison, les achats inconsidérés, faits pour combler les manques.....Ils ont vendu leur première maison, qui avait été 5 ans en travaux....à peine finie, une maison était à vendre près de l'immeuble de sa maman....Ils ont donc vendu ....et "IL" est reparti pour 5 ans de travaux..... pendant ce temps, ils vivaient dans un appartement au dessus de chez sa mère à lui...
L'appartement ne plaisait pas à mon amie, elle se trouvait "envahie" par sa belle maman, qui pourtant, avec maladresse, faisait tout pour lui rendre la vie plus facile....
et la 2ème maison fut prête....Elle a tenu, s'est cramponnée comme une folle en se disant, qu'une fois dans "sa" maison....tout irait mieux.....Ben non !! c'est pas la maison qui est en cause....je pense que c'est eux qui ne vont plus ensembles...
"IL" abandonne petit à petit ....mais chaque jour, il ne peut s'empêcher quand il rentre de râler....Il râle parce que le grand n'a pas fait sa chambre, il râle parce que le ménage n'est pas fait, il râle parce que....parce que.....parce qu'il va mal.... et la seule solution qu'il a trouvé pour l'exprimer, c'est de râler....

"IL" se réfugie de plus en plus chez sa mère qui habite tout prêt....ELLE  lui reproche de fuir ses responsabilités, de ne pas s'impliquer, de s'occuper plus de sa mère que d'eux...
et lui se débat, dans une mare, dans des sables mouvants qui vont un de ces quatre l'engloutir complètement...
Et moi, je suis là, et je ne sais pas quoi faire pour les aider...Je les aime tendrement tous les deux, ils sont mes amis et je les regarde se débatre sans avoir de solution.....

Elle dit qu'elle va partir, prendre un appartement....et puis recule, car le petit dernier en deviendrait malade.....alors, elle rentre du boulot et va dormir....à 18h elle dort, elle fuit dans le sommeil une situation que personne ne maitrise......

Que faire ??????

14 commentaires:

  1. C'est dur de vois ceux qu'on aime s'enfoncer ainsi. Je ne vois qu'une solution : leur conseiller de voir un thérapeute de couple.

    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très dur car ce sont des amis qui ont été très proches de moi durant ma dépression...toujours présents, de jour comme de nuit...et les voir souffrir ainsi , ça me désole....thérapie de couple, c'est une solution.....encore faut il en avoir envie ;...je ne sais pas....bises quantique !

      Supprimer
    2. Il y a des couples que le temps use...
      Une solution ? Prête-lui ton homme pour quelques jours en lui disant de ne pas fermer les portes en sortant...
      Elle sera sûrement contente de le retrouver. Sinon, une petite pause.

      Doux et tendres bisous
      Grim'

      Supprimer
  2. tu as raison Grimini....le temps use les couples..! et pourtant, ils s'aiment encore! quand tu leur poses la question individuellement, ils disent qu'ils s'aiment...
    Alors qu'est ce qui fait que ce soit devenu si pesant .?? chaque jour, elle pense à partir.... peut être qu'il faut le faire, qu'un électrochoc se produise ;...
    je veux bien lui prêter mon homme (lol!) afin qu'elle ait peur.....mais je ne suis pas sure du résultat !!

    tendres bises Grimini !

    RépondreSupprimer
  3. Quelle situation horrible ! Et difficile pour toi aussi, témoin de cette déchirure et qui ne peut rien faire...
    Je leur conseillerai de se séparer, de faire leur vie chacun de leur côté, afin que chacun se retrouve et sois de nouveau heureux seul. Et quand ils auront fait le point sur leur vie, se revoir et décider : soit continuer ensemble soit se séparer définitivement.

    RépondreSupprimer
  4. Faire un break....je lui en avais déjà parlé...souffler un peu chacun de leur côté, voir ce qui peut être sauvé, voir si on s'aime encore......
    M^me ça semble difficile.....comme s'ils n'avaient plus la force...lorsqu'elle parle de partir, lui dit , qu'elle choisit la facilité....
    mais quand on a plus la force ou l'envie de se battre?....n'est ce pas la facilité que de continuer dans cet état d'esprit qui est le leur ?? et le temps passe...les années s'accumulent....
    Il me faudrait une baguette magique peut être !! lol ! malheureusement je n'ai que mes oreilles...pour écouter, éviter de juger....conseiller....
    Pas grand chose quoi !!
    Merci Cathy de ton passage !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La facilité c'est de refuser d'opérer le moindre changement, de continuer ainsi...
      On a l'impression qu'il veut continuer à etre malheureux, à se complaire dans le malheur vu qu'il refuse de perdre sa femme mais ne fais rien pour que la situation s'améliore...

      Supprimer
    2. je crois qu'"Il" est profondément attaché , et qu'il est maladroit dans sa manière de faire....Le changement, ça fait peur et ça a parfois des conséquences plus graves que lorsqu'on attend que ça s'arrange....
      Ils savent tous les deux qu'il faut mettre tout sur la table et prendre des décisions qui seront peut être décisives...mais personne ne fait le pas.....il faut encore du temps peut être ???

      Supprimer
  5. quelle scene de la vie ordinaire pour beaucoup de couples.... les gens ont peur de franchir le pas.. lorsqu on s enlise dans une vie de nons dits de silences, de reproches etc etc, il vaut mieux recommencer a vivre "meme chichement et durement " ailleurs....je suis tres maladroite dans mes propos, qui ne traduisent surement pas la realité de ce que je veux dire(lol)! mais il vaudrait mieux qu il soient heureux séparés que malheureux ensemble..... et continuer de plus en plus a se detruire....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon amie a le même langage est elle se sent prête dit elle à vivre plus chichement......Mais leur dernier fils, n'est pas prêt du tout à franchir ce cap....et j'ai l'impression qu'elle attend que le petit se décide, qu'il lui donne son approbation pour ça....chose qu'il ne fera sans doute jamais;..car il est très attaché à son foyer...à son père...et il supporte la situation en compensant dans la bouffe.....Il prend du poids, se fait sa carapace et reste sur ses positions....
      Elle se sent coupable de tout cela...ce qui fait, qu'elle hésite ....
      Bisous ma nonna!

      Supprimer
  6. Délicat...
    Personnellement, je ne suis pas pour les breaks. Car finalement, un break est un début de séparation. Du coup, je ne pense pas que ça arrange les choses mais que ca les confirme juste.
    Se séparer ? Pourquoi pas ; mais ton amie sait t'elle le nombre de "cons" sur lesquels elle risque de tomber par la suite ? Et le nombre de pas cons mais pas non plus compatibles ? Trouver chaussure à son pied n'est pas facile, et c'est après coup que tu te dis "Mince;.... l'était pas si mal mon mari...."
    Rester ensemble, oui, mais il faudrait prendre des mesures. Petites, mais des mesures. Se fixer une soirée par semaine (ou par mois si par semaine c'est trop) pour qu'ils se retrouvent, tous les deux, au resto ou au ciné, et parler, surtout parler, et aussi écouter et comprendre ce que dit l'autre. Mais attention : pour ça il faut être deux à vouloir aller vers le mieux, et réellement.
    Quant au gamin.... Ma foi, pour avoir vécu les engueulades quotidiennes de mes parents, je peux te dire que ce n'est pas marrant ! Et qu'il n'est pas certain qu'une séparation soit pire que de rester ensemble.
    Et une dernière chose.... S'ils sont pour se séparer, il faut qu'ils le fassent avant de se détester et de s'en vouloir. Et éviter ainsi un divorce-boucherie. S'il n'est pas trop tard.
    Oui, suis pas sûre de bien t'aider là hein... :-s
    Bises à toi

    RépondreSupprimer
  7. je sais que le break est à double tranchant...et que s'interroger sérieusement sur ce qui ne va pas et essayer de le résoudre serait une solution...
    mais ils sont en colère...et ils n'arrivent pas à sortir de cette colère pour adopter un ton serein de discussion....et les mois, les années s'accumulent.... je pense qu'ils ressentent encore de l'amour, ou de la tendresse l'un envers l'autre, mais qu'ils ne savent pas comment l'exprimer....
    c'est con de voir ses meilleurs amis partir à vau l'eau ... J'aimerais tellement qu'ils trouvent une solution....
    Merci reine pour ton passage et ton avis! bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un médiateur ?
      Un coach ?
      ..... Ca fait chier, hein !

      Supprimer
    2. Ils avaient été voir un psy avec le petit dernier, mais ça n'a pas réglé grand chose....un médiateur peut être?
      Nous parlons souvent ensemble et je crois qu'il lui faudrait une oreille neutre...car l'affectif fausse la donne...
      sont ils prêts à sauter le pas ??? je vais en parler...Pourquoi pas! bises Reine!

      Supprimer