mercredi 2 août 2017

Bons baisers de toute la famille (2)

Heureusement , tout le village était là...tous l'ont accompagnée jusqu'au cimetière, tous l'ont aidée .....Elle a eu des petits plats préparés par tous les voisins, son bois était régulièrement scié et rangé sans qu'elle  ait besoin de le demander....Elle achète juste le bois et comme par magie elle le retrouve coupé et prêt à l'emploi...

Elle essaye de se faire légère, ça la gêne tant d'attentions ... mais il y a toujours quelqu'un qui lui dépose des œufs, des petits gâteaux...Ils l'invitent régulièrement à venir déguster leur repas du dimanche, parfois elle y va...d'autres fois non....l'infirmière passe régulièrement , pour boire un p'tit café dit elle ! mais elle sait qu'elle va en profiter pour lui prendre sa tension, écouter son cœur.....

Ils savent qu'elle n'a plus le téléphone et ils lui proposent à chaque fois de venir téléphoner chez eux....elle n'en abuse pas...qui appeler d'abord ? ses enfants sont loin, et hormis un appel de temps en temps parce qu'un de ses chats est malade c'est tout ce qu'elle se permet..

Elle rentre à l'église et glisse dans le tronc des pauvres les derniers sous de son enveloppe, et elle repart le cœur léger...
La vie s'écoule , tranquille.....et un soir vers 22h, elle entend frapper violemment à sa porte...ça tape, ça tape...le cœur battant elle ouvre la porte et voit Sandrine ,  l'épicière toute en rire qui la serre dans ses bras....elle rit, elle pleure, parle fort....
Elle apprend qu'elle a gagné...elle a gagné au loto ! J'ai gagné dit elle? oui, vous avez gagné ! asseyez vous Marie, j'ai peur de vous dire la somme! vous me promettez de ne pas mourir?

Allons, allons ! on ne meurt pas comme ça!

Vous avez gagné un peu plus de 4 millions d'euros....Vous vous rendez compte ? c'est énorme !

Elle ne comprend pas tout de suite ce que ça représente, la seule chose qui lui vient à l'esprit c'est qu'elle va pouvoir s'acheter une télévision.... pour l'instant c'est tout ce dont elle a envie....
et Sandrine  de continuer: "Marie, vous allez pouvoir voyager, aller voir vos enfants, connaitre vos petits enfants...que d'heureux vous allez faire avec tout cet argent !

Mais comment je vais faire pour aller chercher cet argent ?? demande t elle pragmatique..
Ne vous inquiétez pas! c'est moi qui vous accompagnerai, on fera le voyage tranquillement et vous pourrez déposer cet argent à votre banque !
Elle serre Sandrine  dans ses bras, se laisse embrasser de bon cœur, et cette dernière regagne son logis...

Elle ne dormira pas de la nuit...ça la trouble tout cet argent dont elle n'a pas besoin...ses journées sont chamboulées, elle en perd ses rituels....L'épicière a gardé le secret....Une semaine plus tard, un vendredi , elles partent toutes les deux au siège du Loto....C'est un grand voyage pour elle, mais tout se fait en douceur...Elle est accueillie par des personnes charmantes qui lui expliquent comment dépenser son argent...ce qu'elle doit faire, ce qu'elle ne doit pas faire....elle sourit..Elle a 86 ans, et ces petits jeunes veulent lui apprendre à gérer son budget !

Après une nuit de repos à l'hôtel, elle se fait conduire à la banque pour y déposer son chèque....Elle passe deux heures avec le banquier, plus qu'en 60 ans de vie!  Il essaie de lui faire faire un tas de placements judicieux, il parle dans une langue qu'elle ne connait pas...
Elle sait ce qu'elle veut et après maintes discussions elle obtient enfin ce qu'elle est venue chercher....

Elle retrouve Sandrine  dans le hall et elle l'invite à manger dans un restaurant prestigieux afin de la remercier de sa gentillesse....Pendant que son amie  se prépare, elle appelle la réception et se fait livrer un tas de bricoles, des souvenirs de Paris  qu'elle n'a pas eu le temps d'acheter elle même.....

Elle a fait quelques achats  pratiques pour elle  à la boutique que l'hôtel lui a recommandé...Un tailleur, des chaussures et un sac...si elle va au restaurant, il ne faut pas qu'elle fasse trop misérable !  Elle a pu bénéficier des services du coiffeur de l'hôtel , un peu de poudre sur le bout du nez, un peu de rose sur les lèvres et la voilà prête....

Elles passent une soirée délicieuse, elles ont fait tout leur repas au champagne ! un peu grises, mais heureuses, elles regagnent leurs chambres tard dans la soirée ....

Le retour est plus calme, elle se sent fatiguée par tous ces changements...et c'est heureuse qu'elle franchit le seuil de sa porte où tous ses chats sont là et lui font la fête !

6 h...Le réveil sonne....les rituels reprennent ! Elle est comme une petite fille le matin de Noël qui a tous ses cadeaux à déballer....ce matin, elle va recevoir une grande télévision à écran plat, une télévision qui va lui faire voir la vie en couleur...Elle a hâte !
Elle déballe tout ce qu'elle avait commandé à l'hôtel et elle se réjouit à l'avance de ce qu'elle va y trouver....
Elle a demandé à Sandrine de garder le secret sur cet argent....Elle ne voudrait pas que l'attitude des gens du village change envers elle ...Simplement,  elle n'aura plus à compter ses sous, elle n'aura plus besoin d'enveloppes...Mais elle ne compte pas changer grand chose à sa vie, elle est très heureuse ainsi ....

Deux années ont passé, la petite maison est restée la même, seule la télévision fait une tache plus claire dans la salle à manger.....88 ans, l'âge l'oblige à faire de tout petits pas...trois  de ses chats sont morts, de vieillesse...il reste la vieille minette qui ne sort plus beaucoup, qui passe sont temps blottie sur un coussin....

Elle sait qu'elle ira bientôt rejoindre Adrien, elle le sent un peu plus chaque jour...L'infirmière passe toujours lui faire coucou, mais l'hiver a été rude et une mauvaise toux l'a clouée au lit ...tout le village s'est relayé pour l'aider...lui faire à manger, l'aider pour sa toilette...ça l'embête car elle n'aime pas déranger...

Un matin, elle a eu comme un regain de jeunesse...Elle s'est réveillée l'œil vif...et vite, vite, elle a fait ses derniers préparatifs...Elle a guetté le facteur afin de lui remettre un énorme colis,.....Elle a écrit  quelques lettres et puis elle s'est couchée, épuisée....Dieu merci, durant ces deux années elle avait eu le temps de tout organiser.....

Lorsque Sandrine l'épicière est venue pour la faire manger, elle l'a trouvée sans vie....curieusement, Marie  souriait.......Il y avait une lettre ainsi que deux paquets  sur la table de nuit, une longue lettre pleine d'instructions...et Sandrine a fait le nécessaire...
Elle a téléphoné aux enfants de Marie et leur a annoncé son décès....Ils ont tous les deux été désolés de ne pouvoir venir, et Sandrine leur a dit de ne pas s'en faire que leur maman avait tout prévu...elle leur a quand même demandé ce qu'elle devait faire des meubles de la petite maison...Ils ont répondu de les donner à qui les voudrait et que de toute façon ils allaient faire un papier disant qu'ils refusaient l'héritage...Dieu sait qu'ils ne voulaient pas de vilaines surprises ! Sandrine recevrait leur courrier de renonciation  au plus tôt !

Tout le village était là , l'église était pleine ...Un gros carton trônait derrière le cercueil couvert de fleurs....Sandrine a lu une lettre destinée à toutes ces personnes qui chaque jour l'avait aidée à vivre et à rester dans sa petite maison....Une lettre pleine d'amour, de remerciements...Elle leur disait à quel point elle avait trouvé en eux cette famille qui lui avait toujours fait défaut et que comme ils étaient sa famille, elle leur laissait à tous un petit souvenir d'elle....

Sandrine était chargée de distribuer les lettres qui se trouvaient dans le gros carton....chaque enveloppe portaient un nom, une adresse.....Elle lut au micro les 200 noms...chacun s'avança pour recevoir son enveloppe...Personne n'essaya de l'ouvrir..Ils attendaient tous que chacun eut la sienne ...
Une dernière enveloppe fut donnée au curé....D'un geste Sandrine ouvrit la sienne....dedans, une lettre, et 100 billets de 200 euros.....Chaque personne effarée sortait cet argent sans rien comprendre...Seule Sandrine comprenait...et c'est en larmes qu'elle les invita à lire chaque lettre qui accompagnait cet argent ...Il y eu des pleurs, des sourires, puis des larmes à nouveau....C'était pas grand chose, mais chacun recevait 20000 euros...personne n'était riche au village, et cet argent allait faire du  bien dans les familles...

Le maire qui voulait faire des travaux dans le village eut le budget pour les faire...
Le curé reçut le solde du compte bancaire...40000 euros qui devaient servir à entretenir la tombe d'Adrien et Marie et de pallier à d'éventuelles détresses  ...

Durant ces deux années que la vie lui avait donné, Marie avait été bien occupée....Lorsqu'elle était sortie de sa banque elle avait avec elle 20000 billets de 200 euros....l'hôtel lui avait fourni 300 enveloppes , et elle avait fait le voyage avec tout l'argent dans ses valises...Chaque jour, avec l'annuaire du village, elle écrivait une lettre pour chacun et remplissait l'enveloppe avec les 100 billets de deux cent...
Marie fit les premières pages des journaux!! 4 millions d'euros distribués aux quatre vents c'était du pain béni pour les journalistes !
Lorsque Sandrine reçut les deux renonciations d'héritage des enfants de Marie, elle les confia au notaire chargé de la succession.....Tout était en ordre !

Les deux petits paquets que Marie  avait laissé sur sa table de nuit avait été envoyé aux enfants de Marie...à l'intérieur une banale tour Eiffel , un journal avec des gros titres: "Marie B. lègue 4 millions d'euros aux habitants de son village"  ainsi qu'une carte postale où Marie avait écrit "Bons baisers de Paris "



10 commentaires:

  1. J'ai eu peur jusqu'au bout d'un retour de manivelle, mais non, tout est bien qui finit bien. Très bien même ! Tu as le sens de la justice toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu me connais bien !! lol j'ai pris beaucoup de plaisir à écrire cette histoire !! je vais donc continuer sur ma lancée !! bises !

      Supprimer
  2. bon je pleure,..........et bien fait pour ses sales gosses...bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. faut pas pleurer ma nonna !! ce n'est pas triste, elle a eu une belle vie , même si ses enfants l'ont oubliée elle a eu tout un village pour l'aimer !! bises à toi !

      Supprimer
  3. Et j'ai eu beaucoup de plaisir à la lire, cette belle histoire pleine de morale.
    J'ADOOORRRE!
    J'ai ma larme qui coule mais ça fait du bien.... merci Chaourcinette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aime quand il y a une morale !! lol sans doute les cours qu'on nous enseignaient lorsqu'on était enfant !! et puis, ces enfants là, ne méritaient rien.....merci de ton passage !! bises

      Supprimer
  4. Une belle histoire Chaourcinette, mais du chagrin quelque part pour tant d'indifférence...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les enfants sont cruels parfois...elle n'a pas eu de chance avec eux, mais elle a eu tellement d'amour par tout le village que ça a compensé le manque ! bisous !

      Supprimer
  5. je pleure ,mais que je suis contente pour cette dame
    et aussi merci a tout ses voisins
    sale gosse qu'elle avait
    moi je connais se sort ,et si je gagnais au loto
    je donnerais a la spa ,j'ai pourtant 4 enfants
    je reviendrais votre blog me plait amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour ce gentil commentaire ! c'est vrai que cette dame n'a pas eu de chance avec ses enfants mais quel amour elle a reçu des habitants de ce petit village !! c'est le principal !! amicalement !

      Supprimer