dimanche 29 mai 2016

Pour Daisy !

Pour Daisy qui avait aimé l'histoire du cimetière Corse !!





Tu comprends pourquoi j'étais en rogne de le savoir enterré dans un aussi bel endroit !!

mardi 24 mai 2016

Réflexions grisouillantes......

Lorsque je vais sur les blogs des copines, il y a parfois des écrits  qui font que ma petite cervelle se remémore des choses qu'il vaudrait mieux laisser enfouies au plus profond de soi même.....
Ce matin, ma copine Passion a écrit de bien jolies choses.Je ne sais pas si c'est d'elle...quelques phrases ont fait écho......

"J'ai pardonné des erreurs presque impardonnables..
J'ai essayé de remplacer des personnes irremplaçables et d'oublier des personnes inoubliables...
Des personnes m'ont déçu alors que je pensais qu'elles ne pourraient jamais me décevoir...
J'ai souri quand je n'en pouvais plus...".............

Je voudrais pouvoir dire que c'est ma réalité, que j'ai fais tout ça....que je suis devenue suffisamment sage pour adhérer à ça...mais je ne peux pas....

J'ai quand même fait des progrès immenses , et quand je relis ces quelques mots écrits après ma TS je me sens presque effrayée d'être passée par là....c'est comme si je lisais le récit d'une autre personne......


J'existe toujours...Mais en pointillé, entre parenthèse....Toujours sous le coup de folie qui m'a prise...Non !  pas coup de folie...ou alors programmé..J'ai mis 3 jours pour me préparer, donc c'était un crime prémédité...c'est toujours là, au fin fond de ma tête, dans une petite case que je m'obstine à recouvrir chaque jour...avec du bon, avec du mal...
Je suis toujours en instance....curieux comme sensation...On dit instance de divorce, mais en instance de mort...pas souvent entendu cette réflexion, et pourtant c'est là, ça remonte à la surface, et je me débats avec ce problème insoluble...
Que dire? que faire? Dans ma vie, tout va bien...enfin, les gens qui m'entourent vont bien, vivent bien, sont souriants, heureux, malheureux...
Et moi, je suis là, sans savoir ce que je suis...juste cette envie de ne plus exister...même pas malheureuse, même pas révoltée, inexistante je suis...On m'entoure, me regarde vivre et je force sur le sourire, je hausse la voix....Tiens ! elle râle c'est qu'elle va mieux! Je sais qu'ils pensent ainsi, alors je leur donne ce qu'ils veulent voir et entendre...
Parfois, au cours d'une discussion, je me mets à pleurer...écœurée qu'on me contrarie...alors que je ne devrais plus être là! C'est injuste pour les autres je sais....mais je leur en veux d'être intervenu...
Misère de putain de vie que l'on me force à vivre.....J'ai des cachets vachement forts qui me donnent cette apparence de vie...Quelle connerie! j'ai envie d'en parler à mon psy la prochaine fois...Bien sur, j'ai l'air d'aller mieux et je le clame haut et fort, mais au fond, la p'tite musique de mort est toujours là..comment faire pour s'en débarrasser ?
j'ai peur que si j'en parle, on ne me refasse faire un séjour en clinique...1 mois et demi ...J'ai assez donné! Alors que faire ? Je suis là, au bord du gouffre, en équilibre instable, et j'entends la petite voix qui me murmure à l'oreille tous les avantages de la vie et de la mort.....La balance penche nettement du mauvais côté...Ce qui est bête c'est que j'ai pas de raisons...C'est eux qui disent ça...et c'est vrai, j'ai pas de raison, j'ai juste envie de ne pas exister...qui peut comprendre?

Aujourd'hui la vie que je mène est une forme de non-existence....couchée, sans vie sociale, une douleur quasi permanente et pourtant je suis heureuse...ça semble bizarre, mais c'est pourtant vrai....

Donc si je suis heureuse, je devrais pouvoir pardonner....
Alors, faut que je réfléchisse très fort, parce que ces sentiments négatifs qui encombrent mon cerveau doivent influer sur ma douleur....Je vais donc faire des listes....de tous ces gens qui m'ont fait du mal, je vais essayer de les extraire de force de ma mémoire et je vais les faire mourir ...En plus, tous ces gens à qui je ne peux pardonner sont morts...il va donc falloir que je revive les événements, que je les fasse revivre un moment pour mieux pouvoir les tuer définitivement..

Oui....c'est un boulot de titan...mais j'ai tout mon temps !