samedi 2 avril 2016

J'y ai cru.......

Voilà ...c'est ce que je voulais dire !! J'ai cru en tout ça, et en bien d'autres choses encore !
et pourtant, je croyais en moi....même adolescente, période où on doute, où on se cherche j'avais une "foutue" confiance en moi.....

Nous étions 5 filles, et nous n'étions pas élevées de la même manière....Les 3 aînées n'ont jamais été valorisées, elles ont subi les situations  que mon père imposait et personne ne leur a dit qu'elles existaient, qu'elles étaient des personnes à part entière...Ma mère subissait la dictature de son mari, acceptait l' inacceptable et elles ont cru que c'était la marche à suivre...

On leur a fait comprendre très tôt qu'elles n'existaient pas, qu'elles étaient faites pour faire des enfants et plier sous le joug de l'homme et elles y ont cru... Elles se sont mariées selon ces principes, ont été malheureuses et même si elles ont toutes divorcé un jour, la suite de leur vie n'a pas été plus heureuse.....

Allez savoir pourquoi mon père a changé son fusil d'épaule  quand je suis née ?
Je vivais dans la même famille mais c'était deux poids deux mesures.....On m'a insufflée l'idée dès mon plus jeune âge que j'étais la plus belle, la plus intelligente, que j'étais  celle qui allait être quelqu'un.....

5 ans après moi, est née ma sœur.....On aurait pu penser que ça allait continuer , qu'elle serait elle aussi  la dernière merveille du monde...ben non ! Ce fut celle qui a été le plus niée par mon père...la plus rejetée...Dieu merci ma mère compensait mais ça n'a pas fait évoluer les choses dans le bon sens.....

Tout ça pour dire que la parole bienveillante ou malveillante  des parents ,  peut faire que des  individus élevés dans la même maison soient complètement différents les uns des autres...

Pour mes soeurs , il est normal que ma vie soit différente, plus facile,  puisque je suis la plus "intelligente"...Quelle connerie !! mais quelle connerie !!
ça n'a rien à voir avec l'intelligence..! je continue à me battre avec ma dernière soeur lorsqu'elle me prend pour ce que je ne suis pas....

J'ai simplement cru en moi très tôt, puisque mon père croyait en moi...Puisqu'il le disait, l'affirmait....

Elles n'ont pas eu cette chance, et c'est moi qui me sent coupable....





44 commentaires:

  1. peut on se sentir coupable d'avoir les cheveux raides...ou frisés ? d'avoir les yeux verts ou gris ?
    tu peut compter sur toi, elles comptent sur toi (ça se voit !) mais la culpabilité n'a pas de place chez toi Chaourcinette
    Je crois qu'il y a des personnes maladivement méchantes et le salut hélas c'est la fuite...elles ne guérissent pas car elles nient leur perversité.
    les situations catastrophiques nous révèlent !
    http://jubilatedeo.hautetfort.com/archive/2016/01/14/chemins-de-traverse-377-christiane-singer-5744906.html

    RépondreSupprimer
  2. eh bien c'est rigolo que tu parles des cheveux et des yeux différents !! figure toi que je suis la seule à avoir des yeux bleus..père, mère et soeurs ont tous les yeux marrons....ce fut longtemps un sujet de querelles dans la famille !! pour elles, j'avais la préférence de mon père "parce que" j'avais les yeux bleus...j'étais différente et elles m'ont très souvent fait croire que mes parents m'avaient trouvée dans une poubelle !! lol
    Tu sais Josette, je pense qu'on est souvent coupable de "la faute" de nos parents ...Parfois ça a été dur d'être traitée différemment...Même si ce n'est pas toi qui le veut , c'est quand même toi qui paye...
    j'aime beaucoup l'article de Christiane Singer, dont j'ai lu quelques livres...c'est vrai que les situations catastrophiques nous révèlent ! je m'en rends compte tous les jours...et plus encore avec l'âge !!
    Bises Josette !

    RépondreSupprimer
  3. Tu n'es peut-être même pas la fille de ton père. Je suppose que tu y as déjà pensé ? Ce qui semblerait bizarre alors que ton père te préfère. Mais pas impossible. Les yeux bleus, oui, dans sa tête, des yeux de princesse ? Des yeux purs ? Parce qu'il n'a pas d'estime pour lui-même, qui a des yeux marrons ? Va-t-en savoir. Tant de choses se passent dans l'inconscient !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'y ai pensé !! très souvent ! lol mais c'est à lui que je ressemble le plus ! et mon deuxième fils est indéniablement le fils de son grand père !!
      Il parait que j'avais un grand père roux aux yeux bleus...ça a dû sauter une génération ! quant à ma pôv sainte de mère ça n'a jamais dû lui effleurer l'esprit de folâtrer à l'extérieur !!
      pourtant ça n'aurait été que justice vu le nombre de maîtresses qui ont partagé notre vie !
      je ne saurai jamais pourquoi j'ai été "l'élue"....."Parce Que t'as les yeux bleus Que tes cheveux s'amusent à défier le soleil Par leur éclat de feu.." Aznavour l'a chanté...peut être est ce la raison....ou pas! !!
      bises

      Supprimer
  4. L'enfance laisse des traces, plus ou moins profondes, selon son caractère et sa manière d'appréhender la vie...
    Nous sommes tous différents et on ne peut pas y faire grand chose, ma soeur d'un an plus âgée était plus sage et appliquée, ma mère pouvait compter sur elle, j'étais fantaisiste et j'oubliais tout et je me faisais souvent gronder, mais j'étais plus grande quelle, de taille, et je rigolais tout le temps, je partais vagabonder avec mes jeunes frères, ça les agaçait mais amusait mon père !
    Parfois les parents sont très maladroits, mais parfois ce n'est pas celui qui a toutes les préférences qui est à l'abri des complexes, j'ai connu cela, ça existe je pense dans toutes les familles, mais en général l'autre parent compense... ou tente de contrebalancer.
    En ce qui me concerne ma joie de vivre a effacé bien des écueils, et puis je pense que exister c'est avancer, c'est l'histoire du verre à moitié plein ou vide...
    Hauts les coeurs Chaourchinette, la vie quelle quelle soit est très précieuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça laisse des traces et pas des moindres ! Mais sentir l'oeil bienveillant du père est quelque chose de formidable...Ma mère nous aimait, inconditionnellement ...Elle compensait au maximum ce que mon père ne donnait pas...mais son image n'était pas rassurante pour moi...je la sentais fragile, acceptant les coups...la boisson du père...
      Elle se rebellait quand il était à terre, et mes soeurs ont toutes construit le même genre de couple....je l'ai déjà dit dans une note, mais la chance que j'ai eue; ce fut de rentrer en internat dès ma 5 ème....J'ai fui , et je me suis construite avec des personnes que je me suis choisies..Comme tu le dis, la vie est trop précieuse pour se la gâcher ! et pour moi le verre est toujours à moitié plein ! lol bises !!

      Supprimer
  5. Ha ha, ton deuxième fils est le fils de son grand-père ?! Ça c'est marrant comme lapsus. Peut-être un désir non avoué ? Être la sœur de ton fils ou être la fille de ton grand-père ? Quant à ta pauvre sainte de mère, hum hum, peut-être pas pour "folâtrer", mais pour être consolée, aimée, pour s'échapper un peu ... Oui, bon bon, je sais, je fantasme. Tu ne sauras jamais ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben ça alors ! incroyable ! j'avais même pas vu le lapsus !! je voulais dire qu'il ressemblait à son grand père physiquement !! lol
      mais je m'interroge aussi car mon père a toujours rêver d'avoir un garçon..ma mère a fait 8 filles en a perdu 3...et deux fausses couches assez avancées qui étaient...des garçons ! il le lui a toujours reproché ! comme si elle avait pu savoir à l'avance !!
      alors peut être qu'inconsciemment je lui ai "donné" mon deuxième fils? va savoir !
      quant à ma mère, il faudra que je fasse une note sur sa façon de vivre...elle vivait pratiquement cloîtrée chez nous...elle a commencé à sortir de la maison, j'avais 15 ans et nous avions déménagé...elle est passé de la campagne à la ville , et je l'ai vu changer petit à petit...et mon père aussi l'a vue changer et ça a sans doute été la plus grande surprise de sa vie !
      arrête de fantasmer quantique!ma mère était vraiment une sainte femme !! lol bises

      Supprimer
  6. Se que tu dis me parle et je l applique a mes enfants,moi qu on a ete elevee comme une bartarde,debile,battue, bonne a rien "qui finira sa vie a faire les chiottes des autres"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je crois que c'est la chose la plus importante dans l'éducation ! valoriser les gamins, les aimer c'est leur donner une énorme confiance en eux....je suis désolée que tu n'aies pu vivre cela...mais je pense que ça t'a rendue forte, tu es une rebelle et tu t'en es sortie formidablement ! bises

      Supprimer
  7. Bonjour ma chère coccinelle, j'ai été très touchée par ta note et par les commentaires moi qui suis pourtant vide qui ne ressent plus beaucoup de choses pour l'être humain, je suis vide surtout ces moyens-ci les maladies reprennent le dessus même sur les fameuses pilules, vide de sens vide de tout sauf pour les animaux, continuellement en quête de sens en quête de tout,,tout en étant vide ... Marre de faire semblant, oui mais puisqu'il le faut .... L'on parlait des yeux des cheveux et bien notre fille a les yeux bleus et cheveux blonds comme tu as pû le constater mais ni lui ni moi n'avons les yeux bleus, lui yeux verts( petits et cruels comme dirait Lola ) et moi marrons je ne sais si tu l'avais remarqué, mon père yeux marrons ma mère yeux gris, ma belle-mère yeux bleus le grand-père jamais connu vu décédé yeux foncés. Beaucoup de yeux bleus du côté mari-jaloux et cheveux blonds, mari très blond enfant, tout est un tel mélange des deux côtés ... Comment te sens-tu ces jours-ci ? Je t'embrasse,Daisy désespérée de presque tout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh ma pauvre Daisy !! tu sais que tu me fais de plus en plus penser à la dépression ?? ce truc infâme qui s'empare de toi et qui te fait plonger dans les trous les plus noirs? ce que je sais, c'est que la douleur permanente que tu ressens peut te rendre dépressive...as tu déjà posé la question à ton médecin ?
      Tu sais que je suis déjà passée par là, et que durant 5 années je n'ai plus existé.....j'étais comme toi???je me réveillais le matin, vide, sans intéret pour quoique ce soit....pas envie d'exister, envie de me racrapoter sous la couette et de laisser passer le temps....après avoir vu psy, avalé maints médocs, j'ai enfin trouvé l'antidépresseur qui m'a soulagée....après, ça a été beaucoup plus facile de chercher les causes et de travailler avec un psy....parce que quand t'es au fond du trou, sans aide, tu ne peux pas parler....tu peux juste souffrir...
      à présent, avec la NP, le neurologue m'a tout de suite prescrit un antidépresseur, car la douleur pouvait me refaire plonger....La boite est là, je n'y ai pas encore touché...Parce que pour l'instant, j'arrive à gérer cette douleur...Mais si toi, tu ne peux plus, il faut absolument que tu te fasses aider....
      quant à la couleur des yeux, la génétique joue plein de tours !! on hérite parfois des grands parents, ou d’aïeuls plus lointains !
      Daisy, je suis triste pour toi, mais si vraiment tu n'en peux plus, ne reste pas comme ça !! je t'embrasse et te dis courage !!

      Supprimer
    2. un calin pour ton amie Daisy...

      Supprimer
    3. Merci ma nonna !! elle en a bien besoin Daisy de câlins....elle passe des moments difficiles et on lui envoie plein de bonnes ondes amicales !!
      Bises

      Supprimer
  8. Intéressant l'idée de donner ton fils ! Oui, j'arrête de fantasmer lol ! Tout le monde sait bien que toutes les femmes sont des (tûûût) sauf Maman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben oui ! le pauvre ! les garçons sont arrivés dans la famille juste après sa mort...mes soeurs ont fait des filles, (comme maman ! lol) ...mon père meurt...et j'ai 3 garçons.....Donc, il méritait bien que je lui en donne un qui lui ressemble !!!! bises la fantasmeuse !!

      Supprimer
  9. juste un bisou en passant... rien à dire, rien... sauf et tu le sais, j'ai confiance et je vois le verre à moitié plein!!!

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour on me soigne mais tous ces moments-ci je ne suis pas bien dans ma tête et dans mon corps comme d'habitude, les démons Borderline-Cyclotymie s'emparent de mon esprit déjà assez torturé, la dépression et bien c'est à cause de ces maladies là ce ne sont pas des dépressions à proprement parlé mais plutôt des états,je sais mais c'est parfois pas évident à expliquer, le trouble Borderline étant un trouble de l'humeur, un état limite. En ce qui concerne les pilules de toutes ceux que j'ai prises c'est encore ceux-ci que je supporte le mieux mise à part les effets secondaires mais il n'y a pas de traitement sans effets secondaires. La génétique oui elle joue des tours certaines maladies sont génétiques mais concernant le physique cela peut parfois être intéressant et ou amusant, ma fille c'est tout du côté de son père tout comme moi c'est mon père aussi. J'ai tout de même de la chance de naître fille car mon père ne voulait absolument pas de garçon. Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère vraiment que ces démons vont se calmer et te laisser en paix....courage à toi ! je t'embrasse !

      Supprimer
  11. Comme tu as raison Chaournicette, d'abord croire en soi !!!
    La façon dont les parents regardent et encouragent leurs enfants me parait aussi très important dans leur construction.... mais il y a 50 ans on s'occupait moins de "psychologie enfantine". Il y avait juste les parents aimants, protecteurs et les autres... ceux qui élevaient leurs enfants avec rigidité et brusquerie, sans se préoccuper des dégâts...
    J'ai eu ces parents-là, sévères, méprisants... mais j'en ai fait une force par ma recherche constante de reconnaissance ; du coup j'ai beaucoup donné et je donne encore dans le bénévolat, j'espère avoir réussi mon couple, ma famille... et finalement leur éducation m'a fait avancer autrement.
    Le verre à moitié plein ;)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai que la façon dont on était élevé était primordiale...Dolto n'était pas encore passée par là !!
      Les miens n'étaient pas rigides mais "inconscients"...Je ne pense pas que nous avons manqué d'amour, notre mère nous en donnait, mais elle avait été élevée selon certains principes qui niaient la femme...
      Les hommes étaient tout puissants, macho, les femmes se taisaient ....Pourquoi je ne me suis pas tue ??? Je ne sais pas; mais ça m'a permis d'avoir une vie plus équilibrée, plus douce, et surtout plus autonome...
      Comme tu dis..le verre à moitié plein !! bises

      Supprimer
  12. tu n'as pas a te sentir coupable, d'une chose que tu n'a pas demandé....les parents sont bien etranges parfois...mais ceci dit...tu es quelqu'un de bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui ! et nous, les enfants on a voulu faire les choses différemment avec nos enfants....a-t-on réussi ? je ne sais pas, mais je n'ai élevé que des garçons ...c'est sans doute différent avec des filles ! en tout cas, mes gamins me semblent à l'aise avec la vie et dans leur vie....que demander de plus !! bisous et merci !!

      Supprimer
  13. quelle chance de croire en soi!
    chez nous, pour ma mère, ses filles n'ont jamais été jolies. elle était belle, nous non.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouahhhh ! alors ça c'est très très dur ! J'espère que ça n'a pas gâché ton enfance et que son point de vue a évolué avec le temps....
      ça me rend triste cette phrase, toute nue..."ses filles n'ont jamais été jolies. elle était belle, nous non "..j'espère que ton père a compensé ce jugement ? Il y avait sans doute une part de jalousie dans ses allégations.. je t'embrasse Edith !

      Supprimer
  14. OHH pardon pour ce retard !! Je suis scotchée: 1) c'est très bien écrit!!
    C'est "tellement vrais" ce pourrait être triste mais si drôlement rédigé!! Tiens en plus cela ma rappelé une copine à moi " surnommée: La fille de l'autre (son père... qui servait de "bonne à tout faire" à sa mère. Ma copine croyait que c'était un honneur, une grande confiance... Alors que son petit frère était déifié, adoré, comme un roi. OUPS je sors.
    - Super post alors DEUX GROS BISOUS (Monque)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu n'es pas en retard ma louloute !! et merci pour les compliments !! je pense que durant mon enfance j'ai eu moi aussi un traitement différent de la part de ma mère...elle m'aimait, mais je sentais souvent le reproche dans ses yeux lorsque mon père me favorisait....j'étais mise un peu à part, et elle cajolait bien plus les autres pour compenser....
      Je me souviens aussi de la peur qu'il y avait dans ses yeux lorsqu'une de mes soeurs m'embêtait et me faisait pleurer et que je brandissais la menace suprême : "je le dirai à papa quand il rentrera...." je ne savais pas quelle tempête allait provoquer ce genre de paroles....et lorsque je me plaignais le soir, les baffes pleuvaient, ma mère se mettait en travers, et c'était terrible de voir ce que j'avais provoqué....
      j'ai très vite compris qu'il fallait que j'encaisse sans rien dire ...alors, je les menaçais de le dire au père....ça suffisait pour calmer les esprits et ma mère me regardait de son oeil noir menaçant.....et le soir venu, je me taisais....
      Heureusement en prenant de l'âge nos relations ont évoluées, et après la mort de mon père c'est vers moi qu'elle s'est tournée pour avoir de l'aide...Elle m'a donnée le rôle de pilier, et à 18 ans, c'était vachement lourd à porter ! Elle disait souvent :"tu as eu plus que les autres, tu as pu faire des études, pas elles....C'est à toi de rendre ces largesses..." et j'ai rendu ! lol
      voili voilou ma belle !! que de souvenirs tu as fais remonter !! plein de gros bisous

      Supprimer
  15. Allez je récidive... Superbe post et beau partage avec tes amies dont je félicite les jolies réponses Voilà.... épicétout LOLOL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lol ! oui, j'adore les réponses de mes amies blogueuses ! je n'écris pas souvent, par paresse parfois mais ça me permet de répondre longuement et de continuer mon histoire au fil des réponses......c'est une conversation à plusieurs, comme je les aime !!
      bisous la belle Niçoise !

      Supprimer
  16. C'est bien que tu précises que les tes parents n'étaient pas rigides mais inconscients, tu sais mon père était l'élu de ma grand-mère pourtant c'était le plus vieux et l'on dit souvent que l'on préfère le petit dernier(ière) et moi j'étais aussi son élue en quelque sorte les autres de la famille me l'ont fait payer sauf un. Très intéressant cette note et cela mérite réflexion. Bisous Daisy 🍟

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ils n'étaient pas rigides, mais coincés dans des traditions.....C'est vrai que ce sont souvent les aînés et les derniers qui ont une place privilégiée....ma soeur aînée a aussi été la préférée de mon père et ça a dû lui donner des ailes puisqu'à 18 ans ( alors que la majorité était à 21 ans à l'époque) elle est partie faire sa vie sans que mon père ne l'en empêche.....elle n'a pas épousé le même type d'homme que mon père mais un homme un peu plus cultivé....et qui l'a maintenue pendant plus de 45 ans dans une espèce de soumission débile.....J'ai déjà parlé d'elle sur mon blog puisqu'elle est venue vivre avec moi lorsqu'il est mort....
      Elle était incapable de vivre seule...Il avait toujours tout décidé pour elle, ce qui fait qu'elle était perdue sans lui.....
      Oui, la vie est bizarre tout de même !! bisous

      Supprimer
  17. Des frites 🍟🇧🇪 ☔️🍺 🇫🇷 🍷

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merciiiiiiiiiiiiiiii ! j'adore ! j'ai eu l'occasion d'en manger une fois en Belgique ! elles étaient délicieuses !! bises

      Supprimer
  18. Je ne sais pas si tu reçois l'info réponse alors je viens te dire que j'ai répondu à ta question au jardin de Titi
    Gros bisous de Marine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouiiiiiiiiiiii !! j'ai reçu ton mail ce matin, je viens d'y répondre !! je vais quand même aller voir sur ton blog ! bisous

      Supprimer
  19. Ah je suis contente que tu aies reçus mes frites la bière,le vin drapeaux etc... Chez Quantique elle reçoit juste les cœurs pffffff et Passion rien je crois re pfffff bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui ! j'ai bien reçu tes frites ! j'ai vu que ça n'avait pas marché chez Passion !! c'est bizarre l'informatique !! bisous

      Supprimer
  20. C'est amusant, comme toi dans ma jeunesse et longtemps j'ai acheté ces ravissants bouquets d'anémones, pas trop cher et si charmants...
    Bonne journée Chaourcinette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui ce sont des fleurs peu onéreuses et qui tiennent longtemps !! bonne journée Marine !

      Supprimer
  21. Je t'ai écrit un p'tit commentaire chez QUANTIQUE ! Gros bisous,Daisy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai vu ! lol j'y ai répondu !! au moins, on aura appris un nouveau mot à Quantique !!! bisous

      Supprimer
  22. Coucou Chaourcinette
    Je découvre ton blog et te suis reconnaissante de tes mots ! Ne peux en dire davantage, mais n'ayant pas été l'élue... franchement je vois le verre à moitié vide !!!
    Plein de gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Luciole ! quel joli surnom...petite lumière qui brille dans le noir !! je suis désolée que tu n'aies pas été "l'élue" comme tu dis et que ça ne t'ai pas donné des ailes pour voler plus haut ....L'enfance nous prédispose à être...mais après, c'est à chacun de donner le tempo...à toi de voir le verre à moitié plein ! gros bisous à toi aussi et merci de ton passage !

      Supprimer