mardi 27 février 2018

La gnaque !!

Cette semaine, je me suis amusée à remonter les années avec mon blog.......J'ai commencé ce blog le 22/10/2010......et avant celui là, j'avais  écris durant quelques années sur "psychologie" et "vive les rondes"....

En ce moment, je n'ai pas trop la gnaque pour écrire, ma grippe me fait sentir que je deviens vieille et que mon corps prend son temps pour récupérer des forces...

Depuis 15 jours je dors beaucoup durant la journée et c'est une chose nouvelle pour moi.....Je ne lutte pas, et  je sens quand il est temps de poser ma tête sur l'oreiller et de me laisser aller dans les rêves ...

J'ai retrouvé dans mes archives un p'tit bijou de causticité  et je ne savais pas à ce moment là  c'était  la dernière fois que je voyais  cette vieille amie  , décédée peu de temps après.....


La "Marcelle"

On arrive donc chez la Marcelle 90 ans;..les bras chargés de fleurs et de gâteaux....à la pâtisserie, j'avais fait le choix d'en prendre plusieurs...Un aux myrtilles et framboises, un éclair café et une part de gâteau au fromage blanc.....

à peine arrivés...Elle, pliée en deux, se levant difficilement de son fauteuil...." Mais.....mais.....c'est qui ???? Ah c'est vous! pas de sourire, l'oeil qui frise....La télé qui marche , mais sans le son.......

ben oui! nous voilà, Marcelle! Comment allez vous....

Elle : (énervée)...comment je vais...comment je vais! t'as que des questions idiotes comme ça à me poser ????

Moi : (déconcertée) ben ....vous avez l'air d'aller bien.....
Elle : c'est toi qui le dit hein ! vous les jeunes vous savez rien de rien de la vieillesse.....
Moi : je sais Marcelle, c'est pas facile.....
Elle : mais tais toi donc....j'ai pas envie d'écouter des conneries.....allez! on change de sujet....

Moi : les vases sont toujours dans le placard ???
Elle : Et où veux tu qu'ils soient ??? tu crois que j'ai encore la force de changer les choses de place ??? Elle est vraiment bête celle là.....
Moi (à l'homme) : Tiens, en voilà un....
Elle : Mais tu vois donc pas qu'il est trop petit ???
J'en prends un plus gros qui semble avoir sa préférence..... 2 minutes pour mettre de l'eau, ranger les fleurs.....

Elle se rassoit, grogne, grommelle....
Moi : (souriante hein?!)  Il fait drôlement beau aujourd'hui...
Elle  (menaçante !): Pourquoi ? les autres jours il faisait mauvais ????
Moi : ben....il a beaucoup plu jusqu'à présent.....

Elle : (secouant la tête et me regardant d'un air apitoyé...)  Il a pas plu du tout ! 
Moi: Mais si Marcelle...Vous n'avez pas vu aux informations......les inondations....
Elle : Mais elle est folle celle là...! t'as vu jouer ça où ???  Allez , allez! changeons de sujet , je veux pas entendre ce genre de conneries....

Moi : (déballant les gâteaux) : Vous voulez lequel Marcelle ???
Elle : pourquoi ? ils sont différents ??? je comprends pas qu'on n'achète pas le même gâteau....tiens! je veux pas choisir! et elle me tourne le dos pour bien me montrer son désaccord.....

Moi : ben....je voulais qu'il y ait du choix.....
Elle : j'en veux pas...prenez les vôtres et je prendrai ce qui reste....
Je lui mets sur l'assiette le gâteau aux myrtilles.....et l'homme lui sert un thé....Vous voulez du sucre Marcelle demande t il ???
Elle : Mais il est con celui là....t'en prends, toi, du sucre ??? 
Lui : ben non....
Elle : ben moi j'en prends....je lui tends le sucrier et elle reste là, à me regarder , l'oeil goguenard....
Moi : un sucre ?? et je lui glisse dans sa tasse....
Elle : y t'en  faut du temps pour comprendre que j'ai du mal avec mon bras....
Moi:  ben....je ne savais pas....ça va? il est bon le gâteau ??
Elle : ouais......

Grand silence...mon esprit travaille comme une bête pour chercher un sujet de conversation.....

Moi : Vous avez fait raboter votre porte d'entrée Marcelle...C'est bien, car la dernière fois qu'on est venus, on a eu du mal de la pousser....(elle nous avait engueulé car nous n'arrivions pas à l'ouvrir!!...)

Elle : quelle porte?  t'as pas encore compris qu'elle coulisse sur elle même???
Moi : Pas celle de la véranda....la porte d'entrée...
Elle : J'ai pas de véranda....
Moi : Mais si Marcelle...celle de la véranda coulisse, mais l'autre, pour rentrer dans la maison , on n' arrivait pas à la pousser la dernière fois.....
Elle : mais qu'est ce que tu me racontes comme connerie ,?? j'ai jamais eu de véranda et la porte marche bien....

Moi : (abandonnant)...ben;..j'ai dû me tromper alors.....
Elle : J'ai fait venir quelqu'un pour la raboter....
Moi : C'est bien ce que je disais !
Elle : tu disais quoi ??? elle a toujours bien fonctionné ma porte.....c'est les gens qui sont cons qui n'ont pas compris qu'il ne fallait pas pousser mais la faire coulisser....

Et là....J'ai abandonné......Lâchement ! je n'avais plus qu'une envie, c'était partir au plus vite....je presse la main de l'homme pour lui faire comprendre, mais lui, lit tranquillement le journal.....
j'insiste et je dis : "tu sais qu'on doit aller acheter une moustiquaire ,??"

Elle : Une moustiquaire ? c'est quoi de ça ??? 
Moi : C'est fait pour empêcher les insectes de rentrer dans ma chambre...
Elle : (levant les yeux au ciel ) Les p'tites bêtes mangent pas les grosses....et pis, t'as vu des moustiques où ????

Moi : des moustiques, des mouches....dès qu'une fenêtre est ouverte, ça rentre! vous n'avez pas de mouches Marcelle??
Elle : JAMAIS...J'ai jamais eu de mouches ni de moustiques dans la maison....
Moi : ben...vous avez de la chance...
Elle: Mais quelle connerie ! quelle connerie! t'as rien de mieux à me raconter ??? allez! changeons de sujet!

ça a duré deux heures et demi......Pas une seconde nous n'avons eu un sourire, une approbation, une gentille parole...Ce ne fut que récriminations, colère et disputes.....

Maints sujets sur sa fille, sa petite fille furent abordés.... Rien ....

Je crois qu'elle a débranché de la vie....et nous sommes partis un peu éberlués.....et puis, nous avons ri  ! Nous avons répété ce dialogue de sourds que je viens de vous écrire,  en rigolant comme des malades.....

Je savais qu'elle vieillirait comme une "vieille tatie Danielle"....Je le savais !!!



16 commentaires:

  1. C est triste tout de même
    Et toi comme tu devais être mal
    Bisous ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. effectivement c'était triste de la voir comme ça, même si toute sa vie ce fut une maîtresse femme....Très acide, très amère pour un tas de raisons qui lui sont personnelle, mais elle savait aussi être adorable et généreuse....La vie ne l'a pas épargnée et sa fin de vie fut pleine de solitude et d'aigreur.....elle était la mère de notre meilleur ami, qu'elle a enterré trop jeune, et quelque part elle en voulait à toux ceux qui avaient survécu....Paix à son âme !! bisous ma belle!

      Supprimer
  2. Pas commode Marcelle, c'est moche de vieillir et il arrive que l'on n'ait plus gout à rien , elle en voulait à tout le monde et stagnait dans sa solitude, mais bon vous aviez fait votre possible mais cela aussi ça l'énervait !
    Bon et si on souriait un peu tant qu'on en a envie ?
    Bisous Chaourcinette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elle n'a jamais été commode la Marcelle !! lol son mari, le Gaston, réchappé des camps de concentration en a vu des vertes et des pas mures avec elle ! Il était muet les 3/4 du temps car dès qu'il ouvrait la bouche, elle le mouchait immédiatement !! elle a eu la chance d'avoir sa fille chez elle durant 40 ans et quand elle est parte, à 10 m de la maison, pour enfin vivre un peu sa vie ça a été le drame !! alors imagine, quand à 60 ans, la fille trouve un homme et part habiter au Pays Basque....c'est là qu'on a perdu la Marcelle !! elle est devenue aigrie, malheureuse sans doute, mais ne pardonnant pas à sa fille ce départ inopiné..."Elle m'a abandonnée disait elle, avec tout ce que j'ai fait pour elle !!"..donc, ceux qui sont resté ont payé !! lol
      sourions ! c'est la vie !! bises

      Supprimer
  3. Triste oui, mais je t'avoue que passé l'effet de surprise, j'aurai eu du mal à retenir mes rires et telle que je me connais , je serai surement rentrée dans son jeu en jouant des mots .... même si je pense que les souffrances accumulées dans sa vie sont un peu responsable, je crois aussi que le caractère impossible et hargneux ne se fait pas d'un coup de baguette magique ; que souvent il faut avoir des prédispositions à la méchanceté pour l'accentuer ainsi dans la fin de vie
    """ mais arrêtons de dire des conneries et changeons de sujet""" rire énorme!
    Ne te laisse pas aller au silence bloguestre , quand on écrit des textes pareils, c'est un crime de se taire! Prends soin de toi et Bisous bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, beaucoup de souffrance et une forte personnalité en ont fait un personnage haut en couleurs !! jamais d'ennui avec elle, il fallait se battre pieds et ongles pour exister un minimum ! sauf qu'en dernier,elle donnait une telle impression de fragilité , qu'on osait plus la contrarier...donc on subissait !! je t'avoue qu'on a beaucoup ri parfois ! Une fois, après avoir bu le thé, j'ai dit: "je vais mettre les tasse au lave vaisselle....." quel lave vaisselle qu'elle me répond?
      ben dans le vôtre Marcelle ! j'ai jamais eu de lave vaisselle de toute ma vie...tu crois que j'étais une faignante?
      Moi : mais si, vous avez un lave vaisselle, je vous assure !! j'ai cru qu'elle allait me sauter dessus tellement ça la contrariait ! il a fallut que je l'emmène à la cuisine et que je l'ouvre devant elle pour qu'elle me croit.....
      eh bien même en lui montrant, elle n'a pas capitulé....elle avait jamais vu cet engin.....
      Tu vois, y'avais de quoi rire un bon coup !! lol
      Contente que ce texte t'ai plu Passion !! bisous

      Supprimer
  4. Ton anecdote du lave-vaisselle me fait penser à ma belle-mère. Elle souffrait d'Alzheimer et téléphonait constamment à mon mari. Elle disait qu'elle était à l'étage et qu'elle voulait rentrer chez elle. Mon mari tentait de la rassurer et de lui faire comprendre qu'elle était bien dans sa maison et non à l'étage. "Tu es au rez-de-chaussée. Regarde par la fenêtre, tu vois ton jardin ?" Elle lui a répondu : "Oui, mais il y a des jardins suspendus tu sais !" Elle avait de la répartie ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en effet, de belles réparties !! mais la Marcelle n'était pas Alzheimer ! elle n'avant plus de sujet sur lesquels se battre ! et puis, les personnes qui venaient la voir se faisaient rares , vu le caractère, et dès qu'elle avait quelqu'un ça se déchaînait !! c'était du grand n'importe quoi ! même en lui prouvant par A+B, elle te soutenait le contraire ! lol au début, ça m'affectait beaucoup, et puis on a décidé de prendre les choses avec humour et d'éviter de la contrarier !! le problème c'est qu'elle avait horreur qu'on cède, et elle nous titillait sans cesse pour continuer la bataille !!
      Fallait y aller en super forme, sinon on se barrait au bout de 5 minutes !! lol
      Un phénomène ! mais on l'aimait beaucoup ! bises !!

      Supprimer
  5. Sa fille a bien fait de vivre sa vie, c'est bien d'aider sa mère et de la soutenir mais pas au point de gâcher sa vie !
    Bisous ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 60 ans à la supporter, elle avait largement donné !! lol et je t'assure qu'elle n'a pas réfléchi deux minutes à la proposition de son chéri !! du jour au lendemain, elle a fait les valises et pourtant sa mère était déjà mal en point ! elle a tout organisé pour qu'elle ait de l'aide, repas à domicile, infirmière, femme de ménage.....et ADIEU......La Marcelle n'a pas ouvert la bouche pendant plus d'un mois !!! on sentait la colère rentrée et il suffisait d'une toute petite étincelle pour que ça explose !! et puis, elle s'y est fait...Pas le choix !!
      Bisous et bon dimanche !! ici grand soleil et 12° ce matin !!

      Supprimer
  6. Joli portrait qui cache plein d'aigreur, de colère, de personnalité et vous avez bien eu raison de prendre les choses en riant ! mieux vaut en rire que se fâcher et l'abandonner...
    Remets-toi de ta grippe, dors tout ce que tu peux, c'est déjà ça de pris !
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, ça commence à aller mieux....faut juste récupérer l'appétit et ça c'est pas gagné !! lol
      quant à la Marcelle;si on n'avait pas pris ses réparties avec humour on n'y serait plus retournés !! on avait une soixantaine de kms pour aller la voir et on se motivait tout du long !! et surtout, jamais en état de faiblesse, car c'était trop éprouvant !! lol
      le retour était très joyeux et on avait de quoi se régaler durant quelques semaines ! On l'appelait de temps en temps au téléphone mais elle avait horreur de ça ! je pense qu'elle avait besoin de voir nos mines déconfites quand elle nous balançait une vacherie !! au téléphone c'était pas drôle !!
      bises Mamina et merci de ton passage !!

      Supprimer
    2. Pardonnes-moi de passer si peu!! De la façon dont tu raconte... J'ai vu Marcelle. Tu as raison une vraie tatie Danielle. Dieu me garde de devenir "mechante" avec cette perte de mémoire. Ma famille n'aime pas ce qui m'arrive ... mais je gère ma tolérance. Je vais reprendre un tput petit peu l'écriture gros bisous

      Supprimer
    3. mais tu passes quand tu veux ma belle ! la porte est grande ouverte !! et pas de danger que tu deviennes "méchante" tu es une vraie gentille, et c'est triste de voir que certains membres de ta famille n'accepte pas que ta mémoire soit moins vaillante !! prends soin de toi et quand tu auras envie d'écrire, je serai là pour te lire ! bisous belle de Nice !!

      Supprimer
  7. elle râlait en fait contre son âge, contre la vie qui lui jouait ce mauvais tour, elle n'avait plus la force d'être sociable - mais qu'il est donc difficile d'être indulgent quand on se fait ainsi rabrouer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'était surtout le départ de sa fille qu'elle n'a jamais vraiment accepté qui la rendait amère...Elle avait été caustique toute sa vie, mais là, c'était limite agressive qu'elle était devenue ! il fallait y aller avec zénitude et une bonne dose d'humour pour la supporter !! lol
      Bises Emma !

      Supprimer