vendredi 21 octobre 2011

c'est l'hôpital psychiatrique pour elle......


 Hier, repos...pas d'angoisse, pas de culpabilité....j'avais prévenu ma soeur que je ne viendrais pas..j'y étais allée Mercredi avec deuxième fils et ma petite fille Léna, et , pas un sourire, des regards noirs à la petite...j'ai dû l'emmener dans le couloir pour ne pas qu'elle  la gêne avec son babillement  incessant....

Moi : viens, on va voir les infirmières....
Elle : c'est quoi, mamy , une infirmière?
Une infirmière s'est approchée et lui a expliqué avec des mots simples en quoi consistait son travail...lui à fait toucher son pouls sur son poignet et lui a fait écouter son coeur avec un stéthoscope....

Je lui ai demandé comment allait ma soeur...elle a levé les yeux au ciel en souriant! Nous sommes obligés de nous adapter car elle épuiserait facilement toutes les équipes si on la laissait faire....alors, on ouvre sa porte et on déplace son lit pour qu 'elle nous voit dans le couloir...Autrement elle crie (alors qu'elle ne parle pratiquement plus) et elle empêche les autres malades de se reposer...

Nous avons eu droit au "va t en " habituel.....et là, je lui ai demandé si elle préférait qu'on ne vienne plus...
Peut être qu'elle préfère être seule? 
Elle a murmuré "non! mais je suis tellement malheureuse, tellement mal que je veux mourir...alors quand tu viens, je pense que tu vas partir et quand tu es partie , je suis encore plus malheureuse...."
c'est cornélien ça....."alors comment fait on? " tu veux que je m'installe avec toi? ce sera peut être plus facile pour toi?
"Non.....je veux mourir...apporte moi des cachets;..je veux en finir..."
Tu sais bien que ce n'est pas possible, il faut que tu sois patiente....
"je ne peux pas...je n'ai jamais su être patiente....aide moi, je t'en prie..."

mais tu n'as pas mal n'est ce pas? non, répond elle, mais j'en ai marre....je ne peux plus bouger mon corps dans le lit, je ne peux plus me lever, ni marcher...je ne suis plus rien....je n'existe déjà plus.....

Qui a parlé de vie intérieure?? il faut que je cesse de faire des comparaison entre elle et moi...j'ai été deux ans, alitée sans désir, sans envie, sans force....je ne pouvais ni lire, ni regarder la télé...j'étais à la fois consciente et inconsciente, mais je fermais les yeux et je partais dans mes souvenirs, je revivais les moments merveilleux que j'avais pu vivre...ça m'a gardée en vie , ça m'a évité l'amertume, l'agressivité....

j'essaie de lui expliquer, que toute sa vie on se tricote des souvenirs pour pouvoir se les revisionner lorsqu'on devient vieux....Il faut qu'elle essaie de se remémorer tous les instants de bonheur qu'elle a vécu..
Elle me regarde, l'oeil égaré et vide.....Moi, j'ai rien.....
Comment ça t'as rien? maman, ton homme, tes chiens...t'as pas vécu de bons moments avec eux? 
j'm'en fout....j'ai rien vécu....ya que du vide dans ma tête...

quel désespoir dans ces paroles...

Je viens de téléphoner à l'infirmière, qui me dit qu'ils ne peuvent plus la garder, car ce n'est pas sa place dans ce service....Ils ont l'intention de la mettre à l'hôpital psychiatrique....
j'en suis malade....Mais elle les épuise jour et nuit et ils n'en peuvent plus....

9 commentaires:

  1. hein quoi,en HP?
    C'est pas sa place, elle a besoin de soins palliatifs et d'un petit traitement neuroleptique c'est tout!
    Si tu veux, j'en parle demain à l'ehpad ou je travaille pour savoir s'il y aurait une place tres rapidement pour elle.
    bon courage
    tel moi si besoin
    biz

    RépondreSupprimer
  2. Merci Tatacou ! je viens d'y aller et après une longue discussion avec elle, où je lui expliquais ce que le service voulait faire, elle m'a promis de se tenir tranquille....elle faisait ce barouf pour rentrer chez nous....et comme je lui disais que je ne pouvais pas la porter puisqu'elle ne pouvait pas marcher, elle m'a répondu très sérieusement : " t'as qu'à prendre la voiture..." lol !
    j'ai parlé à l'infirmière en lui disant de patienter, qu'elle avait l'air d'avoir compris qu'il ne fallait pas sonner tous les quart d'heures....ni crier , puisqu'elle n'avait pas mal...
    Elle m'a dit que si ça s'arrangeait, il n'y avait pas de raison qu'elle parte....je suis un peu soulagée , car ma soeur m'a quand même dit que le service était bien...qu'elle en avait juste marre de s'ennuyer...alors elle sonne!! comme une petite fille!!

    RépondreSupprimer
  3. Non non non, pas l'hôpital psychiatrique ! C'est là qu'ils ont mis ma grand-mère quand elle a commencé à leur casser les pieds pour rentrer à la maison. Là-bas ils l'ont transformée en légume, ils ont refusé qu'elle fasse sa sieste l'après-midi, ils ne se sont jamais intéressés à elle, elle faisait déco assise dans un fauteuil... Décidément, ce sont bien tous les mêmes... Prêts à faire vivre ce genre d'enfer à des personnes en fin de vie parce qu'elles les emmerdent (oui, je sais, c'est vulgaire, mais là je ne peux même pas exprimer la douleur associée aux souvenirs qui remontent). Oui, ça doit être gonflant une personne en fin de vie qui fait tout pour qu'on la laisse rentrer chez elle. Oui, elles ont autre chose à faire. Mais si on leur proposait, à elles, d'aller en HP se faire shooter aux cachets, elles n'accepteraient certainement pas. Ta soeur n'a pas mérité pareil traitement inhumain.

    RépondreSupprimer
  4. c'est pour ça Lalwende, que je me suis empressée d'y aller....l'homme m'avait déjà fait la réflexion que ça risquait d'arriver, car il travaillait dans ce genre de service....
    Pour l'instant, je croise les doigts et j'espère que ma soeur a compris qu'il fallait éviter de se faire remarquer !

    RépondreSupprimer
  5. Comment allez-vous, toutes les deux ?

    RépondreSupprimer
  6. coucou Lalwende ! pour l'instant c'est le statut quo...Ils vont sans doute la descendre d'un étage, ce qui est mieux...car au 1er étage, c'est toujours soins palliatifs, mais ce sont des personnes qui ne sont pas encore "au bout" de leur vie.....
    elle aura + de compagnie, ce sera + réadaptation, car Kiné tous les jours....Peut être pourra t elle remarcher ??????
    enfin, je suis rassurée.....faut juste croiser les doigts !!

    RépondreSupprimer
  7. Alors je vais croiser les doigts avec toi. En espérant qu'il y ait vraiment du mieux pour elle.

    RépondreSupprimer
  8. Je suis désolée, cela doit être très difficile... Il faut par contre que tu évites de trop prendre sur tes épaules, car j'ai l'impression que c'est un peu ce que tu fais à chaque fois que je lis tes articles. Pense à toi aussi...
    C'est le combat de ta sœur, la souffrance de ta sœur. Soulage là par des mots, mais ne culpabilise pas si elle n'entend pas tes messages. Tu n'es pas responsable de ses réactions. Il n'y a qu'elle qui peut accepter ce qu'elle vit. Elle est en train d'apprendre...

    RépondreSupprimer
  9. oui stella et c'est un apprentissage difficile ! car elle a beaucoup de colère en elle...je lui ai mis un cadre qui était dans sa chambre avec la Sainte Vierge , et l'autre jour, comme elle désespérait, je lui ai demandé si elle priait....elle m'a répondu, en jetant un regard méchant au cadre : " et "celle là "....elle fait rien pour moi......."
    que dire à cela ?

    RépondreSupprimer