lundi 26 septembre 2011

et moi, je suis angoissée comme une bête......

Je suis donc allée la voir, le lendemain de son admission.....elle était mutique, coincée par une espèce de barrière de draps roulés pour la maintenir sur le côté....

Pas de perfusion à l'horizon....Sur la table, l'énorme(et quand je dis énorme, c'est monumental que je devrais dire) sachet de médicaments que le médecin lui avait prescrit le lundi lors de son retour....

20 boites de doliprane, 30 boites de liquide pour l' aérosol à 26 euros la boite, la cortisone pour un mois à raison de 6 cachets par jour, les cachets pour l'estomac, pour la diarrhée , les flacons de crème pour la tartiner (quoi??? sait pas! y a rien de précisé...), le diffuK, les cachets pour dormir, les cachets pour l'angoisse....j'en passe ...ça tient dans un énorme sac du supermarché...

Moi, idiote, comme elle rentre en clinique , j'amène tout...inutile que ça reste là...

Ben non! désolée! mais on prend pas me dit l'infirmière...
Mais, je viens d'aller à la pharmacie, ils sont tout neufs...

Non! on commande les nôtres ici...

et ceux là, j'en fait quoi??? plus, la petite armoire de sa chambre qui est remplie....J'en fais quoi? hein? de la confiture peut être???

On parle du trou de la sécu...laissez moi rire ! je ne sais plus quoi faire de tout ce stock que j'ai...

A chaque fois, je dis au médecin : j'ai la liste de tout ce qui lui reste , est ce que vous pouvez regarder et éviter de me prescrire à nouveau???

Non! ça prend trop de temps....
Il écrit donc, consciencieusement la même ordonnance depuis des mois... et quand je dis à la pharmacie, inutile de me donner de "ça" , j'en ai encore....ben, elle me prépare quand même l’ordonnance sous prétexte qu'elle est prise à 100%...parce que , si vous veniez à manquer....comment ferait on hein?

Ce qui fait que je ne discute plus...j'entasse!

Dans le temps, on envoyait dans les pays défavorisés...maintenant c'est brulé...le bel argent de la sécu part en fumée bien épaisse!

je lui demande si elle a vu le médecin....et ce qu'il a dit?...
ben il a rien dit...il a dit que tout va bien...
Tu déconnes là??? tu peux pas te lever, tu peux pas bouger et tout va bien?

Je fonce vers le bureau des infirmières pour discuter....
Ben non, votre soeur va bien, elle se lève, elle marche avec le déambulateur....
Vous plaisantez j'espère?? hier, elle ne pouvait pas bouger, aujourd'hui, elle trotte? c'est Lourdes ici!
ce qu'elle a , c'est qu'elle a peur, donc il faut quelqu'un à côté d'elle chaque fois qu'elle se lève...
J'ai l'impression que je ne parle pas la même langue...Vous êtes sure qu'on parle bien de la même malade???
oui, chambre 73....D'ailleurs son médecin ne veut pas la garder et il va la renvoyer chez elle....
Attendez, vous voulez dire, qu'elle va rentrer, et qu'on va recommencer à la porter??

Vous pouvez prendre une aide me dit elle...
là n'est pas le problème, l'aide pour la journée c'est OK, mais la nuit, on fait quoi? quand elle a la diarrhée 3 fois, quand il faut que je la porte pour se mettre assise sur la chaise percée....

Mais votre soeur est parfaitement capable de se lever toute seule...

Là, la colère est montée et j'ai foncé vers la chambre 73...
Alors, il parait que tu te lèves toute seule et que tu vas aux toilettes toute seule???
Non....je peux pas...
Faudrait savoir; les infirmières viennent de me dire le contraire...
Oui, mais j'ai peur...alors, il faut qu'on m'aide...

là, j'ai fait du chantage, il fallait que je sache...
Écoute, si tu ne peux pas te lever pour poser tes fesses sur la chaise, tu vas être obligée de rester ici...moi, je ne peux pas te prendre.... Je ne voulais pas lui dire, mais le mercredi, je me suis démontée l'épaule droite en la soulevant et depuis je n'ai plus d'amplitude avec....
je lui explique, que j'ai très mal à l'épaule, et que je ne pourrai plus la soulever.....

Ben, comment on fait???
Je sais pas...mais je vais te mettre le déambulateur et tu vas te lever toute seule...

après des efforts énormes, elle réussit à se soulever et à faire quelques pas...Seulement, elle ne peut pas se réinstaller dans le lit...c'est là que le bât blesse...
j'appelle les infirmières, qui lui prennent les jambes, l'allongent, basculent le lit électrique vers le sol côté tête, et roule ginette, une de chaque côté, elles la remontent sur ses oreillers...

Je les regarde faire, les félicite pour leur dextérité.....et moi, leur dis je, vous croyez que j'ai ce genre de lit à la maison??? et en plus, vous êtes deux à la remonter...
Comment je peux faire ça toute seule???

là, je dois avouer que je les ai rendues perplexes....
La plus jeune me dit : Ecoutez, je vais voir le docteur trucmuche, afin de trouver un centre de rééducation pour quelques temps....le temps qu'elle reprenne des forces...
Alléluia ! enfin, on parle le même langage !!...
Je comprends bien, qu'on ne peut pas la laisser entrer chez vous comme ça...

Voilà, elle n' est pas plus malade, elle n'a rien de plus que d'habitude, sinon de la fatigue, du manque de force...Elle ne souffre pas...
Si, peut être, un peu de déprime...elle ne lit plus, ne regarde plus la télé...elle dort une bonne partie de la journée....
et moi, je suis angoissée comme une bête car je ne peux rien faire... J'ai doublé anti dépresseur et anxiolytique, sinon je vais rechuter...

7 commentaires:

  1. Elle peut se lever ? Elle peut marcher avec le déambulateur et aller s'asseoir toute seule sur sa chaise percée ? Et, donc, t'épargner la moitié du travail ? Je crois que je n'ai pas bien compris, là. Parce que si j'ai bien compris c'est quand même gonflé. Si j'ai bien compris, je comprends qu'elle ait peur mais pas qu'elle ne fasse pas tout ce qu'elle peut faire d'elle-même.

    Ma grand-mère maternelle est morte d'un cancer. Mon grand-père de coeur est mort d'un cancer. Pour ne parler que de ceux que j'ai connus vraiment. Et les deux ont fait tout ce qu'ils pouvaient faire seuls jusqu'au bout, pour ne pas avoir l'impression d'être des poids, et pour que ça ne porte pas sur la santé de leurs proches.

    Je suis désolée, ce n'est pas quelque chose à dire maintenant, dans une période aussi difficile pour toi. Mais voilà, quand je lis ça, j'ai mal pour toi. Tu mérites aussi que quelqu'un prenne soin de toi, parce que tu donnes sans compter, trop même. Tu mérites beaucoup de respect et d'attention. Et qu'on te facilite un peu (beaucoup) la vie.

    RépondreSupprimer
  2. Ta soeur est restée une réelle enfant. Je rejoins lalwende, tu vas avoir du mal à tenir le coup si personne ne t'aide...mais ne t'aide vraiment je veux dire. Je ne pense pas que ce soit à son age qu'elle change, mais tu ne peux pas non plus te mettre en danger.

    Essaye d'insister pour qu'ils lui trouvent une chambre dans un centre. C'est pas humain sinon...

    RépondreSupprimer
  3. Petit fromage je le préssentais, son attitude chez toi était celle d'une enfant gâtée. Je comprends ta colère ton désarroi et tes dernières phrases montrent combien tu te détruis. Alors espérons que la solution enfin proposée par l'une des infirmières soit acceptée!
    Et pas revu ce si "chouette" médecin?

    RépondreSupprimer
  4. ben non! pas revu ce "gentil" médecin! hier l'infirmière qui m'a parlée après avoir compris le problème, m'a dit qu'elle allait voir ça avec le "médecin"....le sien ai je demandé??? lui ???? oh non, m'a t elle répondu, à un autre....j'aurai plus de réponses avec le dr ****...( le regard qu'elle m'a jeté en disait plus long que ses paroles...)
    C'est vrai que c'est une petite fille...depuis que je fais ce blog, je le dis sans cesse, avec humour, avec colère parfois....
    Elle l'a toujours été, et ma mère le savait...c'est le pourquoi de ses recommandations je pense...
    Hier, elle me disait : c'est dommage qu'on n'ai pas de jardin....moi, perplexe??? mais si on en a un....oui, mais un grand....Pourquoi faire?? tu n'y vas jamais!! ben, je voudrais un chien..
    MOI : mais , tu pourrais pas t'en occuper...! ben oui, mais tu t'en occuperais toi....
    j'ai pas répondu....Mais comme je voyais qu'elle avait le moral dans les chaussettes, je lui ai dit : quand on habitera dans les Vosges, dans la maison de l'homme, tu auras un chien ...d'accord??? mais pour ça, il faut que tu récupères des forces, que tu remarches, que tu fasses des efforts....
    Du coup, elle m'a demandé le déambulateur et a fait quelques pas....mais, a pas pu se recoucher...mais son oeil brillait lorsque je suis partie....

    RépondreSupprimer
  5. Est-ce que quelqu'un a déjà refusé (durablement, s'entend) de marcher dans son attitude de petite fille trop gâtée ?

    Tu t'occuperas du chien ? Euh... Ouais ben chez moi ça aurait été un "non" bien franc. Voire même un "j'ai déjà à m'occuper d'une adulte qui se prend pour une enfant et me prend pour une nouille, je ne vais pas rajouter le dernier caprice du moment par dessus".

    Oui, je sais, je suis loin d'être tendre. Mais la mère de mon "père", qui est décédée, était de ce genre-là. Caprice sur caprice. A prétendre qu'elle ne pouvait pas faire tout un tas de choses alors que dès qu'on avait le dos tourné elle le faisait. Etc. Et bien il s'est vite avéré nécessaire pour la survie de son fils (il a dû être opéré du coeur tellement elle l'a mis à l'épreuve) de taper du poing sur la table et de lui dire les choses sans détour.
    Quand je vois les conséquences que l'attitude de ces personnes peuvent avoir sur l'état de santé de leurs proches, ça me met en colère.

    RépondreSupprimer
  6. je sais Lalwende ! mais elle fait pas semblant! c'est une vraie petite fille....
    quand elle fait semblant, c'est quand elle essaie d'être comme tout le monde! mais ça ne dure pas, car c'est un espèce de vernis qu'elle a ....
    Elle fait des caprices car elle est petite, qu'elle n'a pas de patience, comme les enfants...
    Son mari a dû vite comprendre et elle n'a eu que des tâches mineures à faire....lui, prenait tout en charge ! une fois elle a invité toute la famille à manger...un dimanche! nous étions 6 personnes invitées...Lorsque nous sommes arrivés, vers 11h30, rien n'était en route...
    Elle nous attendait pour confectionner le repas du midi...ce que nous avons fait d'ailleurs!!
    Oubli ??? sais pas....j'ai bien compris qu'il fallait que je me laisse pas faire, et qu'il fallait que je résiste.....
    mais le fait qu'elle soit malade affaiblit ma résistance, et elle connait mes failles la bougresse !!!

    RépondreSupprimer
  7. je pense bien a toi,ta situation me bouleverse...

    RépondreSupprimer