lundi 26 mars 2012

Petit retour en arrière ...!



Je voudrais tellement que personne ne souffre....je vous le dis,ce n'était  malheureusement  pas possible....

Je lis vos commentaires, et je comprends que votre préférence aille  à l'homme des bois.....Comme je l'ai déjà dit souvent, c'est quelqu'un de bien, mais qui n'était pas fait pour moi....je viens de reprendre mon blog depuis le début, et je me rends compte que je ne vous ai jamais parlé de ma rencontre avec homme des bois...

Celles qui me suivent depuis longtemps, savent que j'ai écris un blog sur un site qui s'appelait Vive les Rondes (VLR)...et que je me suis longuement étalée sur le sujet.....Ce blog n'existe plus...je l'ai supprimé....
Mais pour être honnête, il faudrait que je me résume....Parce que comme ça, au premier abord, c'est difficile de juger...

J'ai rencontré l'homme des bois, j'avais 16 ans...il était copain avec ma meilleure amie et c'est ainsi que j'ai fait sa connaissance..Il avait 28 ans, vivait seul et mon amie était secrètement amoureuse de lui...
moi, il ne m'intéressait pas...Trop âgé...chauve, ayant pour seuls habits deux survêtements couleur caca d'oie...Je ne l'ai jamais vu habillé autrement...

Il nous a invité chez lui, ma copine et moi, et je suis restée ébahie par son appartement.....tout y était neuf, beau, propre...télé, magnétophone, les derniers gadgets, c'était pour lui...Moi, qui vivait dans un taudis, sans toilettes, je dois dire que j'ai été impressionnée...
Il a commencé à me draguer, mais je lui ai vite fait comprendre que je n'étais pas intéressée....
Et puis, un jour, il a rencontré ma mère.....nous étions allées faire le marché, et il était là...Il a vite séduit ma mère par sa maturité, sa voiture décapotable, son bagout.....

Un flirt a débuté, mais qui a vite cessé, car je partais faire mes études à 100 km de la maison...

 Entre temps, mon père est mort, ma mère ne sachant que faire, n'a rien trouvé de mieux que d'envoyer l'homme des bois me chercher afin que je sois près d'elle.....
Ensuite, tout s'est enchainé.....Pas d'argent pour enterrer mon père....Il a avancé la somme pour le cercueil et l'enterrement....ma mère s'est retrouvée sans un sou, et c'est lui qui l'a aidée en venant chaque jour manger chez elle et en lui payant une pension.....Il a toujours été présent dans les coups durs; et ma mère disait : " regardes, comme il est bien cet homme...avec lui, tu ne manqueras de rien......" et moi, je riais, continuais mes études, vivais ma vie....

Un jour, il est parti en déplacement, et fini les repas chez ma mère...Donc, plus d'argent...J'ai dû arrêter mes études et prendre sur la même ville un travail de veilleuse de nuit....j'ai rencontré un gentil garçon, je suis tombée amoureuse, on a fait des projets d'avenir , et quand j'ai prévenu ma mère, elle s'est pointé illico avec homme des bois, et ils m'ont ramenée au bercail.....

Là, ma mère m'a dit : " tu devrais avoir honte de faire ça...après tout ce qu'IL a fait pour nous...S'IL n'avait pas été là, ton père aurait été enterré comme un chien....Tu as une dette envers LUI, et chez nous, en Corse, on paye nos dettes..."
Mais, je n'ai rien à voir avec ça! On l'a remboursé, et il savait que ce n'était qu'une amourette entre nous...
J'ai rencontré quelqu'un.....
" Lui , t'aime...il me l'a dit! il veut même se marier et pour moi, ce serait un réel soulagement......"

J'ai su que j'étais foutue ...j'ai su, que toutes ces années d'études que j'avais faites il fallait que je les paye un jour...mes autres soeurs avaient quitté l'école à 14 ans, pour aider...Et moi, la princesse, je n'avais jamais rien fait....Aucune ne pouvait donner un coup de main à notre mère en attendant que je finisse mes études..J'étais coincée....

J'ai rompu avec gentil garçon, la mort dans l'âme.....et je me suis lancée dans une relation qui m'a obligée à porter un masque durant des années....
Ma mère a vite compris son erreur, mais c'était trop tard...1 mois avant le mariage, nous avons dû aller chez un notaire pour faire un contrat de mariage...
Moi, éberluée : "mais pourquoi????"
Lui : j'ai pas envie, qu'un jour tu files avec mes meubles a t il répondu.....
Ma liste pour le notaire était courte : 1 paire de drap, 6 serviettes de toilette, 6 gants et quelques torchons....

J'avais le rouge aux joues de honte, et ma mère qui nous accompagnait me regardait d'un air désolé....
En sortant de chez le notaire, dans ma rage, je lui ai dit :" regardes moi bien....c'est une promesse solennelle que je te fais : nous ne vieillirons pas ensembles ! "

Il a ri ! aux éclats.....je protège mes biens , tu comprends !! 
Non, je ne comprenais pas...s'il pensait ça de moi, c'est qu'il ne me connaissait pas..Et j'allais me marier avec un parfait inconnu....
le jour du mariage, j'étais malade...Comme un chien ! je n'ai rien vu de la cérémonie....heureusement qu'il a filmé avec sa caméra gadget, sinon j'aurais pu douter !!

le lendemain du mariage, il me déposait chez ma mère, avec 40 de fièvre, et il partait faire un cross....

OUI! il était gentil....OUI ! il était facile à vivre....

 Les 3 premières années de notre mariage , je ne le savais pas, mais j'étais en pleine dépression...Je ne bougeais pas de mon lit, je m'occupais du bébé, je prenais du poids et lorsqu'il rentrait le vendredi soir, j'étais là, fidèle au poste...L'appartement récuré, le repas fait, le bébé rangé dans son lit....

et on repartait pour une semaine.....pas le droit de m'acheter des fringues, car je ne gagnais pas d'argent...Ma mère montait chaque jour pour sortir le bébé;..Moi je dormais...je suivais son rythme.. Il a fait ses nuits très tard...je vivais comme lui...

Pas malheureuse, pas heureuse  ....les derniers gadgets qui sortaient sur le marché, c'était pour lui...Il changeait de voiture tous les ans...et moi, je ne pouvais même pas m'acheter un manteau.....

C'est pour ça qu'il a fallu que je me réveille !! Le reste, je l'ai raconté...L'usine.......

8 commentaires:

  1. C'était un mariage de convenance en somme ... comme il y en avait tant ... et pas de divorce possible parce que "ça ne se fait pas" ... toujours le masque de la bienséance sociale et maritale à garder ... Pour toi des années de cohabitation/ colocation mais pas forcément des années d'épanouissement et d'amour.
    Bises à toi zaubette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui! convenance pour ma mère...pour moi, c'était plutôt payer une dette....j'étais trop jeune pour résister à ma mère....On ne doit jamais se marier par reconnaissance....c'est tromper l'autre déjà...ce qui m'a ennuyé, c'est qu'il savait pourquoi je le faisais et que ça ne l'a jamais gêné ! Bises à toi !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. en quelque sorte....il savait que mon père comptait énormément pour moi...et que ma mère n'avait qu'une envie c'était de le laisser au carré des indigents..il l'avait fait beaucoup souffrir, elle avait énormément de rancœur envers lui...
      Moi, je l'aimais....et il me fallait l'aide de l'homme des bois pour l'enterrer décemment...je pense qu'il a dû penser qu'il fallait payer pour ça....

      Supprimer
  3. Ton texte m'a émue, j'ai été bouleversée par le sacrifice que tu as fait pour ta famille... L'homme des bois il t'aime ou il a fait tout ça car il ressentait le besoin de se marier et fonder une famille ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'homme des bois m'aimait...je n'en ai jamais douté..Il était amoureux de ma jeunesse, en plus, il ne connaissait pas de femmes ...C'était facile de faire jouer la corde sensible chez moi...j'étais jeune....Il en a un peu profité...J'ai bien essayé de l'aimer, mais je n'ai ressenti que de l'amitié pour lui...C'est un gars bien, qui aurait convenu à une femme plus âgée...ce qui est drôle, c'est qe dès que j'ai eu mon fils, j'ai commencé à l'appeler "papa"....tu vois le transfert que j'avais fait !!

      Supprimer
  4. un mariage arrangé ! mon dieu comme c ets triste pour toi...je t embrasse..chez les corses on paye les dettes ,oui mais l honneur et le bonheur des filles sont sacré et on ne les vend pas au premiers venu grrrrrr

    RépondreSupprimer
  5. Je vais dire quelque chose, j'espère que ça ne va pas te blesser... Il est clair que le contenu du contrat de mariage était ridicule (et quand bien même tu serais effectivement partie avec quelques serviettes, ça lui aurait vraiment fait mal ?), mais je comprends qu'il ait voulu un contrat de mariage. Pas contre toi, évidemment, mais contre une femme capable de vendre sa fille de cette façon pour payer sa propre dette. Je crois que j'aurais eu la même inquiétude (qu'est-ce qu'elle aurait pu te demander de faire ensuite, par exemple). Ceci dit, je crois que si j'avais été à sa place avec ce genre de doutes je ne me serais pas mariée du tout.

    Et tu n'as jamais essayé de recontacter le garçon dont tu étais amoureuse ? Lui expliquer la situation, tout ça...

    RépondreSupprimer