samedi 14 novembre 2015

Chapitre 4..........

Elle s'arrête à ce motel qui lui était apparu dans la nuit  comme un mirage...Une femme d'une cinquantaine d'années se trouve à la réception...Elle voudrait une chambre lui dit elle...
 C'est juste pour la nuit , j'ai fait un malaise il y a une dizaine de minutes et je préfère me reposer , manger un morceau et repartir demain dans de meilleurs conditions.....
Tenez, voici la clé de la chambre 12...Je vais vous y conduire...c'est simple mais propre dit elle en lui tendant deux serviettes de toilette.....

En effet, l'endroit est simple; un lit, une armoire une petite table, une chaise...une douche.....Une petite télé dans un coin.....et vous avez la wifi dit fièrement la réceptionniste !
Et pour manger, il y a une petite salle à côté du bar.....Je vous laisse vous installer....je m'appelle Lucy si vous avez besoin de moi....

Elle ferme les yeux, très fort...elle se cramponne à son besoin qu'elle a de savoir...elle ne peut pas continuer à vivre sans savoir....
Elle se douche, s'habille et reste allongée sur ce lit de passage...elle ne pense à rien, elle fait le vide dans sa tête, il va lui falloir jouer un jeu dont elle ne connait pas les règles...Frank, je t'en prie, sois avec moi...aide moi....D'invoquer son prénom l'apaise rapidement ...

Une heure plus tard, elle se dirige vers la réception.....Elle se laisse guider vers le bar et accepte l'apéritif proposé par la patronne...
Elle sourit, parle, fait de l'esbroufe alors que son cœur est vide et qu'elle voudrait se sauver ....
- C'est un peu isolé ici non ? Je ne pensais pas trouver un endroit où m'arrêter en prenant cette bretelle ....La ville la plus proche c'est bien Topéka non?
- Oui, c'est à une trentaine de kilomètres....Avant l'autoroute on avait beaucoup plus de passage...à présent seuls les gens qui connaissent s'arrêtent au bar....
- Je connais Topéka ...j'y suis passée il y a quelques mois avec des amis...On a même eu un problème avec un gars un peu limite....On roulait tranquillement et à un moment, on a doublé un énorme camion rouge...ça n'a pas plu au gars qui nous a poursuivi sur plusieurs kilomètres...On s'est arrêté pour prendre de l'essence et cet énorme camion était là...un homme en est sorti, immense et s'est dirigé vers nous...eh bien , je vais vous dire, on est remonté vite fait dans la voiture et on s'est sauvé comme des péteux.....
j'en ris maintenant, mais sur le coup on n'était pas du tout rassurés !
- Oh je vois que vous avez fait connaissance avec le grand Jo dit Lucy en rigolant ! Lui et son frère sont des vrais fous du volant ! Ce sont des ferrailleurs et  Ils ont une entreprise dans la banlieue de Topéka ....ils terrorisent tout le secteur, et je garde toujours un nerf de bœuf derrière le comptoir.....au cas où.....je n'apprécie pas du tout leur présence mais parfois on ne fait pas ce qu'on veut....Dieu merci, je ne les vois pas souvent, car ils font fuir tous les clients....

- voulez vous passer à table à présent ?
je me glisse dans la salle à manger , me force à grignoter, je nourris le chien de la maison en douce afin de faire croire que tout va bien....Mais dans ma tête c'est l'enfer....c'était donc si simple de retrouver ces ordures ? Sans avoir fait beaucoup d'effort j'ai  obtenu un renseignement capital...si j'étais  allée à la police, aurait ce été aussi simple? auraient ils été arrêtés sur une simple description de camion ?
Perplexe et pressée,  je file dans ma chambre....wifi dans toutes les chambres....mon ordinateur va chauffer ce soir.....

Je cherche et je trouve...je trouve l'entreprise, je trouve le nom du salaud....Joseph Walker et son frère William ....Le frère habite une maison située dans Topéka, mais le grand Jo vit à l'adresse de l'entreprise...

Le lendemain, après un petit déjeuner copieux, je reprends la route vers Topéka..Je me perds, je tourne en rond dans des chemins boueux...et à un moment, je vois le camion.....il est garé dans une cour encombrée de ferraille, de vieilles carcasses , de vieux frigos....un énorme fatras qui baigne dans la boue...Un chien, immense, noir au bout d'une  énorme chaîne tourne comme un fou..les yeux exorbités....je ne me suis pas arrêtée, mon cerveau a enregistré tous les détails .....

Topéka...125 000 habitants... j'ai déjà réservé une suite dans un hôtel chic de la ville...Je laisse ma voiture au parking qui n'est pas surveillé  et me dirige vers la réception ...Bel hôtel qui a l'avantage d'être situé pas loin de l'endroit où je compte me rendre.....
J'ai fait pas mal de recherches sur internet...Il me reste juste à réceptionner ce que j'ai commandé...discrètement....l'argent pour une fois, va servir...Cet argent qui dort depuis si longtemps j'ai décidé de l'utiliser....J'ai enfin des projets, des envies, des besoins.....J'ai bien l'intention de les combler....

Mais avant tout je dois changer de tête.... première chose à faire : le coiffeur...
Ses cheveux longs, châtains qu'elle a tendance à serrer en chignon sauvage sur le dessus de sa tête, vont disparaître...Elle veut une coupe courte, et une autre couleur.....La coiffeuse lui propose un blond vénitien ...pourquoi pas....n'importe quoi, je veux juste une autre tête lui dit elle !
Elle ferme les yeux et la laisse travailler...lorsqu'elle se regarde un peu plus tard, elle a un sursaut....ce n'est plus elle, c'est quelqu'un d'autre...c'est une jeune femme lumineuse dans le miroir mais avec des yeux tellement éteins que ça lui donne  juste envie de pleurer....ça lui donne l'idée des lentilles de contact...elle va transformer son regard bleuté en immenses yeux marrons...

Elle maquille ses yeux, sa bouche, et ça la transforme, car son visage  n'a jamais connu que l'eau et le savon.....si je me regarde très fort peut être que je vais y croire...croire que rien n'est arrivé à cette jeune femme toute lisse....rien de mal en tout cas....il faut juste cacher mes yeux se dit elle en chaussant ses lunettes.....Frank aide moi....je dois réussir....

Elle est revenue dans sa grande maison vide.....Elle a plein de choses à mettre au point.....Le dentiste lui a posé deux couronnes qui lui donnent un sourire différent.....Elle se rencontre parfois dans un miroir...Touche sur la glace la nouvelle femme qu'elle est devenue...Il n'y a que l'intérieur qui n'a pas changé..Après le déni est venu le temps de la colère, et cette colère lui ronge les entrailles, l'empêche d'écrire, l'empêche d'exister vraiment.....
Je veux retrouver ma vie, je veux vivre à nouveau en paix...

Durant deux jours, je réceptionne mes petits colis, à différentes adresses...Sans me cacher vraiment..Je suis tellement différente de celle que j'ai été....Qui pourrait faire le lien entre la petite souris grise que j'étais auparavant et cette personne que je suis devenue ? D'ailleurs, j'ai testé mon nouveau physique auprès de personnes qui me connaissent bien.....Après ma transformation je suis allée traîner dans le quartier de mon éditeur....je me suis laissée bousculée légèrement alors qu'il sortait de son immeuble...D'un bras, il m'a retenue...m'a regardée, s'est excusé... "Je ne vous ai pas fais mal ? je l'ai regardé bien en face et de la tête je lui ai dit non.....puis me suis éloignée en souriant...je n'ai pas parlé...ma voix n'a subi aucune transformation, ça aurait pu lui mettre la puce à l'oreille ! 

Je suis même entrée dans l'épicerie de mon quartier...endroit où je passe chaque jour... endroit que je fréquente depuis une bonne dizaine d'années...endroit où chaque jour l'épicier sort mon paquet de céréales avant que je ne lui demande...ce qui fait l'objet entre nous de fines plaisanteries !! Il a levé la tête, m'a saluée distraitement, et fait le compte de mes marchandises sans dire un mot.....Je suis tranquille...Je ne me ressemble plus...Je suis devenue quelqu'un d'autre...quelqu'un qui a des projets....

Je repars sur la route...J'ai tout mon temps......
L'immense coffre de ma voiture est le réceptacle de choses bien étranges... et puis, arrive enfin le bon moment...un grand weekend end de 4 jours va me faciliter certaines choses....Je l'ai suivi l'autre jour, le grand Jo....discrètement...La peur au ventre....je suis rentrée derrière lui dans une brasserie où il a manifestement ses habitudes.....Je l'ai entendu parlé de ce grand weekend end.....je sais qu'il va partir 4 jours dans un autre état avec son frère....Ils vont assister à un match de foot et faire la bringue sans discontinuer....il parle grassement de se taper toutes les morues qui passeront à sa portée....
Ils partiront le jeudi matin vers 5 h  ,Will viendra le chercher   et ils rentreront le lundi....


Je file aux toilettes pour vomir......Il faut agir vite....Suis je vraiment prête? je me regarde dans le miroir, et je sais que je n'ai plus d'autres choix.....je dois agir...

2 commentaires: