mercredi 23 novembre 2016

Péripéties policières !!

Le 30 octobre j'ai eu la peur de ma vie .....Il était 18h, la nuit commençait à tomber et j'étais tranquillou dans ma chambre à me balader sur le net...j'entends la porte d'entrée s'ouvrir, ça brostolle un peu en bas.....je m'affole pas, car je pense que c'est l'homme qui est rentré...Il a passé son dimanche à faire du théâtre de rue avec sa troupe, et je me dis que le froid l'a fait rentrer plus tôt que prévu.....

ça monte dans les escaliers, je lève les yeux et là, dans l'encadrement de ma porte, un mec, immense, 1,90m, tout habillé de noir me regarde et me dis: "je voudrais de l'argent car j'ai pas mangé depuis 2 jours..."

J'vous jure que ça calme! ....malgré ma trouille, je me lève tranquillement sans le quitter des yeux, je n'enfile même pas mes chaussures, pas le temps....et je le rejoins près de la porte...je lui dis calmement : On descend .....Il passe devant moi et je le suis,  pieds nus , jusqu'à la porte d'entrée...j'ouvre et je lui demande de sortir...Il s'en va, sans un mot...je le suis sur le trottoir et je le vois s'éloigner tranquillement.

Lorsque je reviens dans mon entrée, je trouve 3 cartes bancaires par terre, toutes au même nom...Là, je me dis qu'il faut peut être que j'appelle la police pour le signaler....mais comme une idiote, je ne connais absolument pas le numéro de téléphone...J'appelle donc deuxième fils afin qu'il me le donne , quand tout d'un coup j'entends un énorme bruit d’accélérateur ...quelqu'un appuie à fond sur la pédale et je comprends immédiatement qu'on essaie de voler ma voiture !

Je sors à toute vitesse sur le trottoir, toujours pieds nus, et je vois le mec au volant qui essaie de s'enfuir....n'écoutant que ma connerie mon courage, j'ouvre la porte côté passager, me penche et prends les clés...et comme j'ai le téléphone à l'oreille je crie que c'est la police que j'ai au bout du fil et qu'ils arrivent !!

Il sort calmement et s'éloigne ...50 m plus loin, il se retourne et pousse le vice jusqu'à me faire  un p'tit coucou de la main....J'hallucine !
Puis, il disparaît ! mes deux fils qui étaient au téléphone déboulent en même temps mais l'oiseau s'est fait la malle!

Plusieurs voitures de police débarquent....en uniforme, en civil et la police scientifique !!! 
Je passe deux heures à expliquer, à raconter....empreintes, recherche d'ADN....On croirait presque qu'un crime a été commis !!
Ils me demandent d'aller porter plainte le lendemain sans faute ! hein? ....

Le lundi, je me pointe avec le fiston vers 11h1/2 au bureau de police le plus proche...et là, ça devient très compliqué...il ne reste que 20 minutes avant que ça ferme, donc il n'a pas le temps...et puis c'est pas urgent ! "ils l'ont attrapé le mec?" ben non...mais ce sont vos collègues qui m'ont dit de venir quand même!!
Impossible de lui faire entendre raison, il me donne une autre adresse où je peux aller porter plainte l'après midi....


On rentre donc un peu dépités mais à 14h, on repart vers le 2ème bureau de police.....je ne vous parle pas des complications pour y rentrer, c'est pire que d'ouvrir un coffre fort....je raconte encore une fois mon histoire....La femme de l'accueil n'a pas l'air convaincue du bien fondé de ce dépôt de plainte...Elle nous fait attendre ....Une heure passe....On entend un remue ménage dans le bureau d'à côté, toute la brigade défile;..rentre, sort....on nous regarde mais on ne nous dit rien....On apprend une terrible nouvelle, leur imprimante est en panne !! 
Depuis 1 heure ces braves gens essaient de tout leur petit coeur de réparer la rebelle!
Dernier fils piaffe d'impatience...Il arrête un mec en uniforme...On doit une unième fois réexpliquer le pourquoi on est là.....et il nous explique qu'il y a 4 imprimantes dans le commissariat et qu'il y en a deux en panne....
La belle jambe que ça nous  fait !!
Vous pensez qu'on pourra quand même déposer une plainte aujourd'hui? ben oui, mais quand ???  Fiston lui dit : "mais si vous êtes en réseau, vous pouvez tirer les documents sur les imprimantes qui fonctionnent non ???

Il y a eu un grand moment de solitude dans l'oeil de ce gradé.....ah oui a t il balbutié.....je pense que sa journée a été embellie grâce à cette solution miraculeuse....à partir de là, je suis passée dans le bureau...je vous passe  les péripéties de compréhension de mon gendarme ....J'ai failli passer derrière le bureau et remplir moi même ma plainte.....
Ouf....nous voilà sortis avec le double de la plainte dans mon sac....

Une semaine plus tard, deux policiers sonnent à ma porte....Alors, vous n'avez pas porté plainte finalement? Moi, ébahie....ben si ! j'y suis allée le lundi...
Bizarre, nous n'avons rien eu.....Je lui sors donc le double et il se jette dessus comme un affamé....téléphone au poste, donne les références de ma plainte et ils s'en vont...

Coup de fil une semaine plus tard du commissariat central.....je suis invitée cordialement à venir reconnaître mon loustic sur des photos...Je ne sais pas si vous avez suivi, mais j'en suis à la visite de mon troisième poste de police !! Mais celui ci c'est de la bombe! c'est le gros truc, avec des dizaines de bureaux, des flics partout, ça rentre, ça sort, ça discute, ça donne vraiment l' impression que tout le monde bosse avec ardeur !!

Me voila enfin  dans le bureau d'un inspecteur....je réexplique mon histoire....il me pose des questions et je me dis : "c'est bizarre, on dirait qu'il ne connait pas le dossier...." alors, poliment, je lui dis : "mais vous savez que j'ai déposé plainte? "
Il me répond: "Désolé, mais je n'ai pas encore reçu  votre plainte....C'est pourquoi je prends des notes...."

On a beau dire, y'a quelque chose qui cloche dans l'administration.....j'ai l'impression de rêver....le mec, il me convoque pour regarder des photos et il ne sait absolument pas ce qui m'est arrivé...heureusement , dans mon sac, j'ai la copie de ma plainte que je brandis gentiment sous son nez ! Il s'en empare avidement, fait des photocopies et me passe une planche de photos avec 9 mecs  qui ont des gueules de malfrats.....

C'est le numéro 7...Vous êtes sure ?? ben oui, je l'ai vu d'assez près !!

Voila ...enfin, ma plainte est bien prise en compte ! je serai sans doute convoquée pour le reconnaître derrière une vitre sans tain.....Comme à la télé !! c'est pas beau ça ???

Donc, depuis, la porte est fermée à double tour, et mon copain Dom va m'installer un portillon afin qu'on ne puisse plus s'approcher trop près de ma porte d'entrée !!
J'ai passé quelques nuits à guetter tous les bruits, je sursaute encore quelquefois... Et  depuis,  je m'enferme à double tours dans ma chambre ! Deux précautions valent mieux qu'une !! lol




jeudi 17 novembre 2016

Misère, misère !!

Il y a 3 semaines elle a fait une crise d'épilepsie....Elle m'appelle en pleurant et passablement éméchée, me baragouinant son mal être, son malaise, ses éternelles histoires avec ses deux ex maris qui continuent toujours à la maltraiter...
je l'écoute, je râle, je crie même, à en perdre le peu de voix qu'il me reste....
Chaque jour, elle mendie un peu d'attention au téléphone, et chaque jour, je n'ai pas le courage de ne pas répondre.....et durant des heures elle se remémore nos des souvenirs d'enfance,  qui dans sa bouche n'ont rien à voir avec les miens...Elle pleure à gros sanglots et moi, je ne sais pas consoler...je ne veux pas écouter, mais sa voix avinée transperce ma tête et me donne des envies de meurtre ...et j'écoute, les mêmes mots, les mêmes plaintes, les mêmes histoires,  chaque jour....elle est tellement fracassée qu'elle ne se souvient même pas de ce qu'elle me dit.....j'écoute toute la misère du monde....de son monde....qui est vide, seulement rempli  par ses galères , et celles de ceux qui l'entourent...jamais un mot de positif , ne sort de sa bouche uniquement le négatif...tout y passe.....ces ordures de la CAF, ce salaud de médecin, ces pourris de la poste qui sont en travaux, cette salope d'assistante sociale, cette saleté de tutelle qui ne donne pas assez de sous à son ex.....et ce dernier qui vient chaque jour chez elle, qui lui vole tout ce qu'il peut...détail sordide, il lui a volé du vigor l'autre jour....il trimbale une bouteille vide et la rempli avec ce qu'il dégote chez elle....il lui pique de la viande dans son congélo, du tabac à rouler...et comme elle n'a pas toute sa tête, lorsqu'elle s'en rend compte, elle m'appelle...pour pleurer...et moi, j'en peux plus d'entendre cette misère....elle ne mange plus, ou très peu...le peu d'argent qui lui reste du RSA elle s'achète du whisky avec....Il parait que l’alcool nourrit ...c'est sans doute vrai mais que de carences....en 15 jours elle a perdu 3 dents....deux incisives en bas, qu'elle a arraché d'un coup.....et une molaire qui est soi disant tombée toute seule...et je crie, mais bordel, quand vas tu aller chez le médecin?..je peux plus sortir qu'elle répond..j'ai peur dehors....
Alors j'ai essayé de ne plus montrer mon agressivité, j'ai essayé de lui expliquer que c'était grave, qu'il fallait qu'elle se soigne, qu'elle faisait sans doute une dépression...il fallait qu'elle essaye de se faire hospitaliser...j'ai eu droit à tous les clichés les plus cons...du style:"mais je ne suis pas folle....."...SI ! T'ES FOLLE BORDEL! je lui ai parlé de ma dépression et que moi aussi j'avais eu besoin de me faire hospitaliser et que l'on m'avait beaucoup aidée....
après 1 h d'explications elle a accepté d'aller voir son toubib...et puis, sa fille lui a confié ses 2 filles pour les vacances...et je lui ai dit que c'était dangereux, qu'il ne fallait pas les prendre...Elle a quand même voulu le faire....et après les vacances elle a refait une crise.....et elle est tombée et s'est cassé deux côtes...la douleur était telle qu'elle a appelé les pompiers, qui l'ont amenée aux urgences...La prise en charge a été rapide, ils l'ont assommée de calmants et le lendemain, une psychiatre  addictologue est venue la voir.....Elle a refusé de lui parler..."Non mais tu te rends compte, ils sont persuadés que je bois"....ben oui, tu bois...Mais si tu ne veux pas te soigner , tu vas y laisser ta peau.....elle est rentrée chez elle, avec des médocs pour calmer la douleur....on est le 17 aujourd'hui...elle m'a appelée ce matin pour que je lui envoie de l'argent....Son RSA, elle ne le touchera que le 8 novembre.....elle n'a plus rien...et moi, je ne sais pas quoi faire...ses filles ne veulent pas l'aider, et d'ailleurs elle ne veut pas leur demander sinon ça ferait des histoires tu comprends dit elle.....
et je vire de l'argent tout en sachant qu'elle va s'acheter sa merde habituelle....ce n'est pas lui envoyer de l'argent qui me gêne, c'est de savoir que je la tue à petit feu....