jeudi 24 avril 2014

SUITE de la fiction........

Elle intègre rapidement son nouveau logis, déballe ses valises et tombe sur l’album photos...Toute sa vie est concentrée dedans...Ses enfants, ses petits enfants....Ses yeux s'embuent immédiatement et elle s'interroge sur la suite ...Que faire ? les appeler ? pour les rassurer, pour leur dire qu'elle va bien ?
Comment répondre à toutes les questions ? que dire et surtout ne pas dire?

Car , elle le sait..La moindre information sur l'endroit où elle se trouve sera donnée à leur père..Elle sait qu'ils ne pourront pas résister à ses larmes, à son chantage...et qu'à un moment, il cèderont...
et le lendemain, il sera là, se trainant à ses genoux, lui promettant la lune, lui jurant de changer...de devenir celui qu'elle a toujours désiré avoir...

Le problème, c'est qu'elle n'en veut plus...Durant ces 35 années, elle a cédé à ce chantage, elle a cédé car sa naïveté était telle, qu'elle croyait que tout était encore possible ...
à présent c'est fini...quelque chose en elle a cédé...Tout ce foutu amour s'est barré , toute cette foutue addiction a disparu .. et si elle n'était pas si perturbée par ce qu'elle vient de faire, le quitter, quitter toute sa famille, elle pourrait danser , hurler à la terre entière qu'elle est délivrée....qu'elle est enfin vide de lui....

Elle a toujours eu les pieds sur terre, il disait "à ras les pâquerettes", et elle a toujours su ce qu'il fallait faire, comment agir, réagir...sauf quand il s'agissait de lui....quand il fallait décider de sa vie avec lui,  elle était paumée, sans repère, prête à toutes les folies ...

Maintenant, je suis seule,  et il me faut juste du temps...Du temps pour réfléchir à ce que va être ma vie.....En ouvrant son sac à main, elle voit les liasses de billets...elle rigole, elle se moque d'elle même, car elle ne comprend pas ce qui l'a poussée à agir ainsi....
retirer tout son argent !! quelle folie !

N'empêche que c'était  pas si idiot que ça....Si elle avait conservé la même banque, il aurait pu recevoir les relevés de l'endroit où elle se trouve...Donc, finalement c'est pas si bête....Combien de temps va t elle pouvoir vivre avec cet argent ?? deux mois ? trois en faisant attention....

Il faut que je me fasse un plan....il faut absolument que je me fasse un plan....
Juste un petit plan pour que ma tête puisse se reposer....Une feuille, un stylo...écrire ses priorités et ensuite , voir venir....
-1)..trouver un moyen pour prévenir les enfants...pas d'email...avec l'adresse IP mes gamins vont me repérer....Acheter un téléphone..oui, je vais aller m'acheter un foutu téléphone...moi, qui ai horreur de ça, il va bien falloir que ça change, je n'ai pas le choix....

-2)  Trouver un boulot...n'importe quoi, mais occuper ma tête et mes mains, et aussi, accessoirement, gagner un peu d'argent..Mes économies ne seront pas éternelles...

-3 Changer de tête...Voilà, c'est ma priorité finalement...Changer de tête, c'est le point numéro un , et ça, c'est facile à réaliser....

Elle s'approche de la fenêtre,  le jardin est accablé de chaleur...j'ai horreur de la chaleur se dit elle ...
eh bien, ça aussi , ça va changer...Prends ce qui t'es donné et ferme là, arrête de geindre...
Même pas d'habits pour l'été...Elle vient de se rendre compte qu'elle est partie avec ses bottes aux pieds et qu'elle n'a même pas une paire de chaussures valables !! 
Pas le choix!! Il va falloir se débrouiller pour trouver quelques magasins afin d'accorder son corps à sa nouvelle vie...

Elle traverse le jardin, étourdie, éblouie par ce soleil trop ardent....La petite dame ronde, est en train d'étendre du linge...ça sent bon le frais, ça sent la vie...
- Vous avez tout ce qu'il vous faut ? lui crie t elle...
- Oui ! il me faut juste trouver quelques vêtements, des chaussures et quelques bricoles...
- Vous avez une galerie marchande à 300 mètres, vous y trouverez  de tout....et si vous avez une minute ce soir, venez prendre l'apéritif....ça me fera plaisir !!
Elle fera une piètre convive, mais comment refuser....Elle acquiesce et sort dans la rue.....

Elle longe le trottoir, et regarde autour d'elle.. Jolie petite ville....5 ou 6000 habitants se dit elle....juste ce qu'il me faut..Le centre ville est vivant, coloré...Elle ne se sent pas à l'aise dans ses vêtements trop chauds , elle a l'impression qu'on la regarde, qu'on la scrute...Vite, elle pénètre dans la galerie qui lui fait face.... Avant toute chose, un coiffeur......Elle pousse la porte...
- Je n'ai pas rendez vous....
- Ce n'est pas grave, installez vous...qu'est ce qu'on fait ?
j'en sais rien se dit elle ce qu'on fait! je ne sais pas ce que je fais là, dans ce fauteuil inconnu...loin de tout ce que je connais, loin de tous mes repères...
Ses yeux brillent de larmes...La jeune coiffeuse voit bien qu'elle est émue...Elle lui propose un café et quelques bouquins de coiffure....
on va regarder ensemble lui dit elle...
Non....Coupez tout...
Mais....tout couper, vous êtes sure? c'est dommage, vous avez un beau cheveu bouclé...Vous êtes sure que vous n'allez pas regretter? 
non...Coupez...Tout court...Et on change de couleur...Tenez, cette couleur là m'ira très bien ...Un brun chaud qui couvrira ce cuivré qu'elle aime tant...Fini le cuivré, finie ma vie....fini ma tête..Je veux être différente, je ne veux plus me ressembler...

Elle ferme les yeux...et évite le miroir ...elle ne veut pas voir le massacre....
Une demi heure après, elle a en face d'elle quelqu'un qu'elle ne connait pas......quelqu'un qui a ses yeux bleus, son visage, mais qui n'est pas elle ...Elle sent la nausée qui monte, mais rapidement elle ferme à nouveau les yeux...C'est fini ...fini....Cette autre personne dans la glace, cette personne là, va falloir faire connaissance avec elle...et rapidement !

La jeune coiffeuse se tient en retrait...."ça vous plait?"
Beaucoup! je vous remercie....c'est ce que je voulais ....à présent, il me faut trouver un magasin de vêtements et de chaussures dit elle en souriant !! Il me faut quelque chose qui aille avec ma nouvelle coiffure ! 

Robes légères, pantalons clairs, tuniques colorées, chaussures légères....Rien de ce qu'elle porte habituellement....On dirait qu'elle rejette tout ce qu'elle a été, tout ce qui faisait partie de son ancienne vie.....Si elle ne se retenait pas, elle jetterait ses anciennes fringues...tout jeter...tout faire disparaitre...

Elle achète un téléphone à carte et se fait expliquer le fonctionnement...Elle est nulle avec ce genre de truc...Surtout, ce qu'elle ne veut pas, c'est que son numéro apparaisse..Donc, elle demande au vendeur de faire tous les règlements possibles et qu'il la mette en numéro masqué...

Elle rentre, chargée de paquets, il est 17h20...Elle appelle un de ses  fils.... 
- C'est moi...
- Maman! où es tu Bon Dieu...On te cherche partout! on a failli aller signaler ta disparition à la gendarmerie....
- Je suis partie....Je vais bien..Je voulais juste que vous sachiez que je vais bien...Je ne vais pas te dire où je suis,  il faut me laisser du temps..Je voudrais juste que tu préviennes tout le reste de la famille...
- Mais , merde ! avant de partir, tu pouvais pas venir nous voir? discuter avec nous? 
- Discuter de quoi ? de ma  vie ? de ma souffrance ?  tu aurais fais quoi ?? personne ne peux  rien faire pour moi...la seule solution était de me tirer....c'est fait...C'est pas glorieux, c'est lâche, mais c'est fait...quand t'as plus le choix, faut agir.....Vous avez votre vie, vous avez vos enfants...pourquoi devrais je venir vous encombrer avec mes merdes?
- Justement ! tu n'as pensé qu'à toi....et Papa ?? et nous? 
- Papa...Il a fait son temps! il a eu plein de temps pour être celui avec qui j'aurais pu finir ma vie...il a toujours pensé qu'il avait le temps, et qu'il pouvait continuer à s'éclater jusqu'au moment où ce ne serait plus possible...Et alors, à ce moment là, il serait revenu auprès de "bobonne" afin qu'elle soigne ses petits bobos, son petit égo de vieux matou.... Le plus dur, c'est vous.....pour l'instant, je n'ai pas de solution, je vis au jour le jour...mais qui sait ... 
- Donne moi ton numéro de téléphone au moins....
-Non...C'est moi qui t'appellerai ... Ne t'inquiète pas pour moi! tout va bien...Je t'embrasse mon fils !! 

Elle pleure un bon coup, elle se pelotonne sur le lit....comment je vais faire ?? mais comment je vais faire pour continuer à vivre sans eux ?? STOP !! arrête! pleurer ne va rien résoudre, alors agis !!

Elle prend une douche, se maquille légèrement,c'est marrant, ses yeux ont l'air plus bleus... enfile un pantalon une tunique et se rend chez la petite dame toute ronde..... Faudra que je lui demande son nom pense t elle...

Lorsqu'elle pénètre dans le hall de l'hôtel, la jolie ronde  est là...Elle lève les yeux, et  la regarde ahurie....ben mince alors! je ne vous avais pas reconnue!! c'est incroyable ce que ça vous change les cheveux courts ! 

Si vous arriviez pour la première fois, je vous donnerais la chambre verte...parce que c'est celle de l'espoir....et la personne que je vois ce soir, on sent qu'elle espère quelque chose.....
 "j'espère juste un peu de paix....juste ça...."






12 commentaires:

  1. Cette fiction je l'a-do-re !! c'est tellement, tellement vivant . Je vois d'ici la jolie brune au yeux bleus ! Quel bon choix.Tout est bien pensé, téléphone compris.
    Bien sûr que c'est très déstabilisant pour quelques temps. Il faut qu"elle rassure tout la famille et surtout qu'elle leur fasse comprendre que c'est vital pour elle de prendre un peu de liberté et de recul. Elle reviendra peut être, mais elle ne sera plus la même. C'est une guerrière, elle composera. Ce qu'il lui faut c'est qu'elle se forge une armure d'indifférence assez solide pour que son compagnon n'ose même plus l'importuner. - Qu'il a mal utilisé le temps qu'elle lui donné. Qu'il n'a plus accès à son cœur.... Ra la la comme c'est difficile ! Quelle stratégie adoptera t-elle?
    - Sans perdre de vue qu'il s'agit d'une fiction. Voyons jusqu'où ira son imagination. Ce n'est pas un exercice anodin, il en sortira quelque chose de positif j'en suis quasiment persuadée... Je lui fais confiance.
    - Grosse bise .... Mme" Marc Lévy" LOL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah l'imagination !! j'ai peur que cette fiction ne devienne barbante !! bah ! ça me fait du bien d'écrire tous les rêves qui ont tourné dans ma tête à une certaine époque ...et puis, comme tu le dis...dans mes rêves je suis une guerrière..dans ma vie, je ne le suis pas assez !
      qui sait ce qu'elle va faire cette âme perdue ?... gros bisous!

      Supprimer
  2. An non ce n'est pas barbant du tout, la suite c'est pour quand ? Et la chanson décidément . .... Ma mère la mettait souvent car elle portait des chaînes, la personne avec qui elle voulait partir aussi. Elle est restée pour moi dit-elle enfin j'ai bon dos . .... Le chantage de mon père y était pour beaucoup aussi ,j'en ai toujours voulu à mon père de l'avoir empêché de refaire sa vie et de tout ce qu'il lui avait fait endurer, je lui ai pardonné mais sur son lit de mort on va dire, je m'en veux car il me manque terriblement,je ne pouvais pas fermer les yeux sur tout ce qu'il lui a fait endurer malgré tout ça je n'ai jamais réussi à détester mon père. C'est une très longue histoire mais il y a beaucoup de choses qui ne peuvent décemment être dites sur le net, âmes sensibles s'abstenir . ..... Daisy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma mère est restée aussi pour nous (5 filles!)...et aussi parce qu'à l'époque il n'y avait pas d'aide et qu'elle n'avait jamais travaillé....comment nous aurait elle élevées ?
      Comme toi Daisy, j'ai eu un père qui n'était pas heureux et qui le faisait payer à ma mère et mes soeurs.... je n'ai pas trop subi pour ma part , mais l'ambiance à la maison était telle, que je me suis jurée de vivre autrement lorsque je serais grande !lol !
      J'y suis arrivée....et puis la vie en a décidé autrement...
      ça ne ressemble pas à ce que j'ai vécu, c'est une autre forme de dépendance qui m'a empêchée d'agir.....
      bises à toi Daisy !

      Supprimer
    2. Je peux comprendre que tes enfants aiment leur père comme moi j'ai aimé le mien mais le fait de voir leur maman s'étioler par moments car tu as eu des moments durs leur faisaient quoi ? Ici je ne porte pas de jugement mais quand même ça me laisse perplexe, tu as certainement beaucoup souffert et tu dois encore souffrir, ton mari à certainement bien le tour avec vos enfants,mon père faisait ses cinémas aussi mais avec moi ça ne prenait pas ma mère d'abord . .. . Ça me rend triste pour toi après tout c'est toi " la victime " dans l'histoire! PS: ta maman devait être quelqu'un de bien voici que passe encore d'un sujet à un autre. .... Bises Daisy

      Supprimer
    3. je suis très bonne comédienne tu sais Daisy...et je n'ai pas montré le quart du dixième de ce que je ressentais!! lol !
      Tu sais, en plus, j'ai quitté mon premier mari pour lui, donc dans ma tête tout ce que je vivais, c'était de ma faute ! donc, dans ces cas là...On serre les dents!! et puis, je suis "une taiseuse", je n'aime pas montrer mes sentiments à mes gamins...et je sais que même s'ils aiment très fort leur père, ils connaissent aussi ses failles, ses faiblesses...c'est bien suffisant !!
      bises Daisy !!

      Supprimer
  3. Quelle fiction !!! Tu as toujours su écrire et pleins d'autres choses aussi ! Barbante jamais ... Je vais te publier !!! je vais devenir ton agent !!! Oui tu es une guerrière, tu as une âme de survivante, tu sais ! tu as fais de très belles choses dans ta vie et dans celles de beaucoup d'autres et la mienne ! J'espère que ma vie faite de futilités quotidiens t'allège un peu ... J'ai hâte de lire la suite ... Gros bisous mon amie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai oublié une chose dans ma fiction...C'est qu'après avoir donné ce coup fil à mon fils, je t'ai appelée , toi, mon amie des bons jours et des mauvais jours.....Car je savais que toi, tu ne céderais pas, et que tu me soutiendrais...
      Et tu sais, tes futilités comme tu dis, moi, je les aime!! tu fais plein de choses que j'aimerais faire et que je m'empêche de faire!! va savoir pourquoi ??
      bisous ma belle!

      Supprimer
  4. No problème pour la fiction" barbante" nous sommes entre-amies si j'en juge tes amineautes Bonne journéeuuu bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouiiiiiiii ! on est entre amies, et on se raconte nos histoires avec un petit rosé bien frais.....bisous!!

      Supprimer
  5. Changer de tête, priorité n° 1, oui, mais changer "dans" la tête, ça c'est le plus dur ! J'attends la suite ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ! quantique! toujours le mot pour rire!! changer dans la tête c'est pratiquement changer de cerveau ! lol!
      qui sait ?? avec le temps, les douleurs s'estompent...c'est comme les douleurs de l'accouchement ( sans péridurale bien sur!!) on se dit qu'on n'aura jamais, au grand jamais de second enfant....et pourtant....
      bises et bon dimanche quantique !!

      Supprimer