dimanche 15 avril 2012

j'ai tenu 14 ans et 9 mois....................

La vie passe....les mois , les années ont passé...avec ses hauts et tous ses bas.....j'ai continué de rêver d'un monde meilleur...
La maison se remplit de rires, de pleurs....J'ai continué à voir grand benêt deux jours par semaine...Les jours où il était en congé, il venait les passer à la maison....
Je n'étais pas satisfaite de la situation, mais les objectifs pour moi n'avaient pas changé....Payer cette maison jusqu'au bout et ensuite prendre ma vie en main....15 ans à tenir....

Avec ou sans grand benêt.....je savais qu'il fallait partir, je ne pouvais pas continuer plus longtemps cette comédie du "bonheur" avec un homme qui ne  méritait pas qu'on lui mente.....Il méritait d'avoir une femme qui l'aime, le comprenne et le suive dans tout ce qu'il faisait...
Moi, je tirais mes 8 heures de boulot, je rentrais, faisais le nécessaire pour que les enfants soient bien, la bouffe, lavage, repassage.....et je m'enfermais dans la lecture....je vivais ma vie par procuration...



Heureusement, homme des bois, ne disait rien là dessus...Tant qu'il avait à manger, que la maison était rangée, il ne m'en demandait pas plus....j'aurais pu participer dans le jardin, j'aurais pu aller le chronométrer lors de ses cross...j'aurais pu aller me balader avec lui dans les bois....j'aurais pu...Mais ça me faisait suer !
 Alors, nous ne faisions aucune activité ensemble...La seule chose que je lui concédais, c'était  L’ÉCOUTE....Je l'écoutais des heures durant, me parler de tout, de rien, de son boulot, de ses tuyaux, de ses soudures, de ses chefs, d'athlétisme; des temps que untel avait fait aux 100m...au 110 m haies...que sais-je ???c'était le prix à payer pour la trahison....et je m'y suis toujours tenue, même lorsque je me faisais chier royalement...j'ai regardé des heures durant, à la télé, les jeux olympiques, avec lui à côté qui commentait.....



Ah! et puis, les interminables parties de scrabble.....Le dimanche après le repas, il installait le jeu,le dictionnaire,  je prenais un livre, et nous jouions des heures.....entre chaque tour, je lisais....




Je n'étais pas malheureuse...j'étais absente, éteinte..je ne me réveillais que pour aller au boulot....
Mon travail syndical m'occupait de plus en plus, et j'étais de moins en moins à l'atelier....Il y avait tellement de batailles à mener à l'extérieur.



Et puis, je partais une semaine en vacances avec grand benêt et 4 des ses copains gay....Nous visitions l'Italie, l’Irlande , j'étais la seule nana dans l'aventure.....ce n'était que des avantages ! Ils étaient aux petits soins pour moi.....Je revenais ensuite à la maison, la tête pleine de paysages magnifiques, et je repartais pour un an..... 

4 commentaires:

  1. tu as eu une vie riche en rebondissements! j adore lire tes mots !! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai ! une vie riche qui me permet à présent de détricoter tout doucement mes souvenirs.....
      Je savais, que lorsque l'âge arriverait j'aurais tendance à me "racrapoter" chez moi....il fallait donc vivre très fort avant !! bises !

      Supprimer
  2. je ne peux dire qu'une chose, même si ce que tu écris n'est pas facile à dire, tu le fais très bien et te lire est vraiment captivant et ne peut te faire que du bien, je continue ma visite, merci à toi ;)

    RépondreSupprimer
  3. ce n'est pas facile, mais c'est comme faire une analyse..tu as raison, je me fais du bien en l'écrivant !
    merci de ta visite ! bises!

    RépondreSupprimer