samedi 20 avril 2013

L'homme m'énerve !.......

L'homme m'énerve !! c'est pas nouveau, c'est un sentiment que j'éprouve depuis longtemps, mais cette fois encore il  a réussi à me faire sortir de mes gonds...

Celles qui me lisent depuis longtemps, savent que l'homme est un dépressif chronique....et ce, depuis sa naissance je pense! Même bébé, il devait déprimer  et faire suer sa mère avec ses humeurs maussades ....


enfant, adolescent....il était déjà  "à part".....


A mon avis, c'est ce qui a déterminé son choix de métier : infirmier psy..... il s'y est investi à fond, continue à faire des activités avec les malades , mais n'a rien appris  sur le comment du pourquoi...!!!



Faut dire, qu'il a longtemps bossé avec des malades ayant une lourde pathologie...Ce n'est que durant les dernières années qu'il a travaillé avec des patients qui venaient se faire soigner pour dépression, sévère ou pas, mais qui continuaient malgré tout à avoir une vie sociale.....

Donc, dans le cadre de son métier, il sait l'importance des médicaments...et ça ne lui viendrait pas à l'idée de supprimer ses antidépresseurs à un malade....Mais ça, c'est la théorie, et c'est pour les autres !!

Pour lui, il m'a fallu plus de trente ans pour lui expliquer que, peut être, avec un petit traitement, il pourrait aller mieux !

Il a fallu que je passe moi même par la dépression pour comprendre à quel point on peut être mal lorsqu'on est à côté de ses pompes....Lorsqu'il est impossible de poser un pied par terre , impossible de garder le contact avec la réalité.....Mon dernier psy, m'avait expliqué que je serais sans doute obligée d'avoir cette petite béquille toute ma vie..et j'avais applaudi des deux mains après le résultat plus que satisfaisant que j'avais obtenu.....

Il a fallu que je menace de partir pour l'obliger à se soigner.......
Il y a deux ans, il a accepté de prendre du Se....x., médicament sensé l'aider à calmer ses angoisses....et alléluia, malgré quelques petites rechutes, on peut dire que ça a bien marché...

 Maintenant je sais à quoi sont dues les rechutes....après un ou deux mois de répit, il  diminue les doses et les arrête... et deux semaines après, il se réveille avec l'envie de mourir et la peur au ventre ......

Ce matin, rebelote !! Pleurs, crise d'angoisse et compagnie ont été là dès le réveil....
Sur le coup, je compatis...puis, je pose la question qui fâche : où en es tu dans tes médicaments??????

Mais pourquoi je continue à poser ce genre de question ??? je me le demande,  car je connais la réponse....
"ben oui....j'ai arrêté il y a 3 semaines....."
Qu'est ce qui me retiens de lui claquer le beignet ???? je ne sais pas...la lassitude sans doute !

"Tu sais pourtant que ça va revenir...tu sais qu'à chaque fois il faut au moins 15 jours pour que la molécule refasse de l'effet????  Tu ne penses pas , que la situation merdique dans laquelle tu te trouves a quelque chose de fascinant pour toi ???  et que tu cherches à être dans la dépression car c'est un état que tu connais et qui te permet d'être faible et en demande d'aide ????

Il sait tout ça...il est d'accord avec mon analyse....il ne peut pas être toujours "BIEN"....il faut  de temps en temps qu'il retombe dans le trou de la "folie"....

et moi, je vieillis...et il vieillit.....et j'ai peur de ne plus avoir la force ni l'envie de supporter cette angoisse infinie....et j'ai peur de ne plus avoir l'indulgence qu'il faut pour accepter son besoin de noirceur....






6 commentaires:

  1. Pendant un court moment, j'ai cru avoir écrit ce texte (lol). Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton passage !! j'adore ton blog !! et si tu as le même homme à la maison...on se comprend d'autant mieux !! courage!! bisous!

      Supprimer
  2. c'est quand que tu viens passer quelques jours a la maison de la nonna..? hein on se remontera le moral a nous deux, allez ma douce courage, et te laisse pas emmmmmmmmmm..par des gens qui te prennent ton energie vitale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah que j'aimerais bien ma nonna!!! là, ça fait 3 jours que je suis HS, au fond de mon lit avec 39 de fièvre....état grippal, mal partout, envie de vomir, mal à la tête...la totale quoi! j'ai mis un pied en bas du lit ce matin et même si ça tangue un peu, je viens vous faire un petit coucou !!
      je te fais des bisous et retourne me coucher!!

      Supprimer
  3. Puisque tu connais si bien sa façon d'être et que tu ne peux lui faire confiance, pour ton bien être et le sien tu devrais lui mettre le médoc carrément dans la mains comme les infirmières...
    - Tu as bien cerné le problème. Il se complait dans cet état. D'après ce que je lis il a fait un métier vraiment pas fait pour lui... Pourtant c'était un bien mignon petit garçon. Courage car il en faut. Et prend au second degré sans te fâcher. C'est tellement usant les colères. je te bise et part 4 semaines alors les coms nenni car j'ai bien l'intention de "déconnecter" à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. peux pas faire ça, il accepterait pas!! c'est lui qui se gère et s'il aime se faire du mal il faut qu'il assume !! et tu sais , c'est bien tombé car juste après son annonce de mal-être je suis tombée malade comme un chien....donc...plus personne....l'a fallu qu'il aille chercher de l'aide ailleurs!!
      profite bien de la vie parisienne! bises!

      Supprimer